« Si le tiers des étudiants de BEM intègre l’audit, le conseil et la finance, un second tiers les fonctions marketing, communication, commerce et le troisième tiers se répartit entre logistique/achats, GRH, et direction générale, 20 % démarrent un poste à l’étranger. Avec un salaire moyen à la 1ère embauche de 38 100 € en France et 39 700€ à l’étranger et un temps moyen de recherche de 3 mois et demi pour un premier emploi, BEM n’a pratiquement pas été impactée par la crise. »
François Dubreu, Directeur du programme Grande école

 

BEM - Bordeaux Management School

BEM - Bordeaux Management School

Audit et conseil au sein des grosses structures
C’est un profil phare d’étudiants qui souhaitent intégrer très rapidement un cabinet d’audit ou de conseil. Il s’agit d’organisations pyramidales où nos diplômés débutent sur le terrain comme auditeurs juniors, au sein d’une équipe animée par un senior. Au bout de 3 ans, ils peuvent intégrer la finance corporate en entreprise avec comme objectif de devenir senior à terme. Après quelques années d’expérience, le passage à la séniorité qui dépend des capacités managériales et comportementales acquises, permet d’atteindre des niveaux de rémunération élevés (80 K€ en moyenne).

 

 

Un profil innovant en marketing/communication
Ce sont des profils plus atypiques qui couvrent des domaines mixtes de responsable marketing et communication. Leur travail consiste à rendre visible et attractif les produits ou services proposés en essayant de trouver un axe de communication qui corresponde aux attentes des clients. Par exemple, une de nos diplômés exerce cette fonction au Louvre. Ces niveaux d’expérience permettent d’accéder à des postes de direction marketing à l’occasion d’un changement d’entreprise. 12 % de nos élèves intègrent le marketing communication. Cela est rendu possible grâce au recrutement large de BEM qui accueille des étudiants très divers issus des classes prépas (scientifiques, littéraires, juristes, linguistes, etc.), aux admissions parallèles en 2e année ainsi qu’à la formation dispensée par notre chaire spécialisée en Art, culture et management.

 

 

Responsable supply chain management (logistique / achat)
Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises assemblent des sous-parties de produits ou services ce qui implique de savoir assembler et acheter de façon efficace en termes de prix et de qualité. Les logisticiens que nous formons deviennent des chefs d’orchestre qui doivent équilibrer les flux, minimiser les risques, diversifier les sources et gérer l’informatique qui a envahi la logistique. On parle de Managers de la supply chain. En termes de progression, nos diplômés intègrent ces entreprises comme responsables achats ou logistique et prennent ensuite des directions de la supply chain. Le directeur Supply chain est proche de la direction générale dont il constitue un des piliers. BEM propose 2 mastères spécialisés en Achat et Supply Chain qui sont mondialement connus. Aujourd’hui, la Supply Chain acquière une nouvelle dimension car, après une période de délocalisation intense, le terme « relocaliser » est en train de prendre du sens.

 

 

Directeur d’agence bancaire
Si BEM forme des spécialistes en finance corporate, en banque de détail et sur les marchés financiers, la plupart de nos étudiants intègre la banque de détail comme chargés de clientèle privée puis progressent vers la clientèle d’entreprise avant de saisir les opportunités offertes au sein de ce réseau pour accéder au poste de directeur d’agence. Ils grimpent ensuite dans la hiérarchie bancaire suivant leurs capacités. Après avoir acquis une expérience dans ce secteur, certains préfèrent bifurquer en entreprise comme responsable des ressources humaines ou des systèmes d’information.

 

 

Responsable grande distribution
Le responsable commercial se voit confier en premier poste une responsabilité d’animation d’un réseau de vente de produits qui consiste à organiser son activité afin de les commercialiser. Ce travail, très opérationnel, permet de prendre la direction d’un magasin dans les cinq ans. Ils peuvent ensuite devenir responsable de toutes les opérations commerciales effectuées sur une zone géographique importante en France ou à l’international.

 

Patrick Simon