Communiqué de presse:

Le Groupe ESC Troyes a décidé de mettre en place des cours d’introduction au coding pour l’ensemble des programmes de formation initiale du groupe. 400 étudiants sont concernés, que ce soit dans le Programme Grande Ecole, le Bachelor International, l’Ecole Supérieure de Tourisme ou l’Ecole Supérieure de Design.

 

Afin de répondre aux évolutions des métiers et d’adapter les compétences des étudiants, le groupe ESC Troyes a décidé d’intégrer le coding à l’ensemble de ses programmes, depuis la rentrée 2016. Deux modules de 15h sont proposés aux étudiants du Groupe ESC Troyes afin d’acquérir cette compétence nécessaire à tous les métiers de la communication et du digital.

 

Répondre à la pénurie de compétence pour 10% des emplois tous secteurs confondus

Près de 900 000 emplois seront bientôt vacants dans le secteur du numérique selon les projections de l’Union européenne. L’enseignement français va devoir évoluer pour y répondre, en augmentant, entre autre, le flux de personnes formées dans le domaine du numérique. C’est l’une des principales conclusions d’un rapport d’inspection  des ministères de l’éducation nationale, du travail et de l’économie publié le 21 avril 2016.

Sont concernés les métiers traditionnels au cœur du numérique comme l’informatique, les télécommunications ou encore l’électronique, mais aussi les métiers nouveaux ou profondément transformés par le numérique comme le marketing digital, le community management ou le référencement Web.

 

Donner tous les outils nécessaires aux élèves pour répondre aux besoins des métiers à venir

« On pourrait comparer un étudiant destiné au marché du travail, sachant utiliser les technologies sans maitriser le code, à quelqu’un qui saurait lire sans savoir écrire. L’implication du code s’émancipe maintenant dans un large panel d’apprentissages et de futurs métiers (rapport à l’information, traitement de bases de données, maniement de machines,…). L’objectif pour le Groupe ESC Troyes n’est pas de former des codeurs, mais de donner les outils à ses apprenants pour pouvoir dialoguer avec des prestataires de services inévitables d’ici quelques années et de se familiariser avec ce mode de fonctionnement » explique la Direction du  Groupe ESC Troyes.

« Nous avons suivi environ 15 heures de coding durant lesquelles nous avons été initiés à ce nouveau langage. Cela m’a permis de réaliser à quel point le coding pouvait servir dans la vie professionnelle de tous les jours car toutes les entreprises utilisent ce nouveau langage. Les enseignants nous ont fait prendre conscience de toutes les techniques utilisant du code comme les imprimantes 3D, les sites web, les jeux vidéo… Nous avons même pu créer des petites vidéos animées sur scratch, un jeu de codage pour débutant. Nous avons également découvert l’envers du décor d’Excel en codant sur ce logiciel. Ces séances m’ont permis de comprendre, qu’utiliser le coding permet de réaliser des actions impossibles à faire manuellement, même sur un logiciel aussi simple qu’un tableur.» témoigne Marie Lejeune, étudiante en 1ère année du Bachelor Tourism Management.

 

Deux modules de 15h obligatoires à tous les étudiants :

  1.      : Mutations Technologiques, économiques, sociales et langage numérique. Objectifs pour l’étudiant : élargir ses connaissances par de nouvelles façons de penser et d’agir. Expérimenter divers process issus de l’outil Scratch (outil ludique d’entrainement et d’introduction aux bases du coding).
  2.  Découverte de la programmation et du développement à travers un 1er langage, VBA.  Objectifs : Visual Basic pour Applications est le langage de programmation des applications de Microsoft Office. VBA permet d’automatiser les tâches, de créer des applications complètes, de sécuriser les saisies et les documents, de créer de nouveaux menus et de nouvelles fonctions pour booster efficacement le logiciel. Ce cours permettra, avec des exercices concrets voire ludiques, de découvrir un langage de programmation puissant, souple et facile à utiliser et permettant de réaliser très rapidement des applications.