Il y a un foisonnement des initiatives en faveur du handicap dans les établissements d’enseignement supérieur. Cette montée en puissance n’a d’égale que la créativité avec laquelle établissements et étudiants montent des projets, dispositifs, évènements pour sensibiliser, former, accueillir, ouvrir au handicap. Nous avons choisi de vous présenter quelques initiatives illustrant ce dynamisme et peut être une avancée dans l’appréhension du handicap dans le supérieur.

 

les Etudiants au coeur de l’ innovation

 

L’équipe des étudiants de l’ECE paris / projet Defi H

L’équipe des étudiants de l’ECE paris / projet Defi H

Quatre étudiants de l’ECE Paris sélectionnés pour participer au DEFI H
Florent Diedler, Nicolas Mardegan, Caroline Moncomble et Julie Ruel Sperber travaillent dans le cadre de leur projet de fin d’études WIM : Where I am, avec l’association Guinot (elle oeuvre à améliorer l’accès des aveugles et malvoyants). Ils élaborent un boîtier électronique visant à guider un collaborateur handicapé visuel ou cognitif léger d’un point A à un point B dans les locaux de son entreprise. Tout au long de son trajet, il aura visuellement et oralement des indications venant du boîtier.
L’équipe qui aura le plus de «Likes » et de Tweets/ Followers aura des points de bonification pour le classement final. Les prix seront remis en mai.
Pour soutenir l’équipe sur Twitter @contactwim ou sur https://www.facebook.com/pages/ WIM/292598630798421?ref=hl)

 

Des étudiants de l’ESSEC s’intéressent au handicap dans le cours création de produits innovants
Le cahier des charges des projets, établi avec le partenaire Thales, est de trouver des solutions pour les personnes handicapées qui peuvent servir à tout le monde. Une équipe a mis au point un GPS indoor pour guider une personne non-voyante dans un bâtiment. Il peut servir à toute personne étrangère à un lieu pour s’orienter. Une autre a créé une application de prise de notes pour des personnes dyslexiques, ou toute personne intéressée de prendre des notes rapidement.

 

Des concours d’innovation en faveur du handicap
La société savante IFRAT H (Institut Fédératif de Recherche sur les Aides Techniques pour personnes Handicapées) et le laboratoire d’informatique du CNAM ont organisé en juin le 7ème congrès sur les aides techniques pour les personnes handicapées. Dans ce cadre, s’est tenu un concours de jeux vidéo accessibles. Le Prix du Jury 2012 est Evil Blind Mutant Monster Attack et a été remporté par une équipe française. http://handicap2012.cnam.fr/?page=concours (trailer du jeu)

L’IFRAT H organise aussi le Challenge Handicap et Technologie dont la 5e édition se tiendra les 13 & 14 Juin 2013
Cette manifestation interuniversitaire biannuelle vise à « inciter les étudiants et lycéens, enseignants et doctorants, à être créatifs dans le domaine de la recherche et du développement sur les aides techniques et de compensation du handicap. » http://ifrath.fr/

Le Groupe IGS organise depuis 2008 un concours national de la création d’entreprises éco-citoyennes
Il récompense des porteurs de projets autour de trois enjeux : environnement, égalité des chances et handicap ; et a une dotation de 40 000 €. https://www.facebook.com/CCE .ESA M/app_119938921482384

 

Un engagement croissant des Etablissements

 

