PREMIÈRE MUTUELLE FRANÇAISE DU SECTEUR DE LA SANTÉ, LA MUTUELLE NATIONALE DES HOSPITALIERS ET DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL, REPOSE SA POLITIQUE SUR DES VALEURS HUMAINES ET SOCIALES QUI FONDENT L’AVENIR. UN ENGAGEMENT PARTAGÉ PAR ANNE LARPIN (CENTRALE 84), DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT AUX FINANCES.

 

Assurance, banque, services, le groupe MNH a su diversifier ses activités autour de trois pôles stratégiques, sans pour autant renier son ADN, sa vocation mutualiste au service du monde de la Santé. « Historiquement affinitaire et mono- produit, le groupe a réorienté sa stratégie en 2012 vers une politique de diversification des offres et des services. » Une réorientation source de nombreuses opportunités au sein du groupe et de nouveaux services pour ses 630 000 adhérents, professionnels de la Santé.

 

ANNE LARPIN, (CENTRALE 84), DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT AUX FINANCES © Direction de la communication MNH

ANNE LARPIN, (CENTRALE 84), DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT AUX FINANCES © Direction de la communication MNH

 

 

UN DÉVELOPPEMENT BASÉ SUR TROIS AXES
Première étape : le groupe renforce sa position de mutuelle en diversifiant son offre et en développant ses forces de distribution. Deuxième étape : l’acquisition de la Banque Française Mutualiste qui compte alors plus d’un million de clients. Enfin, troisième étape : proposer des services adaptés au monde hospitalier : par exemple, des investissements immobiliers pour accueillir les vacataires, les internes, etc. ; des crèches proposant des gardes d’enfants de personnel hospitalier, avec horaires adaptés… « Nous avons une vraie logique d’acquisition des compétences. Nous avons ainsi intégré le groupe IZEOS, leader de l’internet soignant, qui nous fait ainsi entrer dans quatre nouveaux métiers : le media et l’animation de communauté du monde hospitalier ; l’emploi via la mise en relation de professionnels de santé et d’établissements ; la formation et l’e-commerce. » Sur son site infirmiers.com, IZEOS enregistre 2 millions de visites par mois pour 7 millions de pages vues. En tant que groupe de protection professionnel, le groupe mutualiste s’affirme comme un conglomérat financier de France avec, en ce sens, un certain nombre d’obligations des autorités de régulation.

 

“ Se développer et s’épanouir en
donnant du sens à sa vie professionnelle. “

RENDRE SERVICE AUX ADHÉRENTS
Le groupe MNH affiche une ambition : améliorer sa qualité de services auprès de son public cible grâce à une approche spécifique. « Il ne s’agit pas d’une course à la taille mais de développer notre modèle unique sur le marché un cabinet de courtage avec notre partenaire GPM pour nous lancer à la conquête du marché des hôpitaux privés, très complémentaire du nôtre. » Dans ce contexte, Anne Larpin a une mission essentielle : accompagner l’entreprise dans son développement en maintenant le bon cap permettant un partage équilibré de la valeur et la maitrise des risques. Comment ? Grâce à des méthodes, outils et processus de pilotage – qui permettent d’aligner l’ensemble des directions opérationnelles autour d’une trajectoire de création de valeur, en réalisant notamment les comptes prévisionnels pluri annuels et les métriques de risques associées, et en assurant le reporting régulier des éléments clés.

 

L’INNOVATION, FACTEUR DE DIFFÉRENTIATION
Ce modèle affinitaire à 3 piliers innovant sur le marché induit une connaissance client très précise. « Le client est central et commun à nos trois pôles. L’innovation va alors nous permettre de nous différencier à travers par exemple des expérimentations de type Big Data, permettant de mieux comprendre et anticiper les besoins de nos clients. Les données structurées et non-structurées, les informations digitalisées vont nous permettre de définir les attentes de nos clients, et donc de mieux les protéger. » Un billard à trois bandes entre assurance, banque et services qui vise à mieux cerner les aspirations des clients et, par conséquent, à cibler les offres de services et de protection au plus près de leurs besoins.

