Des bancs de la Sorbonne à la tête de Leo Burnett, Hélène Meinerad (Master Géopolitique université Paris-Sorbonne, 99), vice-présidente de Leo Burnett et de Chemistry, n’a eu de cesse d’évoluer au sein du 3e groupe mondial de communication. Sa motivation ? Placer l’humain au cœur des compétences… et des performances !

« Leo Burnett ouvre le champ des possibles à tout talent qui s’y exprime. » Hélène Meinerad

Quelle est la spécificité de Leo Burnett ?

Leo Burnett est l’une des agences les plus primées et les plus créatives au monde. Notre ADN repose sur un pilier central : les gens ! Nous partons toujours de ce qui touche les gens pour les amener à évoluer. Notre devise : What helps humans helps business. La créativité est centrale car elle relie les individus à la marque. Elle est essentielle dans un contexte de digitalisation qui change la façon de penser les campagnes.

Vos challenges en tant que VP de Leo Burnett et de Chemistry ?

Mon 1er challenge est avant tout humain ! Ce qui m’anime : faire grandir les gens et progresser les talents. Ce qui m’intéresse, c’est la personnalité. En tant que vice-présidente, je véhicule les valeurs de solidarité et de liberté propres à Leo Burnett. Mon 2nd challenge : l’excellence ! Voilà pourquoi je suis au contact direct du terrain et de mes équipes.

Ce sont ces valeurs qui vous ont permis d’évoluer ?

J’ai eu la chance d’avoir croisé des gens ouverts d’esprit dès la sortie de l’université. Mon 1er patron m’a permis d’apprendre les ficelles du marketing relationnel sur le terrain. Au sein de Publicis, j’ai retrouvé cette même liberté d’esprit et d’entrepreneuriat. En 15 ans chez Publicis, j’ai touché un peu à tout : pub, data, digital… On m’a toujours permis d’évoluer avec bienveillance et une grande ouverture. J’ai même été augmentée le jour de mon départ en congé maternité !

Entre Hélène Meinerad et Publicis, c’est une histoire d’(al)chimie « Ce qui me rend la plus fière dans ma carrière, c’est la création de l’agence Chemistry au sein de Publicis il y a 7 ans. Nous n’étions que 20 au départ. Aujourd’hui, elle intègre une centaine de collaborateurs. Je me suis totalement épanouie dans ce projet et je suis émue lorsque je vois que les talents que j’avais recrutés en stage sont montés en compétences et sont aujourd’hui chef de groupe ou directeur de clientèle. »

Qui sont les « gens » qui peuvent évoluer au sein de Leo Burnett ?

Nous recherchons de l’envie, de l’énergie, de la diversité à travers les formations, les cultures, les nationalités, les âges, les expériences… et les genres. Publicis a toujours été pionnier en matière de mixité dans les comités exécutifs. Un seul credo : être jeune dans sa tête. Voilà l’esprit Leo Burnett : nous nous nourrissons de tout et surtout de l’humain.

Quelles qualités attendez-vous d’un jeune talent ?

La curiosité et l’agilité restent des indispensables dans ce secteur « bouleversé » par la data et le digital. Il est donc nécessaire de comprendre l’approche liée à ces nouvelles technologies qui impliquent de travailler en équipe. L’intelligence collective est une ressource naturelle inépuisable. C’est pourquoi nous n’hésitons pas à nourrir leur créativité avec des projections de création, des rencontres avec des photographes, des producteurs… Car la créativité, c’est aussi réinventer la technologie.

Le conseil d’Hélène Meinerad « Faites-vous confiance, suivez vos envies et tout sera possible. Mes études à la Sorbonne m’ont donné cette autonomie et cette ouverture d’esprit qui m’ont ensuite permis de toujours faire ce que je voulais. Donc respectez-vous et respectez les autres pour vous épanouir tout au long de votre parcours. En ce sens, le choix de votre manager est clé autant que celui de l’entreprise. » Avis aux managers : ne vous attachez pas trop au diplôme et ouvrez-vous sur l’humain !

 

 

Contact : helene.meinerad@leoburnett.fr

 

 

FinLab : l’ESSEC ouvre une salle de marchés dernier cri

2019, l’année du neuf pour l’ESSEC Business School qui inaugure une salle de finance dernier cri. Zoom sur le FinLab, un espace pédagogique innovant.

2018, une année en or pour Barbara Cassin

La philosophe Barbara Cassin a reçu la Médaille d’or du CNRS 2018 et été élue à l’Académie Française. Une sage au service des mots

« Faire de la recherche, c’est contribuer au bien commun »

Céline Guivarch, directrice de recherche à l’École des Ponts ParisTech, économiste au CIRED et contributrice aux travaux du GIEC

Escape Game à destination des lycéens pour découvrir les métiers de l’ingénieur : le Jeudi 21 février à l’ESME Sudria Lyon

Dans la lignée des engagements du Plan Étudiants et du nouveau baccalauréat, présentés par le Ministre de l’Éducation Nationale, qui entend améliorer l’orientation des lycéens, l’ESME Sudria a souhaité participer activement à la découverte des métiers de l’ingénieur. Pour ce faire, l’école des ingénieurs de tous les possibles invite les élèves de première et terminale scientifiques à participer à un Escape Game d’une durée de 2h, dans le cadre de ses « Journées découverte des métiers de l’ingénieur ».

Paris-Dauphine dévoile ses nouveaux masters

A l’occasion de la Journée des Masters, le 8 février dernier , l’université Paris-Dauphine a présenté son offre de formations pour la rentrée 2019-2020. Des cursus innovants en prise directe avec les mutations technologiques et la complexité des grands enjeux de demain. Revue de détail sur les nouveaux programmes.

Etudiants internationaux : le point d’étape de Campus France des inscriptions en L1

La procédure de préinscription en première année de licence (DAP) dans l’enseignement supérieur public français pour les étudiants étrangers issus des 42 pays qui relèvent de la plateforme Etudes en France, gérée par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a été officiellement close le 1er février 2019 dans la majorité des pays. Campus France a souhaité rendre disponibles les premiers chiffres consolidés.

Groupe ESC Clermont : 100 ans et pas une ride !

Françoise Roudier, Directeur Général, et son équipe ont soufflé ensemble les bougies et proposé en cadeau le secret de jouvence du Groupe ESC Clermont.

Lancement de la 5e année du programme « UP » de l’incubateur Manufactory de Université Jean Moulin Lyon 3

Jeudi 7 février 2019, a lieu le lancement officiel de la 5e année du programme « UP » de l’incubateur Manufactory de l’Université Jean Moulin Lyon 3. Au programme : une présentation des nouvelles start-up incubées au sein du « 25 », espace d’incubation mis à disposition par Alptis dans ses locaux, ainsi que du dispositif d’accompagnement des jeunes entrepreneurs par l’Université Jean Moulin Lyon 3

Éducation // Les écoles créatives vous ouvrent leurs portes !

Cette année, l’ESMA et CinéCréatis organisent leurs journées portes ouvertes à Lyon les 15 et 16 mars 2019. L’occasion d’échanger autour des métiers du cinéma, de l’animation 3D et des effets spéciaux, avec les enseignants, l’équipe pédagogique ainsi que les étudiants.

[Tribune libre] A IMT Atlantique, des « inter-semestres » élargissent l’horizon des élèves

Pour former des ingénieurs férus de techno et ouverts sur le monde, IMT Atlantique développe une solution originale : des modules de formation sous forme d’« inter-semestres ».