Une large appréhension du handicap à l’ESSEC
L’objectif à l’ESSEC est global : former, sensibiliser, attirer des étudiants handicapés, mener vers l’emploi, soutenir des initiatives internes et externes. Le point avec Agnès Kerecki, référent handicap de l’ESSEC . « Si l’on veut capter et changer le regard sur le handicap, il faut nécessairement innover. C’est l’optique dans laquelle travaille notre Mission Handicap : sensibilisation, formation des étudiants en tant que futurs managers pour qu’ils soient des facilitateurs des politiques handicap, des acteurs de l’intégration des personnes handicapées. » La réflexion sur le handicap est aussi académique au sein de la Chaire Leadership et Diversité. Le programme PHARE S de tutorat pour collégiens et lycéens handicapés, a été initié en 2007 par la Chaire Entrepreneuriat Social.
Une action globale
Le volet accessibilité et accompagnement est structuré depuis 2008. « Ainsi, nous avons un réseau de référents handicap dans les associations étudiantes. Nous soutenons de belles initiatives comme celle de ESSECcavaliers qui a fait participer des déficients visuels à du saut d’obstacles ! » L’ESSEC organise depuis 4 ans l’Open Forum (pour la formation l’emploi des personnes handicapées) avec HANPLOI au CNIT à La Défense. Cette année le 30 mai, 30 entreprises seront présentes. www.openforum.fr
L’ESSEC a intégré ses premiers admis sur pattes
L’ESSEC a noué un partenariat avec l’association Handi’Chiens, devenant la première école centre de formation de chiens d’assistance pour personnes handicapées. « Cinq chiots ont été remis en avril à leurs familles d’accueil de Cergy pour 16 mois. Ils viendront tous les 15 jours se former à l’école. Puis, ils suivront 6 mois d’éducation dans un centre dédié avant d’être confiés à des personnes handicapées. Nous comptons sur leur présence sur le campus pour engager des échanges intéressants sur le handicap. »
www.handichiens.org
http://handicap.essec.edu

 

L’UP MC, université à la pointe des actions, formations et dispositifs handicap
Fabienne Corre Menguy, maître de conférence et responsable du RHSE (Relais Handicap Santé Etudiants de l’UP MC) est notre guide dans la politique handicap de cette université. Le RHSE s’est étoffé depuis sa création en 1992, avec 8 personnes aujourd’hui.
« Notre objectif est l’inclusion des étudiants handicapés grâce à un accompagnement pour les examens, les cours, la vie quotidienne impliquant le RHSE, les enseignants, le service médical, les départements de formation. » Le réseau des correspondants handicap compte 70 personnes. Sur 30 000 étudiants, 300 se sont déclarés handicapés. Une formation originale L’UPMC a été pionnière en créant il y a 6 ans l’enseignement de découverte « UPMC handi-citoyen ». Il est accessible à tous les cursus et est choisi par une quarantaine d’étudiants par an. Il comprend 15 H de cours et TP sur le handicap, et c’est là que réside son originalité, 15 H d’activités auprès des étudiants handicapés de l’UPMC. « Les étudiants font du tutorat, de l’accompagnement, de la prise de note, de la lecture, du travail en binôme. » Le RHSE de l’UPMC fait partie d’un projet européen de développement d’une formation pour les enseignants du supérieur au handicap.

 

Sciences Po renouvelle son engagement pour l’accessibilité
Le programme Sciences Po Accessibilité est soutenu par 13 entreprises et donc déployé depuis par le pôle Entreprises. Judith Azema, responsable relations entreprises nous dit tout. En 2013, une centaine d’étudiants se déclarent en situation de handicap. Ils étaient 15 en 2007. « Sur les 137 étudiants handicapés recensés par le ministère dans les ‘‘grands établissements’’ 90 étudient à Sciences Po. C’est le fruit de notre engagement depuis 2008 avec le programme Sciences Po Accessible. » Il a permis de déployer un ensemble de mesures : gros travaux sur un bâti dont une partie est classée, protocoles d’accueil personnalisés, aide humaine renforcée, bourses pour permettre aux étudiants handicapés de passer leur 3ème année à l’étranger, forum Entreprises et élections étudiantes accessibles.
Une Lettre d’Engagements et un Plan d’Actions
« Nous avons présenté en février une Lettre d’Engagements et un Plan d’actions. L’objectif est l’accessibilité de l’ensemble de nos services, des professionnelle, le parcours un rapport annuel sur le handicap. Des projets pilotes sont menés comme le sous-titrage de cours en amphi. Des élèves travaillent pour nous sur ‘‘la salle de cours accessible idéale’’, mènent des projets collectifs comme le suivi de l’inclusion d’un volet handicap dans tous les projets de loi (engagement 32 du candidat Hollande). »
Consulter la vidéo « Sciences Po s’engage pour l’accessibilité » : http://vimeo.com/59051237

