Le mot « technologie » au coeur du nom de l’UTC n’est-il pas le plus grand atout de l’établissement et de ses diplômés si l’on considère que le développement futur sera en grande partie fondé sur la/les technologies ? Réponses avec son président, Alain Storck.

Alain Storck, président de l’UTC

Alain Storck, président de l’UTC

LA FORMATION DE COMMUNAUTÉS D’ÉTABLISSEMENTS RÉPOND-ELLE À DES ATTENTES DES ÉTUDIANTS ?
Tout l’intérêt des COMUE réside dans un travail coordonné qui doit permettre d’éviter les redondances, trop de concurrence, et l’élaboration d’une nouvelle offre de formations pluridisciplinaires s’appuyant sur les complémentarités des établissements. Nous travaillons en ce sens avec nos partenaires académiques au sein de Sorbonne Universités, notamment Paris-Sorbonne, l’UPMC et l’INSEAD.

 

QU’EN EST-IL DES ACTIONS DE L’UTC POUR FAVORISER L’EMPLOYABILITÉ DE SES DIPLÔMÉS ?
Nous sommes très attachés à les accompagner dans la construction de leur parcours et de leurs projets. L’objectif est qu’ils opèrent les choix qui leur correspondent le mieux, et leur permettront de s’épanouir et d’évoluer durant les 40 ans de leur carrière. Ils ont aussi l’opportunité de rencontrer des professionnels tout au long de leur cursus, de réaliser de nombreuses missions en entreprise.

 

«L’enjeu de l’UTC
est de former les ingénieurs, les masters et doctorants du futur aptes à apporter des solutions à la société. »

EXPRIMENT-ILS DES BESOINS OU QUESTIONS SPÉCIFIQUES ?
Nous traversons une crise économique, écologique, de société, de l’emploi. Ils ont donc de nombreuses questions et font part – plus qu’hier – d’un besoin d’être informés, accompagnés dans leurs réflexions. Notre formation, au-delà de ses dimensions technique et scientifique, consacre une large part à d’autres domaines. C’est cela qui fait que nos ingénieurs sont aussi des penseurs et pas uniquement des apporteurs de solutions. Les UTC ne sont pas des brutes de technologie ! Ce sont des femmes et des hommes compétents en matière de technologie et qui savent la penser dans ses dimensions sociale, environnementale, de protection de l’emploi, etc… Ils savent que les objets techniques qu’ils conçoivent sont aussi des objets sociaux.

 

QUELS SONT LES ATOUTS DU MODÈLE DE L’UTC À LA CROISÉE ENTRE L’UNIVERSITÉ ET LA GRANDE ÉCOLE ?
Notre établissement assume délibérément trois missions : la production de connaissances et savoirs par la recherche, transmis via la formation sous forme de compétences, et transformés en innovation par le jeu de partenariats avec le monde économique. L’UTC est un lieu singulier où se rencontrent académiques et monde socio-économique et industriels. Nous avons ouvert un centre d’innovation pour favoriser cette rencontre de la logique du savoir et du comprendre avec la logique de l’usage et de l’utilisé. Dans la formation, la richesse naît de la même manière de la rencontre des enseignants-chercheurs, des intervenants professionnels ; du mariage de ceux qui sont sur le front de la connaissance, dans la bataille des idées et de ceux qui sont dans les savoirs métiers, les horizons applicatifs ; du mariage de l’exigence académique et de l’expérience industrielle. Les élèves choisissent leurs unités de valeur, se construisant ainsi un parcours motivé et personnalisé, adapté à leurs aspirations.

 

QU’EST-CE QUE LA TECHNOLOGIE POUR L’UTC ?
C’est un objet et une méthode. Elle consiste à mobiliser la science sur des objets à construire, sur des artéfacts ; et c’est une méthode car la technique pose des problèmes qui dépassent nos connaissances et relancent l’investigation scientifique. L’UTC propose en quelque sorte le modèle de recherche de Pasteur qui a pu élargir les connaissances fondamentales en s’intéressant aux procédés de l’industrie de son époque. En s’intéressant aux bactéries de la bière il en a déduit des connaissances fondamentales !

 

LES 5 VALEURS DE L’UTC
Créativité
Interculturalité
Coopération
Humanisme
Audace

 

http://www.utc.fr/
http://www.sorbonne-universites.fr/