HEC et égalité des chances ? Une réalité depuis 2007. Un axe réaffirmé par Peter Todd et un engagement pour lequel la business school se dote de moyens conséquents. Hélène Bermond, Déléguée à l’égalité des chances d’HEC revient sur trois actions emblématiques.

 

Hélène Bermond Déléguée à l’égalité des chances d’HEC Paris fait le point sur trois actions emblématiques récentes – © STUDIO GEHIN

#1 Les bourses. Grâce à la Fondation HEC, nous avons une politique engagée de bourses sociales pour minimiser l’impact du coût des études. Depuis 2009 nous avons aussi une politique de bourses du CROUS grâce auxquelles la scolarité est prise totalement ou partiellement en charge. Nous sommes l’école qui consacre le plus gros budget aux bourses sociales (1.5 million € / an). L’année dernière nous avons alloué 257 bourses sociales, ce qui nous a permis de multiplier par 3 le nombre de candidats et d’admis boursiers. Notre objectif : 25 % de boursiers d’ici 5 ans (ils sont 18 % aujourd’hui).

#2 La sensibilisation. Nous sensibilisons les lycéens à l’existence des business schools et à l’accessibilité d’HEC. Nous développons par exemple le programme PREP : un séminaire de 6 jours au mois d’août où 150 personnes suivent un programme académique sur le campus et travaillent sur la prise de confiance, la posture, rencontrent des alumni… Nous proposons aussi le programme PASS à une centaine de lycéens des Yvelines et du Val de Marne, du tutorat assuré par des étudiants impliqués dans l’association Fleur de Bitume. Ou encore un programme de découverte artistique (peinture, architecture, street art…) avec les membres du BDA.

 #3 Eloquencia@HEC, le premier concours national d’éloquence dédié aux lycéens lancé en 2018. Ses objectifs : développer la confiance en soi, s’entraîner à défendre ses idées, maîtriser la prise de parole en public, s’affirmer par la parole et s’ouvrir aux grandes écoles. « Je voyais les grandes écoles de très loin, comme un monde inaccessible pour moi. Mais une fois plongé dedans, des barrières ont sauté et aujourd’hui je me dis : pourquoi pas moi ? » a d’ailleurs déclaré Medhy Naamane, élève au Lycée Jules Verne de Forges-les Bains (91) et vainqueur de la finale du concours en juillet 2019.

 

« L’ascension sociale par l’enseignement, à HEC, on y croit et on pratique ! »

Hélène Bermond, Déléguée à l’égalité des chances d’HEC