La fonction de Directeur Administratif et Financier

 

Pour Isabelle Esparbes, la finance est un domaine extrêmement riche, très rigoureux, où l’on peut être cependant très créatif. Devenir financier, maîtriser toutes les disciplines de la finance constituait un défi pour cette diplômée de l’ESC Pau 84 qui a complété sa formation à l’Insead. Chief financial officer de EADS Sogerma, elle conçoit son rôle comme un véritable rôle de business partner.

Isabelle Esparbes, ESC Pau 1984, Insead, VP chief financial officer, EADS Sogerma

Isabelle Esparbes, ESC Pau 1984, Insead, VP chief financial officer, EADS Sogerma

Quelles sont les activités d’EADS Sogerma ?
Le Groupe, multispécialiste, qui emploie 2 000 personnes, est organisé autour de trois activités, les aérostructures, les sièges cockpit et les fauteuils business et first class. Le nouveau plan Ambition 2015 vise à positionner EADS Sogerma comme un leader incontournable dans chacune de ses activités. Nous avons l’ambition de croître de manière spectaculaire, d’atteindre une taille critique pour rester sous-traitant de premier rang des grands donneurs d’ordre, et de doubler notre chiffre d’affaires – 471 M€ en 2011 – d’ici 3 à 5 ans. Le plan se décline autour de 4 axes, renforcer l’excellence opérationnelle et la satisfaction de nos clients, développer l’innovation, s’ouvrir le monde en développant notre portefeuille de fournisseurs et de clients et mieux travailler ensemble.

 

Quelle est votre conception du rôle de DAF ?
Hormis les fonctions classiques d’un DAF, la fonction juridique m’est rattachée, je valide toutes les offres commerciales et je suis chargée de veiller au respect des règles d’éthique. La fonction financière est stratégique, soutien de toutes les autres fonctions, elle prend une part active dans le développement de l’entreprise. Elle doit fournir une information fiable, pertinente, à l’heure, des indicateurs permettant aux managers de piloter leur activité, elle fixe des objectifs en ligne avec la stratégie du groupe. Elle apporte aux filiales une certaine expertise de la maison mère. Mon rôle est d’être copilote de l’entreprise. J’élabore et pilote la politique financière avec mes équipes, je dois m’assurer que l’entreprise va trouver les moyens de son développement, identifier les risques et mettre en place les solutions pour les atténuer. J’agis comme un business partner. Dans le cadre du plan Ambition 2015, je suis chef du projet « Plan Stratégique Groupe ».

 

Comment contribuez-vous au développement du groupe ?
Partager le savoir est le moyen d’être efficace, je me suis appliquée à diffuser la culture financière pour que toutes les directions comprennent les enjeux de la maîtrise de leurs coûts et les leviers de la rentabilité. Dans une entreprise industrielle, le taux horaire est un élément de pilotage de la rentabilité extrêmement efficace, il est le gage de la compétitivité, il donne aux équipes les moyens de pouvoir agir sur l’économie de l’entreprise. Nos taux horaires sont stables depuis 2008, c’est une belle réussite. J’ai également mis à la disposition de toutes les business lines un BFR détaillé qui leur permet de maîtriser les éléments du cash, de voir l’impact immédiat de leurs décisions sur la trésorerie. Partant d’un BFR de plusieurs dizaines de millions en 2007 nous sommes arrivés à une ressource en fond de roulement depuis 2 ans, nous avons réduit nos impayés de 80 % et maîtrisons nos stocks.

 

Qu’est-ce qui fait l’intérêt de ce métier ?
J’ai à la fois une vision sur tout ce qui se passe dans l’entreprise et la capacité d’action. Dans un groupe à taille humaine, l’impact de chacun peut être mesuré, c’est extrêmement gratifiant de voir quelle est sa valeur ajoutée. J’anime une équipe de 19 personnes et j’aime beaucoup la dimension managériale de ma fonction qui permet de démultiplier son impact et de faire éclore des talents.

 

Quels types de profils recrutez-vous ?
Je recherche des hauts potentiels, jeunes diplômés ou expérimentés, orientés vers l’international, avec des connaissances techniques, capables de s’adapter, de bien communiquer, de grandir. Des profils créatifs, mobiles, autonomes, qui ont le goût du challenge, qui apportent une valeur ajoutée importante. Outre la maîtrise des techniques, il faut être à l’affût des répercussions des changements, en mesurer l’impact financier, savoir anticiper, faire respecter les règles. Notre réussite repose sur l’efficacité et le professionnalisme des hommes et femmes qui composent nos équipes.

 

A.M.

 

Contact
isabelle.esparbes@sogerma.eads.net