Communiqué de presse:

Près de 15 ans après le lancement de son dispositif « Une grande école : pourquoi pas moi ? », l’ESSEC Business School lance la saison 2016-2017 de ses programmes d’égalité des chances et renforce ses actions grâce au digital, avec notamment un MOOC de préparation aux études supérieures destiné aux élèves de Seconde.

Lancés en 2002, les programmes d’égalité des chances de l’ESSEC ont pour vocation de faciliter l’accès et la réussite des études supérieures pour le plus grand nombre, grâce à un accompagnement personnalisé dispensé par des étudiants de l’ESSEC et des approches éducatives innovantes.

 

Les programmes égalité des chances de l’ESSEC Business School en quelques chiffres :

  • 1 750 jeunes accompagnés individuellement, issus de 20 lycées et 6 collèges partenaires
  • 2 000 heures de tutorat chaque année depuis l’origine, dispensées par 850 tuteurs
  • Une labellisation « Cordée de la réussite » depuis 2008
  • Un programme décliné vers d’autres cibles avec PHARES (jeunes en situation de handicap) ou encore CAP ESSEC et CAP BBA (étudiants désireux de rejoindre les formations de l’ESSEC)
  • Une nouvelle génération de dispositifs depuis 2005 basés sur le numérique :
    • 10 000 lycéens accompagnés collectivement par les MOOC
    • 300 professeurs du secondaire formés depuis 2015

La promotion 2016-2017, qui s’est réunie le samedi 15 octobre pour le lancement de cette nouvelle année, compte 360 élèves de 14 établissements qui seront accompagnés dans les mois à venir par 80 tuteurs.

« Les choix d’orientation post-bac des jeunes ne doivent pas dépendre d’une origine sociale, culturelle ou territoriale, mais d’une ambition et des efforts fournis pour l’atteindre. Un accompagnement adapté peut permettre de trouver sa voie et de poursuivre des études permettant d’exploiter pleinement son potentiel », explique Jean-Michel Blanquer, directeur général de l’ESSEC Business School.

 

Des dispositifs bénéficiant au plus grand nombre de jeunes

Fidèle à l’esprit pionnier qui l’anime depuis sa création, l’ESSEC a souhaité, en 2002, promouvoir l’égalité des chances et encourager les jeunes issus de milieux populaires à aller au plus loin de leurs envies et de leurs capacités. Pour cela, l’institution a inventé un premier programme intitulé « Une grande école : pourquoi pas moi ? » (PQPM). Les lycéens bénéficient d’un tutorat dispensé par les étudiants de l’ESSEC et découvrent progressivement les exigences et la diversité des études supérieures, les compétences et méthodes de travail attendues pour y réussir. Ils gagnent en ambition, en confiance en soi. Peu à peu, ils construisent un projet personnel et professionnel et se projettent dans l’avenir avec confiance.

« J’ai appris à m’exprimer, à ne plus avoir honte de ce que je suis. J’ai attisé ma curiosité, développé ma culture générale, créé des liens avec des personnes que je ne connaissais pas (ou peu)… Quand je rentrais dans cette grande école, je me sentais fière, presque invincible. Je pouvais combattre ma timidité et devenir presque adulte. », confirme Pauline, bénéficiaire du dispositif en 2015.

L’ESSEC a créé d’autres dispositifs pour faciliter la transition entre l’enseignement secondaire et supérieur, qui reste aujourd’hui une problématique particulièrement forte notamment pour les élèves issus de milieux modestes :

– 2007 : PQPM collège pour proposer un suivi dès le collège et PQPM postbac pour poursuivre l’accompagnement des anciens jusqu’à leur insertion professionnelle

– 2008 : PHARES pour proposer le dispositif de tutorat aux jeunes en situation de handicap

– 2009 : CAP PREPA pour aider les bacheliers de milieux populaires à se préparer aux classes préparatoires

 

Parallèlement l’ESSEC a favorisé l’ouverture sociale de ses programmes de formation, notamment grâce à :

– 2010 : CAP ESSEC pour accueillir à l’ESSEC davantage de jeunes issus de la diversité

– 2013 : CAP BBA, pour aider les étudiants issus de milieux modestes à intégrer le programme Global BBA de l’ESSEC à Bac + 2

Dans le même temps, l’Ecole a renforcé ses dispositifs de bourses et d’aides sociales, notamment grâce au soutien de la Fondation ESSEC afin que les frais de scolarité ne constituent en aucun cas un obstacle à la réussite des étudiants.

 

Le numérique pour un second souffle de l’égalité des chances

Depuis 2015, l’ESSEC s’appuie sur le numérique pour démultiplier l’impact de ses programmes. Le programme ARI@NE s’appuie ainsi sur un MOOC (Massive Open Online Course) intitulé « Se préparer aux études supérieures quand on est au lycée » destiné actuellement aux élèves de Terminale et de Seconde.

« Douze ans après le lancement de « Une grande école : pourquoi pas moi ? », nous avons souhaité donner un second souffle à l’égalité des chances. Nous avons décidé de nous appuyer sur le numérique pour démultiplier notre impact en faisant entrer dans les classes ce qui a fait le succès de nos dispositifs », précise Chantal Dardelet, responsable des programmes d’égalité des chances à l’ESSEC.

Conçu en collaboration avec les rectorats de Versailles et de Créteil, le MOOC a été diffusé à partir de novembre 2015 auprès de plus de 10 000 lycéens dans 16 établissements pilotes d’Île de France partenaires de l’ESSEC. Disponible sur la plate-forme France Université Numérique (FUN), ce cours en ligne propose, pour chaque niveau, plus de 35 vidéos (témoignages, retours d’expériences, conseils d’étudiants, de professeurs ou d’experts…) afin de permettre à chaque lycéen de construire son projet personnel et professionnel et de se projeter vers l’enseignement supérieur.

« Le package dans son ensemble, les vidéos et les pistes d’animation fournies aux professeurs pour prolonger les discussions avec nos élèves, est vraiment intéressant. J’ai très envie de continuer et de prolonger l’expérience », ajoute Myriam, professeur d’anglais au Lycée Kastler de Cergy.

Cet automne, l’ESSEC lance une nouvelle version de ce MOOC destiné aux élèves de Seconde. A la rentrée 2017, l’ESSEC couvrira, grâce au numérique, l’ensemble des besoins, du collège à la Terminale. L’objectif est de fournir aux élèves et aux professeurs de toute la France, des outils qui leur permettront de faire des choix d’orientation pertinents et de préparer avec succès leur entrée dans l’enseignement supérieur.

 

Teaser vidéo du MOOC « Se préparer aux études supérieures quand on est au lycée »