« It’s important to let the world know that Panama is a great country. Small, but great » déclarait le 18 Novembre dernier Michele Sellhorn, Directrice nationale de la promotion des investissements chez Proinvex, lors de la visite en France du président de la République du Panama au MEDEF. En effet, avec seulement 3,5 millions d’habitants, le Panama est un petit pays, si petit qu’on a tendance à l’oublier. Pourtant, à l’heure où les économies occidentales luttent contre la crise, le Panama, lui, a réussi la prouesse d’afficher un taux de chômage de moins de 6% et un taux d’inflation de seulement 5%. De quoi faire rêver la France…

 

De g. à d., Roberto Henriquez, Jean Burelle, Bernard Tardieu et Ricardo Martinelli

De g. à d., Roberto Henriquez, Jean Burelle, Bernard Tardieu et Ricardo Martinelli

Un acteur compétitif
Avec un faible déficit fiscal, une inflation très basse, une économie dollarisée et le centre international bancaire le plus moderne et le plus couronné de succès d’Amérique Latine, le Panama est récemment devenu un acteur incontournable du continent. Alors qu’en 2009 il était positionné au rang 59 dans le monde en termes de compétitivité, Kristelle Getzler, Secrétaire à l’Économie de la Présidence du Panama, révélait lors de la conférence organisée par le MEDEF que fin 2011, il était désormais passé au rang 49, soit un gain de dix places en deux ans seulement. Ses principaux moteurs de croissance ? La logistique, le tourisme, la construction, l’agriculture, les services financiers, les sciences et la technologie, selon Ricardo A Quijano Jimenez, Ministre du Commerce et de l’Industrie.

 

Le canal de Panama
« Panama is both Singapore, New York and Costa Rica. Singapore for its canal, New York for its skylines and its financial center and Costa Rica for its great bioversity » déclarait le 18 Novembre Franck George de Lima, Ministre de l’Économie et des Finances du Panama, mettant ainsi en évidence une idée essentielle : l’un des atouts clés du Panama, c’est sans hésiter son canal. Avec une double ouverture sur le Pacifique et l’Atlantique, le canal du Panama « continues to be a major player in the world trade », selon les termes de Jorge L. Quijano, vice président de l’autorité du Canal du Panama.

 

Des investisseurs de plus en plus nombreux
Conséquence de ce renouveau du Panama, son attractivité croissante. Bernard Tardieu, Président du Conseil de Chefs d’entreprise France – Pays d’Amérique centrale du MEDEF International expliquait lors de la conférence organisée par le MEDEF que ces dernières années, « le Panama s’est imposé comme un partenaire stratégique ». De nombreuses entreprises s’y sont installées durablement et d’autres s’y intéressent beaucoup, expliquait-il. La preuve ? Philippe Delleur, directeur international d’Alstom : « Rarement nous avons rencontré comme au Panama une rapidité de décision, un professionnalisme qui nous ont permis d’aboutir rapidement à notre projet ». Ou encore Philippe Delmolle, Directeur Général d’IRP GDF Suez Central America : « Il y a un dynamisme du pays qui nous permet d’investir très rapidement » Alors à bon entrepreneur, …

 

Extraits du discours du président de la République, Ricardo Martinelli, au MEDEF International le 18 Novembre 2011
« Panama is proudly behind Chile the only country ran by businessmen.»

« Panama is one of the countries that will grow more than any other
country in the world this year. »

« The canal of Panama is going to change the way businesses are done in the entire world. »
« Panama is a country with hardly no unemployment. »
« One [foreign] company is coming every week. »
« There are 1000 expats in Panama. Each of them has a family, goes to the supermarket, etc. That forces us to have a very safe country, to have good schools… »
« Panama is a place where banks have a very stable capital »
« What crisis ? We have no crisis. We haven’t been touched. We don’t know what is a crisis. »
« We have become a paradize for many people in trouble. »
« I want to convey a message : as businessmen please get involved into politics because that is the only way you will change our country. »
« I don’t want to talk to you about my country : I want you to come and see it. »
« We have a long lasting democracy. »
« Panama is a place to discover with a safe low inflation, a nice quality of life… but we have to admit that we are not really fluent in French ! » [laughing]

 

Claire Bouleau