GEM un établissement handi-exemplaire
La qualité des initiatives de l’école grenobloise en faveur du handicap en fait autant une pionnière qu’un moteur. Laëtitia Czapski, chargée duprogramme diversité et référent handicap de Grenoble Ecole de Management nous dresse un – petit – panorama des actions. 17 jeunes handicapés (déclarés) étudient à GEM cette année.
« Nous souhaitons agir à notre niveau, en nous appuyant sur nos compétences en management, de formateur de futurs cadres, en recherche, et socialement GEM a créé en 2008 le concours post-Bac Passerelle Handicap et son programme d’accompagnement durant 2 ans pour intégrer une école parmi les 7 ESC de la banque commune qui adhèrent au programme (sur 13). « La clé réside dans le suivi des jeunes par nos écoles, un monde encore trop éloigné d’eux. »
www.passerelle-esc.com
Une multitude d’actions
Enseignement de la langue des signes en LV3 (40 élèves) Handicafé© avec La FÉDÉE H ouvert à tous les étudiants handicapés de la région Semaine du handicap GE M réalise par phases la mise en accessibilité de ses locaux pour 2015 GE M s’est associée à HANPLOI pour créer le premier certificat « Management et Handicap » en France pour les étudiants d’ESC. « Les entreprises nous font souvent part de leur problématique de sensibilisation. Car si une politique handicap n’est pas incarnée sur le terrain, elle échoue. Sensibiliser c’est bien, mais nous voulons aller plus loin en formant durablement des managers responsables. Ce certificat est une formation accessible à tous les élèves. Il se suit sur 3 ans, comprend des  expérimentations pour alimenter la réflexion, des découvertes du handicap autrement (par exemple dans l’art). » Le certificat se fonde sur un référentiel original de compétences, un journal d’apprentissage. Déjà 39 élèves le préparent.

 

Handipreneur, un projet unique de l’ESG Management School
L’ESG s’engage en partageant ses compétences avec des personnes handicapées. C’est dans cet esprit qu’Adnane Maalaoui, a créé le projet Handipreneur en partenariat avec l’UPT IH (Union Professionnelle des Travailleurs Indépendants Handicapés). « Handipreneur s’appuie sur l’expertise de l’ESG Management School en entrepreneuriat (master, association ESG Entrepreneurs, Chaire entrepreneurship and sustainable business). Les étudiants du master sont sollicités pour accompagner durant 6 mois des créateurs d’entreprise en situation de handicap. Nous avons en permanence 5 à 10 binômes. »
Une innovation pédagogique et sociale
« Nous renforçons le protocole d’accompagnement cette année, en faisant appel à des experts de l’entrepreneuriat. Nous cherchons d’ailleurs des financements pour accompagner ce développement. Je travaille sur la base de ce projet à la rédaction d’un guide de l’accompagnement de la personne handicapée dans la création d’entreprise. » Handipreneur a reçu un Trophée Handifriends en 2012.

 

Le handicap, un levier de coopération
L’association AR PEJEH (Accompagner la Réalisation des Projets d’Etudes de Jeunes Elèves et Etudiants Handicapés) a signé en janvier une convention avec l’Académie Aix-Marseille, Aix-Marseille Université et l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse pour la mise en oeuvre d’un programme d’actions communes en faveur de la formation et de l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap. La première s’est tenue le 10 avril pour des collégiens et lycéens dans le cadre d’un « Atelier de Découverte des Métiers » avec pour objectif de les conforter dans leur parcours d’études.
www.arpejeh.com

Naissance d’APACHES ,
l’association des professionnels de l’accompagnement du handicap dans l’enseignement supérieur Les statuts de l’association ont été déposés en février, mais une soixantaine d’universités travaille sur ce projet depuis fin juin.
www.asso-apaches.fr

 

A. D-F