Le 14 mars 2016 aux alentours de 22 heures, la nouvelle tombe. Après un semestre d’études au sein du Campus Asie-Pacifique de l’ESSEC Business School à Singapour, un email m’annonce que je suis choisi pour intégrer la promotion inaugurale de l’International Business Education Alliance (IBEA Program). Je vais pouvoir voyager et étudier pendant quatre semestres à l’étranger avec 36 autres étudiants du monde entier. Ça y est, mes efforts depuis le lycée ont payé. L’aventure va enfin commencer.

 

Première étape : Mannheim

Le 3 février dernier, le rêve devient réalité avec le lancement du programme à l’université de Mannheim en Allemagne. Chacun devient l’ambassadeur de son école, que ce soit l’ESSEC, l’université de Caroline du Sud, la Mannheim Business School ou FGV EBAPE.

Pour moi, pour nous, c’est une fierté mêlée à un grand sentiment de responsabilité, mais c’est aussi extrêmement motivant.

Une expérience humaine exceptionnelle

Il est difficile de mettre des mots sur ce que j’ai imaginé avant d’intégrer le programme, mais je peux néanmoins dire ce à quoi je ne m’attendais pas.

Je ne m’attendais pas à créer si vite de fortes amitiés avec les étudiants, tous brillants et de cultures très différentes. Encore moins de me retrouver dans une équipe d’étudiants pour résoudre, à seulement 21 ans, un cas sur un montage d’optimisation fiscale devant les dirigeants de la société dans leur siège social à Francfort.

Je ne m’attendais pas à tant d’expériences incroyables en explorant Mannheim les trois premières semaines après mon arrivée, ni à étudier dans le 2e plus grand palais d’Europe.

Je ne m’attendais pas à trouver une nouvelle maison et une nouvelle famille loin de chez moi en rencontrant une famille Allemande à la bonté inestimable.

Je ne m’attendais pas apprendre à parler une nouvelle langue et à travailler dans un pays étranger en seulement 6 mois.

Je n’imaginais pas à quel point la dynamique intellectuelle dans laquelle m’a inscrit l’IBEA Program allait modifier ma manière d’appréhender le contexte dans lequel je me trouve au quotidien.

 

De nombreux défis à relever

Comme dans toutes les études à l’étranger, il y a des défis auxquels j’ai dû faire face. Arriver dans un nouveau pays où je ne parlais pas la langue a été difficile. Heureusement, la plupart – mais seulement la plupart – des gens à Mannheim parlent Anglais ! J’ai également dû m’adapter à un nouveau mode de vie, en devenant un « étudiant expatrié » et construire des liens avec de nouvelles cultures et de nouvelles personnes, tout en gérant le manque de mes proches. Mais c’est là tout l’intérêt de voyager et de grandir à travers ce type de programme d’études. On en ressort, quoi qu’il en advienne, changés… en mieux !

 

Au final que d’avantages !

Mais un aspect des plus importants reste les nombreux avantages de ce choix de parcours.

Tout d’abord, j’ai trouvé une nouvelle famille avec mes camarades. Je suis capable de partager autant de cultures que nous pouvons apprendre d’histoires de chacun. Il n’existe pas de nationalités dans un programme comme celui-ci, mais des personnalités et des origines, des influences et des points de vue.

Je pense réellement que l’intérêt d’allier études d’excellence, portant tout le bagage technique requis à nos formations, et le fait de voyager, enseigne une certaine forme d’humanité dont nous avons aujourd’hui besoin pour répondre aux défis de notre société.

J’ai la chance d’explorer et d’embrasser une vision du monde élargie qui cultive un certain esprit pionnier tant professionnellement que dans ma vie personnelle. Autant dire qu’une telle approche des choses donne à ce programme tout son sens. L’avenir me le confirmera sans aucun doute !

En attendant, prochaine étape pour moi : l’Université de Caroline du Sud et les Etats-Unis !

 

L’International Business Education Alliance (IBEA) quèsaco ?

L’International Business Education Alliance (IBEA) offre aux étudiants de premier cycle des quatre écoles de management partenaires (l’ESSEC Business School, l’Université de Caroline du Sud, Mannheim Business School et FGV EBAPE) une vision unique et complète de l’environnement mondial des entreprises. Le programme en quatre ans s’appuie sur l’expertise académique de chaque école partenaire. Les étudiants sélectionnés étudient une partie du programme en tant que cohorte et restent un semestre dans chacune des quatre institutions participantes. Chaque école offre des cours personnalisés et culturels conçus pour les étudiants de l’IBEA. Outre une forte exposition locale et régionale, les étudiants obtiennent une expérience pratique de gestion globale en travaillant en étroite collaboration avec un partenaire corporatif de chaque école.