Produit, Placement, Prix, Promotion, tels étaient les 4P qui servaient de socle au marketing jusqu’à maintenant. Mais avec l’arrivée d’Internet, ces principes se transforment. Anne Launois, responsable de la majeure digitale d’Audencia Business School, et Yann Gourvennec, responsable du Mastère Spécialisé Digital Business Strategy à Grenoble École de Management, nous éclairent sur ces changements.

 

(c) F. Sénard – Audencia

Avec l’arrivée d’Internet, les entreprises doivent se frayer un chemin dans cette jungle de sites et réseaux sociaux. Pour Anne Launois, la nouvelle clé du succès en marketing est le Process qui replace l’utilisateur au cœur des préoccupations. « Le digital a révolutionné l’approche du marketing. De nos jours, le client attend une valeur ajoutée de la part des entreprises. Pour ce faire, le marketing développe des contenus pour créer une relation avec le consommateur qui peut se conclure par une vente. En replaçant son client au cœur des process, l’entreprise gagne également une vue d’ensemble sur son parcours et ses goûts. »

Projet, Plateforme, Partenariat et Progression : nouveaux P du marketing web

(c) Patrick Jackson

Internet a engrangé de nouveaux points de contacts avec les clients potentiels. Pour Yann Gourvennec, cette multiplication de supports a fait émerger 4 nouveaux P dans le marketing : Projet, Plateforme, Partenariat et Progression. « Avant d’arriver sur le net, il faut définir un bon Projet et savoir si l’on souhaite utiliser son site internet comme support des ventes physique, pour améliorer la vente en ligne ou asseoir la notoriété sur le web. Ensuite, se pose la question de la Plateforme : dois-je lancer mon propre site ou opterais-je plutôt pour l’hébergement sur un marketplace du type Amazon ou la Fnac ? Il faut ensuite penser aux Partenariats. En B2B par exemple, le partenariat passe par la recherche de l’influence d’autres acteurs du secteur. Enfin, il y a la Progression ou le « growth hacking » pour générer du flux. Pour ce faire, la meilleure méthode reste celle du bouche-à-oreille qui consiste à proposer une offre assez fournie et à inviter quelques personnes à les tester pour en parler par la suite sur internet. »

Le 5e P : Promotion

À ces nouveaux P s’ajoute la Promotion, un incontournable du e-commerce, qui passe notamment par le content marketing. « Ce procédé d’inbound marketing consiste à proposer un contenu éditorial auprès de son public. Au lieu de promouvoir la solution, on va promouvoir le problème ou le sujet. Cette technique permet de générer un flux important d’intéressés qui deviendront par la suite des acheteurs potentiels. Le content marketing est en passe de devenir le premier budget marketing dans le digital », explique Yann Gourvennec.

Marketing : un métier digital

Pour faire face au défi du digital, les marketers doivent également se doter des meilleurs canaux de communication possibles, parmi lesquels les réseaux sociaux. « Il faut choisir les réseaux qui ressemblent le plus à l’entreprise. Une marque de décoration trouvera plus d’intérêt à être présent sur des réseaux de partage de photos comme Pinterest et Instagram, sur lesquels elle pourra ensuite faire du social selling. Le seul incontournable reste Facebook, quelle que soit la marque. Mais il est très important de ne pas négliger sa présence sur les réseaux sociaux, ce serait se priver d’une opportunité d’interaction avec de nouveaux consommateurs qui abandonnent les médias traditionnels », indique Anne Launois.

Alors que la fonction marketing intègre la dimension numérique et de data, les férus de technologies intéressent de plus en plus les recruteurs.