Le Groupe IDRAC (membre du réseau C&D) devient le réseau IDRAC. L’objectif : déployer de nouvelles synergies et collaborations pédagogiques et organisationnelles, former des profils hybrides. Laurent Espine, son nouveau directeur, nous parle de cette mission et de ses ambitions pour le réseau aux 5 écoles et 6 000 étudiants.

 

Dans quel état d’esprit vous trouvez-vous alors que vous démarrez votre nouvelle mission ?

Je suis très enthousiaste ! J’ai une équipe formidable auprès de moi, dans les corps professoraux, à la direction des campus et de la pédagogie des 5 écoles. Le réseau ne part pas de rien. Il s’appuie sur sa réussite, celles de ses écoles et de ses 24 000 alumni.

La variété des chantiers et des enjeux est très motivante : pédagogie, digital, formation continue, international, campus multi marques, notre développement futur se profile très bien !

Laurent Espine, directeur du réseau IDRAC ©IDRAC

Laurent Espine, directeur du réseau IDRAC ©IDRAC

Pourquoi le groupe IDRAC est-il devenu un réseau ?

Les mots ont leur importance. Derrière celui de réseau se cache une réflexion approfondie sur notre organisation. Nous avons ainsi examiné nos écoles, elles-mêmes déployées et multi campus, tous les programmes, les marques. Ce que nous avons constaté c’est que la notion et le fonctionnement en réseau nous donne de nouveaux atouts et marges de développement.

Le réseau IDRAC

5 écoles : IDRAC Business School / Sup de Com / IEFT, Ecole des métiers du tourisme / IET, Ecole spécialisée dans les métiers de l’environnement / ESAIL, Ecole d’architecture intérieure / 6 000 étudiants en France dont 3 000 à Lyon / 9 campus / 5 implantations internationales (Irlande, Espagne, République Tchèque), un projet au Maroc / 24 000 alumni / http://www.reseau-cd.fr/

Vous avez précédemment dirigé un autre réseau, celui des EPSI (comme l’IDRAC membre du réseau C&D), quels sont les atouts et synergies d’une telle organisation ?

  • Mettre en place un management transversal et réactif dans l’animation des écoles
  • Faire réfléchir ensemble les corps professoraux à de nouvelles pédagogies, notamment intégrant encore plus le digital (dès cet été lors de la convention pédagogique d’août 2017)
  • Etre proche des territoires où nous sommes implantés
  • Envoyer le signal à nos partenaires entreprises que nos écoles peuvent leur proposer leurs compétences à toutes les échelles et sur toutes leurs problématiques (com’, business, informatique, développement, ventes, marketing…)
  • Développer nos partenariats à l’international et notre offre de formation continue en faisant bénéficier chaque école de l’expertise, de l’expérience et des contacts des autres membres
  • Notre qualité de membre du réseau C&D est un autre atout au travers de la création de campus multimarques, avec toutes les synergies et interactions pédagogiques que cela permet

IDRAC Business School

©IDRAC Business School

IDRAC Business School

© IDRAC Business School

Quels seront les premiers campus multimarques ?

Nous avons déjà un campus multimarques à Lyon que d’autres écoles vont rejoindre. Nous ouvrons à Paris et Nantes pour la rentrée 2017. Celui de Paris La Défense réunira une dizaine d’écoles dont l’IDRAC Business School, Sup de Com et l’IEF pour le réseau IDRAC et l’IFAG, l’EPSI, l’Ileri. Nous préparons l’ouverture à Bordeaux pour 2018, et avons déjà des projets à Toulouse, Montpellier et Nice.

Quels sont les atouts de ces campus ?

Nous partageons les bâtiments, mutualisons les lieux et moyens. Cela nous offre une nouvelle latitude au plan pédagogique. La logique est de se réunir dans des bâtiments modernes et aux standards internationaux, très accueillants et bien placés pour offrir une vie de campus attractive à nos étudiants et partenaires entreprises, mais aussi à nos équipes. Nos campus sont évidemment équipés des technologies pour déployer des pédagogies innovantes (blended learning, espaces de co-working…).

Les cursus croisés correspondent à des besoins nouveaux et avérés de profils hybrides, notamment très recherchés dans les TPE et TPI de nos territoires

Quels sont les bénéfices de ces collaborations entre écoles pour les étudiants ?

Notre ambition est de créer de nouvelles et innovantes interactions autour de projets communs. Cela fonctionne déjà par exemple entre l’IDRAC Business School et l’EPSI au sein d’un double diplôme en big data qui se prépare en spécialisation de 3ème année à Lyon. Autre point à souligner : fonctionner en réseau permet aux étudiants de bénéficier de l’ensemble de nos sites et de nos partenariats à l’international, quelle que soit leur école d’origine.