Dimanche 17 mars, 10h30. De passage à Lyon pour la journée à l’occasion de la 30e édition du Challenge Centrale Lyon, Jean Cotinaud, responsable des sports de l’Ecole Centrale de Lyon, m’invite dès mon arrivée sur le campus à le rejoindre pour assister aux dernières minutes de la finale de basket féminin. C’est avec un large sourire qu’il m’accueille, « ses filles » viennent de remporter le match ! Une matinée qui commence plutôt bien pour les supporters lyonnais.

La finale de basket hommes, une rencontre de choc !

La finale de basket hommes, une rencontre de choc !

Avant d’enchaîner avec la finale hommes, on m’informe qu’une démonstration de handi-basket est proposée aux étudiants. L’occasion de rencontrer la présidente du CAPSAA Lyon, Dominique Villa. Cette ancienne joueuse internationale est au petit soin avec son équipe.  » Mon objectif est de les mettre en avant  » confie t’elle spontanément. Nommée au poste de présidente depuis le 21 janvier, elle raconte :  » Je me suis d’abord engagée auprès du CAPSAA parce que j’y retrouvais des valeurs qui me sont chères. Ce poste de présidente est venu à moi, c’est un choix que j’ai fait naturellement. En tant que femme valide, c’est aussi une façon de dépasser la barrière du handicap. » Pleine d’énergie, Dominique Villa ne manque pas de projets pour mener à bien son combat et faire évoluer les mentalités.  » Le handicap fait encore peur. Il commence à sortir de l’anonymat grâce au travail des associations, à la sensibilisation des écoles. Nous venons d’ailleurs de signer un partenariat important avec l’Ecole Centrale de Lyon qui nous permettra d’avoir bientôt accès à la salle de musculation de l’Ecole. Une initiative forte puisqu’elle encourage les étudiants à intégrer la dimension handicap dans leur univers et leur quotidien. » Je retrouve plus tard les étudiants pour assister à la deuxième finale tant attendue. Un match 100 % lyonnais avec l’Ecole Centrale Lyon face à son rival mais néanmoins ami et voisin, l’EMLYON Business School ! Suspens et ambiance garanties !
A une vingtaine de minutes de la remise des prix, Romain Viaud, président de l’édition 2013 du Challenge Centrale Lyon, vient me livrer ses impressions à chaud. Fatigué par le rythme effréné du weekend, il ne manque pourtant pas de garder le sourire.  » Je n’ai dormi que 3 heures depuis jeudi, je suis épuisé  » confie t’il.  » Nous avons eu quelques surprises avec le vent violent qui a soulevé de nombreuses tentes hier soir, mais le gros des problèmes a été géré. Je dois continuer de montrer que tout va bien, mon objectif est que tous les participants repartent contents. » Une année de préparation aura été nécessaire à la concrétisation de cet événement emblématique de son école.  » C’est l’expérience la plus forte de ma vie, l’équipe du Challenge est comme ma seconde famille.  » Et maintenant ?  » Il faut ranger, dormir et bien sûr fêter ça ! Cela fait partie de l’organisation. » Franck Debouck, directeur général de l’Ecole Centrale de Lyon, me confiait un peu plus tôt aux abords du terrain :  » Romain est un vrai sportif, mais il n’a pas l’occasion d’en faire durant ce grand weekend. Quelle frustration pour lui ! souligne-t-il d’un air complice. La vie va lui sembler bien calme maintenant.  » Au plus proche des ses étudiants, Franck Debouck suit de près le déroulé des compétitions.  » C’est une grande fierté chaque année de voir à quel point les étudiants deviennent de vrais professionnels dans l’organisation d’un tel événement. Ils capitalisent beaucoup sur les années passées avec le soutien des équipes administratives et des premières années. »
Les interviews filent et me voici de nouveau aux côtés de Jean pour profiter des derniers instants du match. Les scores sont serrés ! Les supporters scandent le nom de leurs joueurs, et le résultat tombe : EMLYON victorieuse ! La déception se lit sur quelques visages, mais pas le temps de s’attarder je cours à la remise des prix qui a déjà débuté. On me présente alors à Luc Fusaro, jeune diplômé de l’Ecole Centrale de Lyon et lauréat du concours pour le design du podium officiel des Jeux Olympiques de Londres 2012 (www.lucfusaro.com). A l’initiative de Romain et de son équipe, un podium a été crée pour la toute première fois cette année. Et c’est Luc qui a mis naturellement son talent au profit de l’événement.  » Lorsque Romain m’a contacté pour créer un nouveau podium, j’ai tout de suite accepté. L’équipe organisatrice est très entreprenante, elle cherche à perfectionner un maximum de choses. Je ne l’ai pas fait pour ma gloire personnelle mais avec l’idée de transmettre mon expérience et de faire quelque chose pour l’Ecole, la remercier de ce qu’elle m’a donné.  » Et quand on lui demande de décrire sa nouvelle réalisation, il répond sans hésiter :  » Réutilisable, honnête, simple et discret. » Il est temps pour moi de repartir, déjà. Portée par l’enthousiasme du moment, je quitte Jean avec des souvenirs plein de son organisation et l’ambiance chaleureuse qui y règne. Nul ne doute que nous serons au rendez-vous en 2014 !

 

Top 5 du classement général 2013 (total points)
1 (car non classée). Ecole Centrale de Lyon (1758)
2. ESTP (1114)
3.EMLYON (741)
4. Ecole Centrale de Nantes (620)
5. Imperial College London (404)

 

Le Challenge Centrale Lyon c’est :
3 000 étudiants
26 écoles
17 sports
500 tentes
12 000 repas

 

AF