 

UN PROJET DE DÉVELOPPEMENT AFFINITAIRE, BASÉ SUR LES VALEURS MUTUALISTES
Construire un groupe uni autour du client et agir de manière décentralisée constituent la patte de MNH. « Un modèle original bâti autour d’une culture qui fédère ce groupe tout en laissant à chaque entité sa spécificité. Le respect réciproque et la confiance sont clés pour combiner nos énergies dans l’intérêt commun de nos clients. »

 

UNE GRANDE VARIÉTÉ DE PROFILS
Une culture et une réorganisation qui ouvrent la porte à une grande diversité de profils. Tout d’abord, les commerciaux pour renforcer la proximité client et le développement du groupe. Les profils marketing, informatiques sont également nécessaires pour compléter les équipes en place notamment dans les projets Big data. Les data scientists apporteront une compétence supplémentaire dans la connaissance client, très recherchée dans la constitution d’équipes mixtes. Enfin, les nombreuses règlementations, type Solvabilité II, placent les profils juridiques, financiers et risques au coeur de l’organisation. « Nous recrutons ainsi une cinquantaine de collaborateurs de profil varié chaque année dans le groupe. Les capacités d’adaptation, d’anticipation et d’entrepreneuriat sont très appréciées. Nous encourageons la prise d’initiatives. » Des qualités humaines aussi essentielles que les compétences techniques.

 

L’UNIVERSITÉ MNH
Pour favoriser la formation tout au long de la carrière, MNH va créer sa propre université, vitrine vis-à-vis de nos parties prenantes de notre modèle économique. Chez MNH, on investit sur la personne ! « Le programme ‘’MNH’UP’’ permet de détecter les potentiels grâce à un concours interne. Son objectif : acquérir des compétences managériales. Nous avons ainsi reçu le Prix Argus de l’Innovation Mutualiste et Paritaire, dans la catégorie Management et Ressources Humaines en 2014 pour cette initiative. » Au final, le plan d’action porte sur 4 niveaux : non-cadres, potentiels, hauts potentiels et dirigeants. « Près de 60 non-cadres ont passé le concours interne, qui repose sur  un test de culture générale, et 4 suivent cette année notre programme. Les potentiels, quant à eux, sont proposés par leur N+1 et peuventsuivre une formation délivrant un Master 2, un MBA ou un Executive MBA à l’ESCP Europe, notre partenaire d’excellence. Proposer une carrière est essentielle. Nos collaborateurs sont notre valeur ajoutée. C’est aussi un bon levier de fidélisation. »

 

APPRENDRE, CONSTRUIRE, PARTICIPER
Développer le savoir tout au long de sa vie professionnelle est le fil conducteur d’une carrière réussie et épanouie. Si le rôle du manager demeure la détection des talents, à chacun de trouver sa voie. « Comme disait Einstein, ‘’tout le monde est un génie ; mais si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide.’’ C’est pourquoi j’ai complété ma formation à l’ESSEC et à l’Institut des actuaires français ! Une évidence quand on travaille dans ce secteur. » Et l’assurance d’être toujours à la pointe des compétences.

 

UN GROUPE AU FÉMININ
Entre sa vie de famille et sa carrière professionnelle, pourquoi choisir ? Cette mère de trois enfants sait ce qu’il en est ! « C’est un choix et un vrai projet à deux. Mon code personnel avec mes jeunes enfants : ne jamais travailler à la maison devant eux le soirou le WE pendant « leur temps ». Ce qui ne m’empêchait pas de travailler beaucoup. Il est essentiel de transmettre à ses enfants ce goût du travail. La quantité n’est pas la règle, la qualité et les moments essentiels, oui ! Il faut donc profiter à fond des moments passés ensemble. » Une problématique que le groupe a bien intégré, lui qui est majoritairement composé de femmes : elles sont ainsi 56 % chez IZEOS, plus de 54 % au sein de BFM et près de 77 % au sein de MNH.

 

VC

 

Contact : anne.larpin-pourdieu@mnh.fr