Fiche d’identité : Aadit, 18 ans – Originaire de Belgique – étudiant en 1ere année à l’Université Bocconi – créateur d’une marque de vêtements responsable et solidaire

 

AADIT GHANDI EST ÉTUDIANT EN FINANCE À L’UNIVERSITÉ BOCCONI, EN ITALIE. PASSIONNÉ DE DÉBATS ORATOIRES, JOUANT EN BOURSE, IL SOUHAITE DEVENIR TRADER. A CÔTÉ DE CET ÉTAT D’ESPRIT ANALYTIQUE, IL DÉFEND ÉGALEMENT DES CAUSES HUMANITAIRES. CRÉATEUR D’UNE MARQUE DE VÊTEMENT ÉCORESPONSABLE, IL SOUHAITE DÉVELOPPER LES VALEURS ÉTHIQUES DANS LE MONDE PROFESSIONNEL DU TRADING.

 

Une formation pour travailler dans la finance

Après un Bac international en Belgique lui ouvrant de nombreuses portes à l’étranger, Aadit a choisi l’Université Bocconi. L’université est très réputée pour son excellence académique en finance. « Je ne voulais pas rester en Belgique. Le changement d’environnement c’est bon pour le développement personnel. Cette université me plait car je peux changer à tout moment mon parcours. Si je souhaite finalement faire du management ce n’est pas un problème. A l’université, les professeurs abordent la finance avec des chiffres et des calculs, pas avec des mots et c’est ce qui rend les cours très intéressants. »

GEUM 71

D’un projet étudiant, nait sa marque de vêtement écoresponsable

C’est lors de la réalisation d’un business projet aux Etats-Unis en 2014 qu’Aadit fait sa première rencontre avec l’univers de l’économie durable. L’objectif du challenge mené en groupe d’étudiants est la création d’une entreprise sociale. D’une copie de cours, l’idée grandit dans son esprit et se concrétise. Aujourd’hui Aadit gère sa propre marque de vêtement écoresponsable nommée Sight. Cette marque de tee-shirts a pour ambition d’être à la fois un relai de communication de valeurs et un moyen d’expression portés par les jeunes pour diffuser leur opinion de manière consciente sur le sujet de l’éthique. La première collection s’est vendue à plus de 400 exemplaires dans le monde. Etre chef d’entreprise et gérer 4 personnes au quotidien, ca change une vie. Pour développer son business, Aadit doit créer des opportunités, rencontrer des gens pour fonder un réseau et accepter les critiques, surtout celles qui permettent d’avancer. « Comme l’entreprise est de petite taille, je fais presque tout. En plus, actuellement on réalise des campagnes de communication donc il y a beaucoup de travail. »

GEUM 71

Des valeurs de solidarité dans un projet professionnel autour de la finance

Aadit oeuvre également dans une association caritative qui s’emploie à aider au développement d’écoles en Guinée. Cette aide de nature instructive est complémentaire au rôle des ONG qui apportent un soutien médical, de la nourriture et de l’eau. Les membres de l’association donnent des cours d’informatique aux étudiants afin qu’ils puissent entrer à l’université et développer leur employabilité future. A la fin de sa licence, Aadit espère travailler dans le milieu bancaire, comme trader. Il adore les chiffres et jouer en bourse. Pour l’instant il piétine dans les cours boursiers mais il espère vite progresser. L’entreprenariat n’est pas écarté de son projet professionnel, mais pour l’instant développer ses compétences financières est plus important à ses yeux. La finance et le caritatif sont deux valeurs qui peuvent tout à fait se marier. « On peut faire de la finance tout en étant socialement responsable. Aujourd’hui les entreprises comprennent que cette donnée est importante. Les gens ne veulent pas investir dans une société qui ne tient pas compte de l’environnement et de l’écologie. Si on veut changer la perception du monde, il faut commencer par le milieu financier. » D’ailleurs Aadit s’emploie déjà à choisir ses actions en bourse parmi les entreprises éthiques et espère pouvoir défendre cette cause dans son futur emploi.

 

PORTRAIT CHINOIS :

Un personnage historique : Martin Luther King Junior, qui a réalisé des choses extraordinaires aux Etats Unis, bon orateur, je partage ses valeurs pacifiques

Une spécialité culinaire : la cuisine indienne, avec beaucoup d’épices, car je suis originaire d’Inde

Une nouvelle technologie : la téléportation

Un élément du bilan : le profit

Une citation / conseil pour les jeunes entrepreneurs : idee it’s nothing, execution is everything.

 

S.B.