Créée il y a plus de 2 siècles, la Banque de France est plus que jamais une institution innovante, tournée vers l’avenir et prête à inventer la banque de demain. Une impulsion donnée par Françoise Stéphanie Victoire (Supélec, 01), responsable du Pôle Architecture d’Entreprise.

 

Copyright Banque de France

 « L’architecture d’entreprise est une activité à forte valeur ajoutée pour un jeune talent. »

Quels sont vos challenges au quotidien ?

L’architecture d’Entreprise prend véritablement son sens dans le cadre des transformations actuelles de la Banque : technologiques mais aussi organisationnelles et culturelles. Nous sommes au carrefour de ces 3 enjeux. Mon activité permet de créer des synergies entre les différentes parties prenantes de la banque en fédérant les acteurs métiers et IT, aussi bien au C-level qu’au niveau opérationnel… Je suis à la fois dans la stratégie mais aussi très proche du terrain. Le métier d’Architecte d’Entreprise offre une véritable vision holistique et systémique de l’entreprise : en véritable chef d’orchestre, il s’agit de donner le cap pour piloter l’évolution du Système d’Information dans le cadre de la Transformation de la Banque.

Le Lab Banque de France, porte ouverte sur l’open innovation

« Le Lab » inauguré en mai 2018 est un espace d’échanges ouvert de travail collaboratif, il associe la Banque de France à différents porteurs de projets – start-ups et fintechs, acteurs institutionnels, grandes écoles et universités en vue d’expérimenter de nouveaux concepts et des technologies novatrices, en lien avec les activités de la Banque. « Les expérimentations sont menées avec les métiers sur les technologies pour apporter de la valeur ajoutée. Mais elles permettent aussi d’acculturer sur les nouvelles façons de travailler».

 Une innovation donc portée par les jeunes talents ?

La Banque se transforme sur ses activités métier mais aussi sur le volet RH. La politique RH des prochaines années est étroitement liée aux évolutions démographiques, qui constituent à la fois un défi et une opportunité pour repenser l’organisation. La Banque se prépare donc à accueillir de nouveaux talents. Les principales qualités d’un (e) « architecte d’Entreprise » reposent avant tout sur ses compétences « humaines » : la persévérance, la pédagogie, la stratégie et l’empathie. Quand je recrute, je fais très attention au savoir être. L’ouverture d’esprit est primordiale au sein d’une fonction aussi transverse que l’IT. La valeur clé, c’est la collaboration !

Ce sont des qualités « innées » chez les jeunes Supélec ?

Supélec offre une formation de grande qualité sur les savoirs et savoirs faire. Et l’école s’est très bien adaptée au monde actuel notamment à travers un de ses parcours orientés sur le digital. Elle intègre également des parcours en Entreprise pour développer son savoir être. La Banque de France est un formidable terrain de jeu pour amener un jeune à se réaliser dans un contexte de transformation. La banque est à un tournant de son histoire. Le digital offre un levier de transformation mais aussi d’évolution pour les jeunes.

L’IT, une porte d’entrée idéale en début de carrière ?

Nous promouvons un mode de management participatif et de co-construction. C’est très porteur pour développer les talents. Les jeunes recrues ont également un parcours d’intégration de plusieurs mois au cours desquels elles rencontrent les parties prenantes IT et métiers. Notre enjeu est de développer le capital humain, notamment sur l’intégration des jeunes générations et le développement de la mobilité.

Les femmes sont un atout dans le numérique

« Pour fédérer, c’est un atout d’être une femme car nous avons une autre façon d’aborder les sujets ». Il y a encore peu de femmes dans les métiers du Digital, or ce métier n’est pas plus difficile que d’autres : nous avons besoin des femmes pour apporter un autre point de vue et piloter les projets. Le programme de mentoring Talentu’elles leur est dédié. J’encourage donc toutes les jeunes diplômées à postuler ! » https://www.banque-france.fr/talentuelles

Contact : francoise.stephanie-victoire@banque-france.fr