Communiqué de presse:

Agir contre l’échec scolaire : un engagement citoyen à la portée de tous ZUPdeCO recrute 220 volontaires en Service civique pour la rentrée scolaire.

 

Instauré en 2010, le Service civique – qui permet aux jeunes âgés de 16 à 25 ans de remplir des missions d’intérêt général auprès d’associations, de collectivités ou de services publics – vient de fêter son 200.000e volontaire. Avec 100.000 missions effectuées rien qu’en 2016 (+ 80% en un an), le dispositif, « vecteur précieux d’engagement civique de la jeunesse française et de cohésion sociale » selon le dernier rapport du Conseil économique social et environnemental (CESE), conforte son succès.

 

 À l’échelle de ZUPdeCO, ce sont plus de 600 volontaires, répartis sur l’ensemble du territoire national (12 départements), qui se sont engagés ces 7 dernières années en faveur de la réussite scolaire de plus de 10.000 élèves de quartiers populaires.

 

Convaincue que la voie vers une société meilleure passe par une plus grande implication citoyenne au service de la collectivité, l’association invite à la rentrée prochaine 220 jeunes à rejoindre ses rangs à Paris, Cergy, Les Ulis, Nanterre, Montreuil, Massy, Bordeaux, Rennes, Tours, Blois, Lille, Pau et Lyon.

 

Pour François-Afif Benthanane, fondateur de ZUPdeCO, « la montée en puissance du Service civique illustre pleinement le potentiel d’innovation sociale de la société civile. Le développement de la citoyenneté active des jeunes fait émerger un modèle de société plus juste et vertueux où chacun peut jouer, à un moment de sa vie, un rôle majeur au service de la collectivité. Les volontaires jouent un rôle essentiel pour motiver les élèves et conseiller les tuteurs. Merci aux 608 jeunes qui se sont mobilisés à nos côtés pour accompagner plus de 10.000 élèves. Bienvenus à tous ceux qui nous rejoindront bientôt, nous avons une belle histoire à écrire ensemble ! »

 

« ZUPdeCO est une expérience passionnante pour quelqu’un qui se destine au métier d’enseignant car c’est l’occasion de découvrir le monde de l’enseignement. Cela permet de se familiariser avec les élèves, de découvrir les programmes scolaires et de tester ses méthodes de pédagogie. » Sarah

« Ce volontariat est riche d’un point de vue humain car nous sommes en relation avec différents publics : élèves, parents, profs, étudiants bénévoles etc. Et aussi voir le progrès d’un élève, qui a un grand sourire quand il obtient un 8 (alors que d’habitude il a 3), ce n’est que pur plaisir ! » Maxime

 

Comment s’engager pour régler le problème de l’échec scolaire ?

Pour postuler, il suffit d’avoir moins de 26 ans et d’être disponible au minimum 26h par semaine pendant une période d’au moins 6 mois. Au cœur d’un établissement scolaire ou d’un quartier classé en zone d’éducation prioritaire, les volontaires jouent un rôle central de coordinateur. Intégrés à l’équipe éducative et en étroite collaboration avec les différents acteurs impliqués (élèves, familles, associations de quartiers, étudiants tuteurs, professeurs, CPE, direction de l’établissement), ils coordonnent et animent au quotidien les actions de tutorat.

Formé et accompagné tout au long de sa mission, le volontaire a notamment à ses côtés un responsable ZUPdeCO, qui le rencontre toutes les semaines pour l’aider, le conseiller et échanger avec lui sur sa mission. Le volontaire intervient, en équipe de 3 à 6 volontaires, pour :

  • identifier en début d’année scolaire puis rencontrer régulièrement les élèves accompagnés pour maintenir leur motivation,
  • assurer les aspects logistiques du tutorat tout au long de l’année : planning des séances, suivi des présences et des absences, réservation de salles, …
  • accueillir et accompagner les étudiants bénévoles dans leur tutorat,
  • faire du tutorat individuel en français et mathématiques auprès de quelques élèves,
  • préparer et co-animer des séances collectives d’aide aux devoirs auprès de plusieurs groupes d’une dizaine d’élèves,
  • préparer et co-animer ponctuellement auprès de classe entière des ateliers de découverte de métiers ou ateliers de soutien scolaire en ligne sur ordinateur,
  • participer aux conseils de classe de l’établissement scolaire,
  • échanger sur les élèves avec les équipes éducatives, les familles, les tuteurs,
  • rédiger des bilans et compte rendu de son activité.