Le cursus Centralien

• Une option d’approfondissement (500 h) à choisir parmi 8. Chaque option comprend un projet à mener et plusieurs études de cas.
• Une filière métier (150 h) à choisir parmi 8 • 50 h de langues vivantes
• Un TFE (Travail de Fin d’Etudes) en entreprise ou laboratoire de 4 à 6 mois. Chaque élève-ingénieur a la possibilité de suivre un master en parallèle

Le cursus international Erasmus Mundus Le choix entre 3 masters Erasmus Mundus
• Computational Mechanics (Mécanique Numérique) Barcelone ou Swansea puis Nantes
• Advanced Robotics (Robotique avancée) Nantes, puis Varsovie ou Gênes
• Emship (Design naval) Liège, puis Nantes, puis la Roumanie, l’Italie, l’Allemagne ou la Pologne.

 

Les 8 options d’approfondissement (ou disciplinaires) – 500h

Ingénierie des systèmes, des images et des signaux
Master « automatique et systèmes de production »* Master on Advanced Robotics *
Objectif : savoir mettre en oeuvre les techniques avancées en automatique, traitement du signal et temps réel. Les connaissances transmises sont celles nécessaires au contrôle d’un système, en le voyant comme un processus fonctionnant en totalité ou en partie de façon autonome. Tous les secteurs industriels mettent en oeuvre ces outils, de l’aéronautique au biomédical en passant par l’automobile, l’alimentaire, la production.

Informatique
Objectif : pouvoir embrasser une carrière dans le génie informatique ou les systèmes d’information. Les élèves-ingénieurs mettent en oeuvre des compétences d’analyse, de synthèse et de réalisation de logiciels à partir de base conceptuelle (génie logiciel, bases de données, programmation objet, réseaux…) et avec des visions synthétiques (TIC, systèmes d’exploitation, UML, Meurise…).
Développements réalisés en C++, JAVA, PHP ou autre langage.

Génie civil & Environnement
Master «génie civil», spécialité «calcul des ouvrages et génie des matériaux dans leur environnement»*.
Objectif : maîtriser les phases de conception, de réalisation et d’exploitation en tenant compte de l’environnement.
Les enseignements scientifiques et techniques : calcul des structures et modélisation des ouvrages, géologie de l’ingénieur, mécanique des sols et travaux de fondations, béton armé et précontraint, matériaux, technologie.

Hydrodynamique & génie océanique
Master «sciences mécaniques appliquées», spécialité «hydrodynamique, énergétique et propulsion»*
Objectif : devenir expert en physique du milieu marin, prendre en charge les problèmes complexes de conception en milieu océanique et de modélisation expérimentale ou numérique. Connaissances transmises : les disciplines du génie océanique et naval, l’hydrodynamique théorique et appliquée, technologies marines, modélisation numérique d’écoulements à surface libre, hydrodynamique expérimentale, management de projet multidisciplinaire et connaissance des enjeux majeurs du développement durable : réduction de l’impact environnemental, cycle de vie des navires, risques naturels, gestion des zones côtières, dispersion de polluants, EMR – énergies renouvelables marines.

Énergétique
Objectif : savoir traiter les problèmes transversaux et pluridisciplinaires en lien avec l’énergétique, la maîtrise de l’énergie et le respect de l’environnement.
Connaissances transmises : la propulsion (moteur à combustion interne, turboréacteurs, lanceurs spatiaux), la production d’énergie (centrales thermiques et nucléaires, énergies renouvelables), l’utilisation rationnelle de l’énergie dans le respect des contraintes environnementales (thermique de l’habitat, pollution et dépollution des moteurs à combustion interne, l’impact sur l’environnement). 3 options qui donnent la possibilité de suivre le Master «sciences mécaniques appliquées», spécialité «conception et simulation numérique de produits et systèmes complexes (EMC2)»*.

Développement de produits et de systèmes industriels
Objectif : maîtriser le développement des biens, services et systèmes industriels pour satisfaire les clients.
Connaissances transmises : conception intégrée, techniques et systèmes de production, génie industriel, gestion et pilotage des entreprises.

Simulation en ingénierie mécanique
Objectif : prendre part au développement de produits innovants, de haute technologie en faisant une analyse virtuelle, à moindre coût, de la conception des systèmes. Etude des bases théoriques pour la modélisation des systèmes mécaniques et méthodes numériques de la simulation en ingénierie mécanique. Applications orientées vers le confort et la sécurité dans les transports. matériaux Objectif : maîtriser les différents aspects des matériaux dans les phases de conception et de fabrication de produits industriels.
Connaissances transmises : les familles de matériaux, les relations entre la structure du matériau à l’échelle microscopique et son comportement mécanique à l’échelle macroscopique, les procédés de mise en forme des matériaux et leur durabilité.

 

Laurence Louatron, Directrice de la Communication – École Centrale de Nantes

* master qui peut être suivi en parallèle de l’option.