Communiqué de presse :

En cette période de rentrée, le Service Civique diffuse à nouveau sa campagne #LePouvoirDetreUtile pour asseoir sa place centrale dans la société et accompagner son succès grandissant auprès des jeunes.

 

Le Service Civique : un dispositif connu et reconnu auprès d’une jeunesse en demande d’engagement.

Avec pour objectif de renforcer la cohésion sociale et la mixité sociale, le Service Civique permet à tout jeune âgé de 16 à 25 ans (Le dispositif est étendu jusqu’à 30 ans pour les jeunes en situation de handicap), et sans condition de diplôme, de s’engager dans une action au service de l’intérêt général, lors d’une mission de six mois à un an, en France ou à l’étranger, auprès d’une association, d’une collectivité locale, d’une fondation ou d’une entreprise dans le secteur de l’économie sociale et solidaire.

Cette rencontre entre un organisme et un jeune qui souhaite s’engager a permis, depuis 2010, de répondre à l’envie d’engagement de bientôt 300 000 jeunes faisant du Service Civique une politique en faveur de la jeunesse et un dispositif incontournable de l’engagement.

En effet, le Service Civique est aujourd’hui un dispositif clé dans la société française qui bénéficie d’une notoriété très forte, avec 93% des Français qui affirment connaître le Service Civique (Baromètre IFOP 2017 sur la notoriété du Service Civique). Du côté des jeunes, le Service Civique joue un rôle sociétal majeur en apportant une réponse concrète à leur désir d’engagement : 67% des jeunes se disent prêts à s’engager en Service Civique (idem supra), et 9 jeunes sur 10 ayant effectué une mission en Service Civique s’en déclarent satisfaits ou très satisfaits (Enquête post mission 2017, réalisée par l’Agence du Service Civique).

#LePouvoirDetreUtile : une campagne authentique, incarnée par des « vrais » volontaires.

Lancé lors d’une première vague de diffusion en mars 2018, le film #LePouvoirDetreUtile (réalisé en 30’’ et 15’’ secondes sous-titré) met en scène, sur un ton simple et authentique, de « vrais » volontaires engagés en mission d’intérêt général avec leurs tuteurs, dans des missions favorisant les liens intergénérationnels, l’aide aux plus démunis, le soutien scolaire, la préservation de l’environnement ou encore l’accès à la pratique sportive par tous…

Vous devez autoriser Youtube sur notre site Internet pour voir la vidéo qui est insérée dans cette page en cliquant ici : Gestion des cookies

  • Société de production : Satellite my love
  • Réalisateur du film : Benjamin Nicolas
  • Photographe :
  • Alexi Hobbs
  • Agences : Insign et Equancy

 

Le tournage et la production photographique ont été réalisés uniquement avec des jeunes volontaires, leurs tuteurs et des bénéficiaires sur le terrain, dans le quotidien de leurs missions de Service Civique.

 

Portraits des volontaires, en mission de Service Civique et « acteurs » sur le film #LePouvoirDetreUtile

Zrenda, 22 ans, en mission au sein de l’organisme Atmosphère dans le domaine de la santé, intervient auprès de personnes âgées afin de créer et de maintenir le lien social à Paris : « Le Service Civique est vraiment enrichissant d’un point de vue personnel et professionnel. »

Manon, 20 ans, en mission Education pour tous auprès de la Croix Rouge. Elle intervient auprès d’élèves en difficulté scolaire sur les projets Option Croix Rouge : « Etre au contact de professionnels et découvrir des professions que je ne connaissais pas forcément. Cela m’a conforté dans mon projet professionnel : travailler avec des mineurs. (…) C’était un défi pour moi de pouvoir être utile. »

Philippe, 20 ans, en mission à l’association Locomotiv. Son domaine de mission : la culture. Il intervient auprès des publics de son quartier dans un café participatif afin de donner vie aux projets culturels. « [ma mission], cela créé beaucoup de liens et c’est ce que je recherchais avec ce Service Civique. (…) Grâce à ce Service Civique, je suis devenu plus avenant et moins timide. »

Sophie, 22 ans, en mission auprès de l’association les Enfants du Canal. Elle intervient dans le domaine de la solidarité auprès des publics qui vivent dans la rue lors de maraude pour maintenir le lien social : « Le Service Civique, j’en avais besoin pour faire une pause dans mes études. C’est vraiment exceptionnel car on fait des choses qu’on ne ferait pas normalement (…) J’ai changé mon regard sur les personnes dans la rue, j’ai totalement déconstruit mes préjugés. »

Alexandre, 20 ans, en mission dans le club sportif ASSM de Saint Laurent du Var. Sa mission est de permettre l’accès à l’activité handball aux publics éloignés, et notamment aux personnes en situation de handicap. « Le Service Civique, c’est un renouveau, voilà pour moi le super pouvoir. »

Justin, 23 ans, en mission au sein du Parc National de Port-Cros. Sa mission, dans l’environnement, consiste à accompagner la préservation des réseaux de vergers méditerranéens et de les faire connaitre auprès des différents publics. « Le Service Civique m’apporte une meilleure connaissance dans mon projet, une expérience professionnelle et des personnes à qui m’adresser. J’ai plus d’assurance dans les relations et dans le travail. »

Une nouvelle vague publicitaire pour renforcer sa visibilité auprès des jeunes

 

 

Une nouvelle vague publicitaire pour renforcer sa visibilité auprès des jeunes

Après une première vague de diffusion qui a touché le grand public, avec un dispositif global TV/Cinéma/Display/Affichage, l’objectif de cette seconde vague de rentrée est d’amplifier la notoriété et la visibilité du Service Civique, notamment auprès des jeunes.

Diffusion TV du 9 au 22 septembre 2018 + Partenariat spécial avec NRJ du 3 au 14 septembre 2018

Toutes les informations sur le site : www.service-civique.gouv.fr

Twitter : @ServiceCivique Instagram : @ServiceCivique Facebook : @ServiceCivique