En 2003, le président de Viacom rendit visite à Google, qui n’avait alors que cinq ans. Viacom représentait un empire gigantesque de média et communication : à la tête des studios Paramount, de MTV et de bien d’autres chaînes et maisons d’éditions. Lorsqu’on lui eut expliqué que le business model de Google n’était pas que les annonceurs paient pour apparaître en tête des résultats de recherche, mais reposait sur la mesurabilité de l’efficacité des campagnes de publicité (rémunération au clic), la réaction du président de Viacom fut : « mais vous cassez la magie ! » (Googled, Ken Auletta, 2009). Par Clément Levallois, professeur de marketing et co-directeur du Msc in Digital Marketing and Data Science emlyon Business School

 

Nouveaux métiers du marketing impulsés par les GAFA

Clément Levallois

Aujourd’hui, soit quinze ans plus tard, les métiers du marketing se sont transformés pour répondre aux bouleversements initiés par Google et ses semblables. La mesurabilité s’est imposée comme la vertu cardinale d’un marketing bien mené : ce n’est plus le talent créatif des directions artistiques qui détermine le prolongement ou la reconduction d’une campagne, mais bien son rendement calculé. On observe donc un développement de compétences analytiques au cœur des directions marketing. Quelles compétences exactement ? Ce ne sont pas simplement les statistiques traditionnelles qui se sont invitées en marketing, et où elles avaient d’ailleurs déjà un pied. L’énorme quantité de données générées par nos vies en ligne, qui va encore s’accélérer avec la démocratisation des objets connectés, a provoqué un renouvellement des outils d’analyse. Desquels s’agit-il exactement ?

La « data science » : nouvelle compétence-clé en grande demande en marketing aujourd’hui

Cette expression désigne les outils de programmation permettant d’acquérir, analyser, stocker et restituer la donnée sous une forme utile aux objectifs business de l’entreprise. Il ne s’agit pas pour tout collaborateur en marketing d’être spécialiste en data science, mais les employeurs nous font bien le retour qu’une vraie familiarité avec le sujet est un plus sur le CV. En effet, puisque les flux de données (clients, publicitaires, partenaires…) et leur mesure sont au cœur de la proposition de valeur d’un département marketing ou d’une agence, il est bon d’être capable de réfléchir à ces enjeux, d’utiliser des outils techniques voire d’en créer soi-même, et d’être capable de travailler avec des collaborateurs ingénieurs sur le sujet. Cela signifie-t-il que les ingénieurs sont les futurs marketeurs ? Certainement pas.

Valoriser les données, oui, mais au service de qui ?

Comme les nombreux scandales sur les données personnelles l’ont montré en 2018, la position centrale de la donnée en marketing peut menacer les libertés et la vie privée des consommateurs et des citoyens. Le modèle des services offerts gratuitement, en échange d’une exploitation éhontée des données des utilisateurs, est remis en cause dans l’opinion publique mais se trouve également plus étroitement encadré en Europe avec le Règlement général sur la protection des données (RGPD). En réaction, on voit se dessiner de nouvelles compétences métiers en relation à la donnée en marketing : savoir développer des produits et services qui rencontrent un besoin du marché, avec une valorisation des données qui se fasse au service de l’utilisateur final, plutôt qu’à de seules fins publicitaires. Ces enjeux réclament des collaborateurs formés au marketing produit et à l’intrapreneuriat. Le marketing data-responsable, un métier d’avenir !

emlyon business school a lancé le Msc in Digital Marketing and Data Science en 2018, à Paris. Ce master, visé par la Conférence des Grandes Ecoles, forme des profils hybrides : managers qui peuvent rejoindre des Directions marketing, tout en ayant acquis de solides bases en data science et business analytics, notamment avec des cours en Python, R, SQL et Tableau. Pour sa première année, le master rassemble 60 participants de 20 nationalités différentes, issues de formations très diverses.

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?