Communiqué de presse :

Herbert Castéran, directeur général de l’EM Strasbourg Business School a présenté, avec ses équipes et lors d’une conférence de presse à Europa Park le 28 novembre dernier, les nouveautés et projets de l’école avec des ambitions centrées sur l’Europe.

 

Parmi les nouveautés annoncées :

  • Un développement franco-allemand unique avec le lancement d’une école franco-allemande
  • L’ouverture d’un DU Mindfulness et Leadership
  • Un rapprochement avec l’ENA
  • La montée en puissance du Cap Career
  • La refonte de la 1ère année du programme Grande Ecole

 

En effet, l’EM Strasbourg Business School renforce son identité multiculturelle et assoit sa position transfrontalière avec l’Allemagne. Cela passe par une attention particulière dans le choix de ses partenaires internationaux, comme dans le développement d’une formation franco-allemande unique dans le paysage de l’enseignement supérieur français dont l’incarnation à venir est le lancement d’une école binationale. En outre, l’augmentation du nombre d’enseignants permet d’assurer un encadrement pédagogique toujours de plus grande qualité.
Tous les développements et innovations de l’EM Strasbourg ont pour objet d’améliorer la qualité du service rendu aux étudiants et d’accroître leur ouverture. Les étudiants de l’EM Strasbourg en bénéficient pleinement, comme le montre l’ensemble des nouveautés déclinées depuis la rentrée 2019 afin de former des managers agiles, compétents et responsables.

 

En parallèle, l’École poursuit sa stratégie d’ouverture au monde des entreprises, en témoigne le développement de la recherche partenariale et la création de deux nouvelles chaires (chaire « expérience client » et chaire « vin et tourisme »). Le 28 février, l’école a lancé l’Observatoire des futurs, une plateforme de réflexions croisées entre entreprises, chercheurs et acteurs territoriaux en lien étroit avec les entreprises et les startups de la région Grand Est. L’objectif de ce groupe composé de 12 représentants d’entreprises, 8 enseignants-chercheurs et 1 docteure en sciences humaines de l’EM Strasbourg est d’échanger sur des sujets prospectifs. La première thématique de l’Observatoire des futurs traite d’un sujet d’actualité, au cœur des problématiques stratégiques des organisations : « Ubérisation et Industrie en 2030 ».