Communiqué de presse :

La Direction du Pôle Léonard de Vinci a décidé de reconduire ‘les Trophées de l’Innovation’ qui challengent ses équipes enseignantes et administratives. Devant la qualité des dossiers de candidature reçus, le Jury a finalement retenu 7 projets (au lieu de 2).

 

La Direction des Pédagogies Digitales et de l’Innovation Pédagogique du Pôle Léonard de Vinci a lancé pour la seconde fois auprès des équipes enseignantes et administratives des 3 écoles (EMLV, ESILV et IIM) un concours pour « le Prix de l’innovation pédagogique » et « le Prix de la transversalité » visant à récompenser une innovation expérimentée durant l’année académique 2018/2019.

Le Prix de l’Innovation Pédagogique a vocation à récompenser une pédagogie innovante dispensée dans ou hors des salles de cours, au sein de l’une des écoles du Pôle, et reposant ou non sur un outil technologique.
Le Prix de la transversalité, un des principes fondateurs du Pôle Léonard de Vinci, valorise un projet transversal innovant, en lien ou non avec la pédagogie.

Une vingtaine de dossiers ont été examinés par un Jury composé de lauréats de la précédente édition, de partenaires EdTech et du Directeur Général du Pôle Léonard de Vinci.

 

 

Face à la richesse des dossiers en lice, 4 candidats au Prix de la transversalité ont été récompensés :

 

Le 1er prix de la Transversalité revient à Cédric Vigny du SI pour l’aménagement de Salles de cours interactives et collaboratives.
La conception et le déploiement de 93 salles de cours équipées de câbles et de wifi, de surfaces murales tactiles, de partage d’écrans, de tableaux blancs interactifs et de réagencement des postes de travail enseignants a permis d’améliorer la digitalisation, mettre en avant la pédagogie inversée, et rationaliser le parc informatique. Le dispositif a été complété par un module de e-learning visant à s’approprier l’utilisation de ce nouvel équipement.
Saluée par plus de 6000 utilisateurs, cette initiative devrait s’étendre prochainement aux salles de réunions du Pôle.

 

Le 2ème Prix de la Transversalité est attribué à Alice Eyraud des Relations Internationales pour sa Campagne d’expatriation transversale pour 2019-20.
Parce que les étudiants ont besoin d’être guidés et rassurés dans leur projet d’études à l’étranger, Alice a conçu une campagne d’expatriation transversale (concernant les étudiants des trois écoles), misant sur le concret et le digital.
Les innovations reposent sur une campagne combinant l’événementiel et le digital : Study Abroad Fair + Forum de l’expatriation permettant les échanges entre les étudiants qui projettent de partir en mobilité l’année suivante, les étudiants revenus de leur séjour, les étudiants internationaux, les Universités partenaires et des prestataires de l’expatriation ; et une communication digitale avec un site internet dédié centralisant toutes les informations sur l’expatriation renforcé par 1 dispositif de communication via Office 365, vidéo capsules… outils utilisés quotidiennement par les étudiants.
Au-delà de la fréquentation de la Study Abroad Fair (+ de 1000 étudiants, 29 stands, 13 représentants d’Universités partenaires, 3 prestataires extérieurs) et des retours très positifs sur l’événement, le nombre d’étudiants candidats à l’expatriation a augmenté de 40 % par rapport à l’année 2017-2018.

 

Le 3ème ex-equo Prix de la Transversalité est décerné à Virginie Ferrouillat de l’EMLV pour son Livret de l’Alternance.
Afin de faciliter le suivi spécifique des 600 alternants (dans leur parcours de formation à l’école et en entreprise) et capitaliser sur la spécificité DIGITALE de l’école au travers d’un outil développé en propre, Virginie a imaginé et mis en place un Livret de l’Alternance qui permet de passer du Physique au Phygital puis au Digital pour toutes les étapes de suivi de l’alternant :

  • Le Contact entre les Tuteurs Entreprise et Ecole et l’alternant
    Les Réunions Tutorat
  • L’Evaluation des Compétences
  • La Remise du Rapport d’Activité
  • L’Evaluation du Rapport d’Activité
  • L’Evaluation de la Soutenance

L’outil développé en interne, totalement dématérialisé, est désormais déployé pour le suivi des alternants de l’ESILV et de l’EMLV. Il est utilisé par tous les acteurs de la filière alternance qui compte près de 1400 personnes.

