Cette année encore, le Bureau des Sports de l’ESSEC, la BNP Paribas et Babolat s’associent pour organiser le premier tournoi de tennis connecté du monde : la BNP PARIBAS ESSEC TENNIS CUP (ETC). En plus de viser le titre sur ce circuit innovant, les bracelets connectés Babolat mis à disposition de chaque joueur permettent à ces jeunes sportifs de viser les meilleures stats. – Par Tanguy Weston Smith, Responsable Presse de l’ESSEC Tennis Cup

 

 

Un tournoi étudiant homologué qui a du cran

Ouvert à tous les étudiants d’Europe, l’ETC accueille chaque année une soixantaine de joueurs. Elle fait partie des tournois les plus impressionnants et emblématiques de la sphère sportive étudiante : too small to succeed, but too big to fail… Et pour cause : l’ETC sonne juste et trouve le bon équilibre entre format classique à la Coupe Davis et nouveaux horizons 2.0.Mais cette belle compétition ne s’est pas faite en un jour : de simple tournoi de quartier homologué par la FFT, l’ESSEC Tennis Cup est devenue en quelques années un rassemblement évident et incontournable pour les joueurs de tennis qui viennent depuis s’affronter à coups de raquettes connectées sur les courts parisiens.

Le juge arbitre, présent durant l’intégralité du tournoi, veille tout de même au grain et peut témoigner du niveau élevé comme de la cordialité sur les terrains.

Un tournoi étudiant comme on les aime donc, ouvert à tous, et qui ose aller là où personne ne s’était jamais aventuré : vers le tennis connecté.

Capture d’écran 2016-11-22 à 13.35.04

Vous avez dit tournoi de tennis connecté ?

Pour l’édition 2017, les participants ont en effet la chance de jouer avec un bracelet connecté Babolat au poignet et de pouvoir ainsi mesurer leur performance et leur évolution au sein du tournoi. L’année dernière déjà, les étudiants présents avaient pu tester ce bijou technologique et analyser leurs points forts : coup droit, revers, vitesse, puissance, style… Tous les secteurs du jeu sont passés au crible du délicat objet, synchronisé aux smartphones des joueurs. Ces derniers pourront également tester les fameuses raquettes connectées Babolat, qui permettent de saisir avec précision toute l’ergonomie du tennisman à l’épreuve.

Capture d’écran 2016-11-22 à 13.35.14

Un format qui détonne

Le format de la compétition explique également pour beaucoup le succès du tournoi. Les équipes, composées au minimum de 3 joueurs (dont au moins une femme) pouvant venir de différents établissements, s’affrontent sur le court avec à chaque tour un simple-homme, un simple-femme et un double-mixte. Au bout d’une course de 3 jours, ils peuvent trouver un titre, des points gagnés pour leur classement ainsi que de nombreux lots. Et pas de panique pour les joueurs les plus « pressés » : une consolante couvre l’autre pan du tournoi et garantit à tous un temps de jeu minimal.

Capture d’écran 2016-11-22 à 13.35.25

Tournoi connecté… mais pas que

Les plus grands tennismen le savent : il faut savoir faire une pause pour mieux remonter sur le terrain. C’est pour ça que l’ETC sait s’éloigner de la terre battue et propose une multitude d’activités dans une formule all-inclusive pour permettre aux joueurs de décompresser : grands dîners, grosses soirées (dont La Nuit de l’ESSEC, la plus grosse soirée étudiante de France) et autres délices parisiens. Bref, l’ETC cumule les bons points. On a hâte de voir ce que l’édition 2017 nous réserve comme surprises (a priori : plein de goodies). On espère surtout que la compétition sera belle, et que les joueurs viendront représenter leurs écoles et universités avec enthousiasme, comme chaque année

Les inscriptions se finissent le 11 décembre 2016. Tous les joueurs d’Europe sont les bienvenus. N’attendez plus !

 

Ce qu’il faut retenir de l’ETC
Tournoi homologué par la FFT Du 26 au 28 janvier 2017
à Cergy-Pontoise
Prix des billets : 80
/ pers

 

Contact : BNP PARIBAS ESSEC TENNIS CUP – nicolas.lejade@essec.edu