Communiqué de presse :

La question des alliances stratégiques nationales était à l’ordre du jour du Conseil d’Administration d’HEC Paris, réuni en séance ordinaire le vendredi 30 mars 2018. Ce dernier, à l’unanimité, a donné mandat à la Direction Générale de l’école pour explorer un projet d’alliance étroite entre HEC Paris et New Uni dans le domaine de la technologie et de l’innovation économique.

 

Ce projet d’alliance s’intègre dans la continuité d’une collaboration académique historique entre HEC Paris et les partenaires membres de New Uni : masters joints, programmes communs dans le domaine de l’entrepreneuriat, de l’égalité des chances ou encore de l’innovation pédagogique.

 

Cette nouvelle alliance dont les contours seront à définir devrait prendre la forme agile d’une joint venture et concentrera son activité autour de projets de recherche et d’enseignement innovants, à fort potentiel international, relevant tous du domaine de la technologie et de l’innovation économique. Des ressources communes issues des deux ensembles, à l’intersection des disciplines technologiques et du management, devront permettre de positionner l’expertise française et son excellence académique sur des problématiques de recherche et d’enseignement indispensables pour cultiver l’innovation et faciliter la croissance, la valorisation et la création des entreprises de demain.

 

«Ce partenariat renforcé devra s’appuyer, dès sa création, sur des projets très concrets au service des étudiants et de la recherche. Je pense à des programmes joints allant du Master au Doctorat, à des formations pour entrepreneurs ou encore à des travaux de recherche conjoints sur le modèle de ceux déjà initiés entre HEC et les écoles du groupement New Uni», déclare Jean-Paul Vermès, Président du Conseil d’Administration d’HEC Paris.

 

Jean-Lou Chameau, Président émérite de Caltech et chargé de coordonner le groupement d’établissements de New Uni, se réjouit du potentiel académique fort que constituerait un rapprochement entre HEC et New Uni : «Unir les forces de New Uni et d’HEC, cela revient à maximiser la puissance de tir de l’Enseignement Supérieur français et à créer un ensemble pluridisciplinaire de très grande qualité, capable de rivaliser avec les plus grandes universités mondiales dans des domaines aussi porteurs que les data sciences, l’intelligence artificielle, les technologies autonomes, les énergies renouvelables ou encore l’entrepreneuriat technologique».

 

Le résultat des échanges à venir entre New Uni et HEC Paris, ainsi que les recommandations de la Direction Générale d’HEC, seront discutés à l’issue d’un prochain Conseil d’Administration de l’école.