 

Le 3ème ex-equo Prix de la Transversalité est décerné à Edouard Champion de la Direction Partenariat Entreprise pour le pilotage et le déploiement pour les trois écoles, de l’outil SI pour la gestion et le suivi de la Campagne alternance.
Etablir le workflow d’un alternant, depuis son admissibilité jusqu’à son inscription à l’école, en passant par son inscription à un atelier de recherche d’entreprises, la formalisation de son embauche par une entreprise, le suivi du contact avec son entreprise par les équipes des partenariats entreprises, la validation des missions, la mise en place de reportings pour le suivi…etc.
Concrétiser avec le SI ces différentes étapes par la proposition de solutions adaptées,
Recueillir les besoins des équipes alternance des écoles (DPAC, scolarité-alternance, responsables de filières) pour ajuster le déploiement des solutions SI proposées,
Accompagner les utilisateurs des écoles pour une compréhension optimale des solutions mises en place,
Faire remonter au SI les Bugs éventuels pour amélioration continue de l’outil développé

 

Le 1er Prix de l’Innovation Pédagogique est décerné à Mohamad Ghassany / ESILV pour son CAIR: Cours Agréable Interactif Reproductible.
A l’aide du Studio et de la Creativ’ Space mis à disposition des étudiants et des professeurs, Mohamad a imaginé un modèle de cours visuellement agréable à regarder, interactif, intuitif et au look professionnel (en version online ou imprimée) qui est facilement reproductible (techniquement facile à écrire) pour les enseignants souhaitant l’adopter.

 

Le 2ème Prix de l’Innovation Pédagogique revient à Véronique Brajeux-Ferrouillat / EMLV pour sa Solution de Vidéo Learning et feedback afin d’améliorer l’engagement des apprenants et l’appropriation des théories vues en cours.
Grâce à la solution de vidéo feedback de Vyfe, Véronique filme les étudiants en situation réelle de négociation (ou les candidats en situation d’entretiens d’admission aux concours / elevator pitch) puis débriefe ensemble sur leurs bonnes ou mauvaises pratiques afin d’améliorer leur performance et aisance.
Cela permet à l’apprenant de se voir globalement (meilleure prise de conscience), de revenir sur les moments précis et constater par lui-même les bonnes ou mauvaises pratiques (erreurs de réponse face à une objection, gestes parasites etc…). Au-delà de son efficacité, ce dispositif ancre l’EMLV dans sa culture fondamentalement digitale.

Cette action est duplicable sur tous types de cours liés à la Vente, aux Langues, aux Soft skills (prise de parole en public, entretiens, savoir vendre ses idées etc..), au Service des Admissions, …

 

Le 3ème Prix de l’Innovation Pédagogique est remis à Naila Hfaiedh / ESILV pour ces TPs Virtuels en Immersive Learning en pédagogie inversée.
Grâce à la visite virtuelle à 360°, la consultation des vidéos et des modules e-learning, l’étudiant découvre la salle de TP, les machines, leur fonctionnement, et peut de cette manière préparer le cours comme s’il y était, avant l’expérimentation réelle des travaux pratiques. De plus, il peut voir les critères sur lesquels les compte-rendu des TP seront évalués à chaque séance.
La pédagogie inversée permet à l’étudiant d’être dans une démarche active puisqu’il découvre les TPs en avance, de manière ludique, et peut les aborder à son rythme. L’apprentissage est ainsi renforcé puisque l’étudiant connaît déjà la salle, les objectifs pédagogiques et le travail qui va lui être demandé. Cette modalité permet à l’enseignant, en salle de labo d’approfondir le cours, de répondre à des questions plus spécifiques, de garantir une meilleure compréhension des TPs et une interprétation plus poussée des résultats.
S’appuyant sur les outils digitaux à disposition (plateforme LMS, studio vidéo, matériel audiovisuel, etc.), cette innovation de TP en Immersive Learning, permet à l’étudiant d’être plus responsable de ses apprentissages, plus impliqué dans sa réussite et de mieux profiter de l’expertise de l’enseignant.

 

“L’innovation pédagogique et le développement de la transversalité représentent des espaces très vastes et l’objet de ces concours internes est d’inviter les équipes à les défricher. Cette 2ème édition est un succès par le nombre de dossiers croissant, elle met en lumière des projets où la digitalisation des enseignements et/ou des processus métiers a une place centrale. Le digital contribue ainsi à l’enrichissement des enseignements, il est au service de la communauté éducative des enseignant et étudiants. ” ajoute Pascal Brouaye, Directeur Général du Pôle Léonard Vinci.