Laurent Carraro, Directeur

Laurent Carraro, Directeur

Laurent Carraro

 

Une association structurée autour de son école
Avec un taux d’adhésion hors du commun pour une école d’ingénieurs, l’association est fière de ses membres pour qui l’Ensam est un objet central de préoccupation. Elle nous accompagne sur l’ensemble de nos actions et joue un vrai rôle de support, financier notamment. C’est en effet une évidence pour eux de donner en priorité à cette école qui tant qu’administrateurs. Ils s’impliquent avec conviction dans la stratégie de l’école et sont engagés dans toutes nos réflexions d’évolution (recrutements, formations,…). Ce sont presque des acteurs internes de l’établissement !

 

Une oreille toujours attentive
En tant que Directeur, c’est d’ailleurs un vrai bonheur de voir qu’à chaque fois qu’on a un besoin précis, l’association est là pour apporter une aide ou une solution. Que ce soit dans nos relations avec l’entreprise ou dans notre développement à l’international, les anciens sont toujours là. En véritables facilitateurs, il n’y a pas un voyage ou un partenariat sans ancien dans la boucle ! Si par le passé, cet investissement sans borne a pu faire courir le risque de donner l’image d’une école pilotée par ses anciens, aujourd’hui association et école agissent dans un équilibre parfait qui leur permet de s’exprimer comme des partenaires à part entière.

 

Plus que de l’attachement, une passion
Car les anciens sont de vrais passionnés de leur école. Ils cultivent un message de solidarité fondamental dans le contexte actuel et cultivé depuis toujours par l’Ensam. Et ça fait vraiment la différence : alors qu’en sortie de prépa les étudiants ont une vision très individualiste des choses, ils découvrent ici qu’ils peuvent s’appuyer sur une communauté, celle des anciens. Parce que la solidarité irrigue tous nos projets et tous nos échanges, nous avançons ensemble à grands pas.

 

CW

 

Contact : www.ensam.fr

 

 

Roland Vardanega, Président de la Société des Ingénieurs Arts et Métiers ParisTech

 

Entre entraide et emploi
Forte, soudée et intergénérationnelle, l’association des anciens est tout d’abord motivée par une démarche d’entraide financière à ses membres en difficultés. Elle s’investit également pour la carrière de tous, qu’ils soient jeunes diplômés ou anciens en perte d’employabilité. Elle apporte également une aide non négligeable à l’école en quadrillant par exemple les lycées pour faire la promotion de l’établissement. Lieu d’échange, elle a mis en place 150 groupes en France et 50 à l’étranger pour faire vivre cette communauté fraternelle dans le monde entier.

 

Main dans la main avec l’école pour l’avenir de l’ingénieur
Si l’association travaille en synergie avec l’Ensam, c’est bien sur en raison d’un fort attachement à l’établissement mais aussi pour faire évoluer la profession d’ingénieur. La France manque en effet d’ingénieurs pour l’industrie et l’industrie, c’est l’Ensam. C’est pourquoi l’association s’investit, aux côtés de l’école, dans de nouveaux cursus et processus de recrutement. Un grand projet de parrainage se met notamment en place à destination des bacheliers STI, une filière technique peu valorisée et pourtant en corrélation avec les compétences recherchées par l’école. Très motivés, les anciens pleurent déjà de joie à l’idée de participer à un tel projet !

 

Une famille qui transmet ses valeurs
Car si 95 % des élèves adhèrent à l’association à leur sortie de l’école, ce n’est pas pour rien. Profondément marqués par ces 3 ans de vie communautaire extrêmement denses, ils sont liés pour la vie avec leurs camarades, avec une famille. Dans un très fort esprit humaniste, ils se soucient constamment de ce qu’ils peuvent faire pour cette école qui leur a tant donné. Ils savent qu’ils ont réussi grâce aux Arts et Métiers, à leur intelligence et à une formation d’excellence financée par la collectivité. Quand on a cette chance, il faut penser à en rendre un peu à la société civile, surtout à ceux qui en ont le plus besoin.

 

CW

 

Contact : www.arts-et-metiers.asso.fr