Après les soldes, les ventes privées et les achats de dernière minute, voici un nouveau venu dans la chasse aux bons plans : l’achat groupé de services en ligne !

© Fotolia - Vasiliy Yakobchuk

© Fotolia - Vasiliy Yakobchuk

Un dîner-croisière sur la Seine accompagné d’une dégustation de champagne, un cours de pâtisserie, une séance de conduite sur un circuit professionnel, une French manucure ou encore un soin amincissant, … le tout à moins 50 % voire plus ! Cela vous paraît trop beau pour être vrai ?!  Pourtant, vous ne rêvez pas ! Tout se passe en fait sur Internet. Des sites, spécialisés dans les achats groupés de services, proposent chaque jour, une ou plusieurs offres (les fameux «deals») à prix réduits. En pratique, les internautes achètent en ligne un bon échangeable chez le commerçant de leur ville. Massage, coupe de cheveux, restaurant ou sorties,… c’est une multitude de services de proximité qui est proposée. De quoi satisfaire un large panel d’internautes… composé, le plus souvent, majoritairement de femmes ! Arrivés en France, il y a un peu plus d’un an, le nombre de ces sites explose en ce moment. Vous connaissez peut-être Groupon, leader mondial du secteur. Il existe aussi Dealissime, KGBdeals ou encore Bon-privé. Au total, on compte une trentaine de sites, qui couvrent jusqu’à 30 villes chacun, les métropoles généralement. En coulisses, on dit aussi Google et Facebook préparent leur offensive sur ce terrain très lucratif.

 

 

Un bon coup pour les commerçants
Pour les commerçants, participer à ce genre de campagne de promotion est tout bénef ! L’opération permet de créer de nouvelles envies, d’ouvrir un nouveau marché. En effet, qui aurait l’idée de s’offrir un stage de pilotage ? Il faut parfois créer le buzz pour donner envie aux gens de tester de nouvelles choses ! Et parce qu’un deal ne s’achète pas nécessairement pour soi, ces sites apparaissent alors comme des prescripteurs d’idées cadeaux et de nouvelles tendances. L’opération constitue surtout un puissant outil de publicité. Bien plus efficace que le tractage ou les petites annonces, puisqu’il cible plusieurs milliers voire millions d’internautes ! Ces sites d’achats groupés se transforment ainsi en agence de communication, mettant au mieux en avant le service en question, pour inciter l’internaute à aller sur place. Et cerise sur le gateau, cette campagne publicitaire à grande échelle est totalement gratuite pour le commerçant…ou presque. La mise en ligne ne coûte rien mais le site prélève évidemment une commission sur chaque service vendu. Une commission qui peut atteindre 50 % du prix de vente ! Cette nouvelle tendance d’achat pourrait en outre être une bonne solution pour relancer le commerce de proximité : avec des offres ciblées par ville, les petits commerçants qui n’ont pas les moyens de financer leur publicité bénéficient d’une formidable porte ouverte sur le web pour toucher des milliers de consommateurs potentiels dans leur quartier. Un bémol toutefois, si le deal a trop de succès, le commerçant peut rapidement se retrouver débordé par les demandes et créer une réelle insatisfaction auprès de sa cible. Attention, pour profiter de ces bons plans, vous avez en moyenne entre 1 et 4 jours pour participer. Et un nombre minimum de participants est requis pour que la vente soit validée, alors si vous avez un coup de coeur, il va alors falloir être réactif et rameuter les ami(e)s !

 

CD