Nation, Internationalisme et Mondialisation : Quelle référence à l’universel aujourd’hui ? Par Henri Pena-Ruiz

Jeudi 29 mars à 17h30 sur le campus de l’ISC Paris

 

 

Le philosophe stoïcien Marc-Aurèle écrivait : « En tant qu’Antonin, je suis citoyen de Rome, en tant qu’homme je suis citoyen du monde ». Il dessinait ainsi le concept de cosmopolitisme : le monde comme cité, et tout homme comme citoyen de cette cité. Mais est-ce vraiment possible ? Et si oui quel sens donner à une telle référence ?

Henri Pena-Ruiz

 

Aujourd’hui l’internationalisme est en souffrance. De fait la mondialisation capitaliste ne se connaît pas de frontières, mais ne donne à voir que l’Internationale des capitaux, qui gomme ou rend floue l’Internationale des peuples. Pire, la logique glacée du moins-disant social promue par le capitalisme mondialisé provoque des réactions identitaires où se réactivent des communautarismes exclusifs. Ceux-ci se radicalisent parfois dans une nouvelle et inquiétante forme de guerre des dieux.

 

Comment penser un tel devenir, lourd de paradoxes et même de dangers ?

Pour clôturer ce premier cycle des Jeudis Citoyens de l’ISC Paris, cette conférence proposera des repères et des analyses sans prétention à l’exhaustivité, mais conçus pour stimuler la réflexion sur l’avenir de l’internationalisme aujourd’hui et la difficile question de l’universel

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure, Henri PENA-RUIZ est maître de conférence à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et professeur agrégé de philosophie en Khâgne.

Philosophe et écrivain défendant les valeurs de solidarité, il est devenu un spécialiste des questions de laïcité qu’il pose comme fondement de l’universalité. C’est à ce titre qu’il a été en 2003, l’un des vingt sages de la commission sur la laïcité présidée par Bernard STASI.

Auteur de plusieurs ouvrages, il a notamment publié La laïcité pour l’égalité, Le roman du Monde, Légendes philosophiques, Un poète en politique – Les combats de Victor Hugo.

 

 

ISC Paris School of Management

L’ISC Paris, association à but non lucratif (loi 1901) créée à Paris en 1963, est un établissement privé d’enseignement supérieur reconnu par l’état (décret du 19 mai 1969). Il compte parmi les grandes écoles de commerce parisiennes. L’école offre une formation en trois ans après deux années en classes préparatoires ou un diplôme bac+2/+3. L’ISC Paris délivre un diplôme visé à Bac+5 par le ministère de l’Éducation nationale qui confère le grade de master. L’ISC Paris est membre de la Conférence des Grandes Écoles et du Chapitre des Écoles de Management. 20 spécialisations sont proposées en troisième année. L’ISC Paris est membre de l’AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business), principale organisation professionnelle de promotion, d’amélioration et d’accréditation des formations en management, de l’EAIE (European Association for International Education), de l’EFMD (European Foundation for Management Development), des réseaux FNEGE (Fondation nationale pour l’enseignement de la gestion des entreprises), de la NAFSA (Association for International Educators), de l’UGEI (Union des grandes écoles indépendantes) et de Campus France.