Communiqué de presse:

Patrice Laporte, directeur général de l’ENSM (Ecole nationale supérieure maritime) a signé une convention de partenariat avec Marie-Sophie Pawlak, présidente de l’association « Elles Bougent » qui œuvre à la promotion du métier d’ingénieur auprès des lycéennes.

 

Le salon Seanergy qui se tenait cette année au Havre, a offert le cadre de l’événement.
La cérémonie s’est déroulée en présence de Florence Thibaudeau Rainot, adjointe au maire et vice-présidente du conseil départemental, de Marie-Noelle Tiné, directrice adjointe du Cluster maritime français, de Gilles Duchemin, directeur du site ENSM du Havre, de Marc Lafosse, de directeur général de Seanergy, Christophe Martin, délégué Normandie Elles Bougent, de professeurs, d’élèves et d’anciens élèves de l’ENSM.

 

Pour l’ENSM qui compte environ 10% de femmes élèves officiers de la marine marchande, le plancher fixé officiellement dans son contrat d’objectifs et de performance est à 20%.

 

Pour l’atteindre et répondre à la volonté de féminisation de la profession, l’Ecole s’appuie sur
le Cluster dont elle a rejoint le groupe Egalité professionnelle, sur Armateurs de France avec qui
elle a publié le livret mettant à l’honneur les femmes officiers de la marine marchande et maintenant sur « Elles Bougent ».

 

« Avec Elles Bougent, l’ENSM retrouve des partenaires universitaires, comme l’ENSTA Paris Tech et de nombreuses écoles d’ingénieurs. Nous allons rencontrer des entreprises où les femmes occupent des métiers traditionnellement masculins, ce qui permettra aux élèves, aux professeures et diplômées de l’ENSM d’échanger et d’élargir leur réseau professionnel », précise Patrice Laporte.

 

 

Pour former les Officiers de 1ere classe de la marine marchande qui obtiendront en 5,5 ans le DESMM et le titre d’ingénieur de l’ENSM, l’Ecole va recruter 110 candidats en terminale S.
Les inscriptions se font sur le site de l’ENSM : www.supmaritime.fr avant le 31 mars 2017.
Voir le clip ENSM