L’immobilier est le 2e actif de l’entreprise après les RH. Les enjeux financiers de sa valorisation sont donc déterminants pour la performance des entreprises. Le directeur de l’immobilier est en outre désormais au cœur d’un nouvel enjeu RH : l’offre d’espaces de travail repensés en réponse aux nouvelles attentes des collaborateurs.

 

La fonction de directeur immobilier prend réellement corps depuis 10 ans. L’immobilier est en effet le 2e actif de l’entreprise après les RH. Il pèse très lourd dans le bilan des entreprises. Les enjeux financiers et de valorisation de cet actif sont donc déterminants pour la performance et la pérennité de l’entreprise.

Une gestion complexe

Sa gestion est complexe pour les entreprises multi sites comme la grande distribution avec ses magasins, mais aussi pour les entreprises propriétaires de sites industriels, technologiques ou sensibles.

Un nouvel enjeu RH

Au-delà de ces enjeux de valorisation et d’entretien des actifs, un nouvel enjeu RH se profile. La gestion de l’immobilier est désormais directement liée à l’offre de nouveaux espaces de travail, qui sont aussi des lieux de vie. Des espaces variés pour répondre aux différents moments de vie de l’entreprise : interaction, créativité, bien-être, concentration, détente. L’enjeu est ainsi aussi celui de l’attractivité et de la fidélisation des jeunes talents habitués à évoluer et travailler dans ce type de lieux. La constitution de tels espaces induisant de fait un enjeu organisationnel et managérial avec une nouvelle relation à la hiérarchie et au travail en équipe. Le directeur immobilier exerce ainsi aux confluents d’enjeux stratégiques pour l’entreprise : la gestion optimale de ses actifs immobiliers et de ses ressources humaines.

Pour découvrir des opportunités dans les plus grandes entreprises et des témoignages de dirigeants inspirants, c’est par là :

Orange : le groupe High-tech dont l’humain est resté la mesure