Communiqué de presse :

La Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE), 1er Mouvement associatif étudiant de France avec plus de 22 000 membres, célèbrera ses 50 ans, mercredi 26 juin, au ministère de l’Économie et des Finances. À cette occasion, chefs d’entreprise et personnalités politiques se succèderont sur scène pour rendre hommage à des jeunes entrepreneurs pleins d’ambition !

 

Junior-Entreprise (J.E.) et entreprise cliente : un duo gagnant-gagnant !

Les Junior-Entreprises, qui sont aujourd’hui près de 200 en France, préparent les étudiants au monde de l’emploi et favorisent leur insertion professionnelle en leur apportant une expérience de terrain. Les Junior-Entrepreneurs apportent un regard neuf sur la stratégie des entreprises et interviennent dans leurs projets, comme de réels consultants. Grâce à cette expérience, ils mettent en pratique leur formation supérieure et développent de nouveaux savoir-faire.

Avec plus de 9,1 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, les Junior-Entreprises connaissent un développement croissant avec plus de 3 000 entreprises qui leur font aujourd’hui confiance !

Une large palette d’expertises au service des entreprises

Les Junior-Entreprises sont présentes au sein des écoles d’ingénieurs, des écoles de commerce et des universités. Elles proposent ainsi une vaste offre de prestations qui recouvre de nombreux domaines d’expertise : aéronautique, analyse financière, data science, étude de marché, ingénierie, arts appliqués…

 

En 2018, les Junior-Entreprises ont réalisé près de 3 500 projets, parmi lesquels :

  • La collecte des contributions citoyennes à l’occasion du Grand Débat National: Les Junior-Entreprises de Sciences Po Paris et Sciences Po Lille ont été mandatées par la Mission Grand Débat rattachée au Premier Ministre pour animer les stands du Grand Débat National dans les gares et bureaux de poste de 5 régions françaises. Les étudiants ont recueilli la parole des citoyens et les ont sensibilisés aux modalités de participation et aux thèmes du Grand Débat. Les J.E. ont ainsi eu l’occasion de mettre en pratique leurs connaissances sur la médiation citoyenne tout en contribuant à l’enrichissement des débats !
  • La création d’un boitier électronique pour ArianeGroup : Les Junior-Entrepreneurs de l’école d’ingénieurs CentraleSupélec ont conçu et réalisé pour ArianeGroup, un boîtier électronique qui permet de réaliser automatiquement l’ensemble des tests nécessaires sur les capteurs du lanceur Ariane 6 avant son décollage. En plus d’avoir apporté une solution sur-mesure et adaptée, la J.E. estime le retour sur investissement de leur client à 46 000 € par an. Une coopération qui s’est ainsi avérée payante aussi bien pour les étudiants que pour ArianeGroup !
  • La réalisation d’un audit interne pour SNCF Gares & Connexions : La Junior-Entreprise de Sciences Po Bordeaux, Ausone Conseil, a été missionnée par la branche Gares & Connexions de la SNCF pour réaliser une étude approfondie de la mise en place de douze projets entrepris en Nouvelle-Aquitaine. La J.E. a ainsi a réalisé un audit sur les conditions de déroulement et de gestion des différents projets de transformation de l’entreprise, et a recueilli les améliorations à mettre en place par rapport aux attentes initiales.

 

Un modèle à suivre et à développer

L’objectif de la CNJE pour 2020 : permettre à 3 000 nouveaux étudiants de bénéficier de l’expérience Junior-Entreprise !

 

« Année après année, l’expérience Junior-Entreprise se renforce et s’affirme comme un parcours d’excellence, vecteur d’employabilité. Le développement de nos J.E. nécessite également de repenser notre modèle. Nous souhaitons notamment ouvrir une première Junior-Entreprise dans un établissement décernant un Bac +2. » rapporte Bastien Nussbaumer, Président de la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE).

 

 

CNJE : les présidentes prennent la parole !