Alors que la croissance de l’emploi dans le secteur du numérique se poursuit, les diplômés d’écoles d’ingénieurs formant des informaticiens de haut niveau ont plus que jamais la cote. Quelles sont les spécificités de ces établissements ? Comment forment-ils ceux qui inventent l’informatique de demain ?

Télécom ParisTech
Les ingénieurs Télécom sont des généralistes des sciences et technologies de l’information et des communications. Les élèves sont tous formés à l’informatique en tant qu’outil de l’ingénieur « ils doivent le maîtriser et être aptes à intervenir sur des programmes » souligne Isabelle Demeure, professeur du département informatique et réseaux. Ils apprennent le développement logiciel, des systèmes d’exploitation, la théorie des langages, l’algorithmique. » Ils apprennent aussi en réalisant des projets tout au long de leur cursus.

 

ENSIMAG
L’école du numérique ouvre à ses ingénieurs de larges territoires économiques. « Notre expertise historique sont les mathématiques appliquées, rappelle le directeur Yves Denneulin. Nos ingénieurs sont ainsi capables d’aborder des problèmes abstraits. Ils maîtrisent les technologies, sont évolutifs et se renforcent aussi d’une spécialité. » Les élèves peuvent se former à l’ingénierie pour la finance, pour par exemple développer et construire des SI pour les produits financiers ; ou encore pour exercer dans les systèmes et logiciels embarqués, les télécoms, le traitement de l’image et la simulation.ESME Sudria
L’informatique est une discipline transverse nécessaire à tous les ingénieurs « pour maîtriser un environnement de travail irrigué par les SI, ils ont une approche mathématique de l’informatique, des langages de programmation », souligne Hervé Coum, directeur pédagogique du 2ème cycle. La formation est pluridisciplinaire du génie électronique (électrotechnique, micro-processeurs) et des TIC (systèmes embarqués, traitement de l’information, informatique). « Ils suivent ensuite une voie d’expertise dans les SI (pour la banque et la finance, les technologies de l’intelligence artificielle), les télécoms, l’électronique ou le traitement du signal. »

 

EISTI
Grande Ecole d’Ingénieurs en Informatique et Mathématiques, dispose de deux dominantes dans sa formation en Informatique : le Génie des Systèmes d’Information (GSI), et les Systèmes d’Information d’Entreprise (SIE). Le choix entre ces deux parcours s’effectue en deuxième année, ce qui assure à tous les diplômés une formation initiale commune dans le socle fondamental scientifique, via le tronc commun de première année, renforcé en Informatique pour les recrues n’ayant pas suivi le cycle préparatoire du Collegium Ile de France. Chacun des parcours ouvre à plusieurs options en troisième année, dont le contenu et la nature évoluent fréquemment afin de suivre les besoins des entreprises et les thématiques émergentes. Les domaines traditionnels de la sphère informatique (génie logiciel, systèmes embarqués) jouxtent des domaines phares introduits plus récemment :
• la Business Intelligence est une spécialité très recherchée depuis plusieurs années,
• les technologies du Cloud Computing enseignées de façon pionnière dès 2006 sont maintenant largement répandues,
• la dernière option créée (Intégration ERP) connaît un large succès.
Le cas de l’Intégration ERP est un modèle du genre. L’EISTI a détecté un périmètre de compétences sous exploré par les formations d’ingénieurs, et néanmoins extrêmement recherché par les entreprises. Des contacts ont rapidement été noués avec un acteur incontournable du secteur, SAP France, et une entreprise recherchant des compétences transversales fortes, Capgemini. Un programme d’option s’est dégagé, assurant une formation de haut niveau conceptuel, accédant à un panel représentatif des outils du marché, bénéficiant de l’appui de la SSII sous la forme d’une chaire.
Dans le secteur des ERP et grâce aux contacts noués, un Mastère Spécialisé en ERP Management a également été accrédité par la CGE, afin de compléter notre offre à destination des actifs ou des personnes souhaitant booster ou réorienter leur carrière. Une offre complète pour des publics diversifiés !