L’entreprise au cœur de la stratégie des Universités. Comment les universités organisent-t-elles les relations avec les entreprises ?

 

Proposant plus de cent diplômes professionnalisants ainsi que des dispositifs d’accompagnement vers l’insertion professionnelle, Lyon 2 s’investit pour permettre à ses étudiants de réussir leur entrée dans la vie active.

87 spécialités sont ouvertes en master professionnel à Lyon 2, qui compte également 20 licences professionnelles, répondant aux attentes du monde socio-économique dans de nombreux domaines : droit du travail, économie sociale et solidaire, ressources humaines etc. De plus, la moitié des enseignements est dispensée par des intervenants issus du monde de l’entreprise, contribuant au rapprochement étudiants/entreprises. Les stages obligatoires réalisés dans le cadre de leur formation donnent accès aux étudiants à une première expérience professionnelle. Par ailleurs, Lyon 2 favorise les stages en mobilité internationale grâce à ses partenariats développés avec 64 pays étrangers : véritable valeur ajoutée sur le CV, les stages Erasmus à Lyon 2 ont enregistré en 2011-2012 une hausse de plus de 84 % de stages Erasmus par rapport à l’année précédente.

 

 

Les diplômes en alternance, un tremplin vers l’emploi
L’IUT Lumière Lyon 2 propose sept licences professionnelles effectuées en alternance avec un contrat salarié. Ce dernier bénéficie d’un savoir théorique et d’une expérience en entreprise, dans laquelle il est pleinement intégré en tant que salarié. Claudine Gay, en charge du développement de l’alternance, souligne que « la licence professionnelle en alternance est une excellente manière de conduire les jeunes vers l’emploi après 3 ans d’études. L’IUT Lumière est d’ailleurs le seul en France à pratiquer le « tout alternance » dans ses offres de formation, au niveau DUT comme au niveau licence professionnelle. 6 mois après l’obtention de leur diplôme, 100 % desétudiants qui ont souhaité rejoindre le marché du travail ont trouvé un emploi ». Forte de ce succès, Lyon 2 envisage de développer son offre en matière de formation en alternance.

 

Des dispositifs dédiés à l’insertion
Le SCUIO de l’université a mis en place plusieurs dispositifs destinés à aider l’étudiant à bâtir son projet professionnel, du choix de sa formation à la recherche d’un emploi. Pour se faire, il s’est doté de deux missions : la mission Orientation et la mission Stages-emploi. Le BAIP complète ces dispositifs. La Mission Stages-emploi a pour objectif « d’accompagner les étudiants dans la recherche d’un stage et de leur fournir les connaissances nécessaires pour repérer et aborder les différents secteurs socioéconomiques », précise Sylvie Dadomo, responsable de la Mission Stages-emploi. « Ce sont près de 300 étudiants qui chaque année, sollicitent notre aide pour optimiser leur recherche de stage et faire leurs premiers pas dans le monde du travail. »Lancé en septembre 2012, l’outil PStage crée un lien direct avec les entreprises, qui déposent directement en ligne leurs offres de stages à destination des étudiants. Il compte à ce jour 3988 entreprises inscrites, et 4 835 conventions de stage ont été signées.

Le BAIP de Lyon 2, quant à lui, assure le lien entre l’Université et le monde socio-économique. Véronique Prudhomme, sa responsable, le présente comme « un réseau d’acteurs (enseignants-chercheurs et personnels administratifs issus de différentes composantes de Lyon 2) tous investis dans des actions d’insertion professionnelle ». Ensemble, ils montent et soutiennent des dispositifs portés par des composantes et destinés à faciliter l’insertion professionnelle comme les « Journées métiers » par filière « qui permettent aux futurs diplômés d’échanger avec des professionnels issus de différents secteurs d’activités pour affiner leur projet de carrière. »
Lancée en 2012 par le BAIP, et se déroulant sur trois semaines en novembre, l’opération « Objectif : premier emploi » propose des simulations d’entretiens d’embauche, des ateliers de valorisation de la candidature, des déjeuners et conférences etc., animés par des spécialistes du recrutement et des managers. « C’est une opportunité pour les étudiants de se retrouver en situation, face à une parole d’expert qui leur permet de mieux cerner le monde de l’emploi », explique Véronique Prudhomme.

27 mois après l’obtention de leur licence professionnelle ou de leur master professionnel, 86 % des diplômés de Lyon 2 ont trouvé un travail, d’après une enquête menée sur ces 6 dernières années. Des résultats prometteurs, qui incitent à poursuivre les efforts déjà entrepris.

 

 

En partenariat avec
le service communication de l’Université Lumière Lyon 2