Comptant parmi les 10 laboratoires du géant mondial de la chimie, le Cerdato d’Arkema, spécialiste des matériaux polymères de haute performance, constitue une belle vitrine pour illustrer toute la richesse de la politique R&D d’Arkema. David Silagy (arts et mÉtiers paristech 90, Mines Paris Tech 96), son Directeur, nous fait découvrir comment les travaux menés par le Centre conjuguent innovations et vie quotidienne.

 

David Silagy (Arts et Métiers ParisTech 90, Mines ParisTech 96) Directeur du Cerdato d’Arkema.

David Silagy (Arts et Métiers ParisTech 90, Mines ParisTech 96) Directeur du Cerdato d’Arkema.

Le triplé gagnant
Au coeur de la Normandie, le Cerdato d’Arkema se distingue depuis 34 ans par sa capacité à concevoir des matériaux innovants de A à Z. Des matériaux profondément ancrés dans notre quotidien. Le Centre développe en effet des produits utilisés aussi bien dans l’univers du sport (chaussures de running, de football ou de ski) ou de l’automobile (en remplacement des pièces en métal sous capot moteur), que celui de la cosmétique (en tant qu’additifs pour le maquillage et les produits de soin), de l’électroménager, des emballages ou encore de l’énergie, avec des composants utilisés dans les panneaux photovoltaïques ou dans les flexibles pour l’extraction pétrolière. « Notre stratégie R&D repose sur la volonté de répondre à ce que l’on appelle les ‘‘méga tendances’’, c’est-à-dire les préoccupations de l’humanité pour les 50 prochaines années comme par exemple l’accès à l’eau potable, l’accès à des ressources renouvelables ou l’efficacité énergétique. Notre R&D apporte des solutions qui conduisent souvent à un triplé gagnant : allègement des matériaux, développement durable (grâce à l’utilisation de matières premières d’origine végétale) et réduction des coûts. »

 

Des ingénieurs aux journées effervescentes
La multiplicité des développements au service d’applications variées et en forte croissance augure donc de belles perspectives pour les jeunes ingénieurs. Démarrant à des postes techniques leur permettant de se familiariser aux produits, ils évoluent rapidement vers l’encadrement d’équipes, puis des responsabilités de chef de projet. Ils peuvent ensuite s’orienter vers des postes de business développeurs, des professionnels à l’écoute des marchés et de leurs besoins. Ils ont ainsi la chance de pouvoir traduire les concepts théoriques acquis au cours de leur formation en problématiques concrètes. « Au Cerdato, aucune journée ne se ressemble. Entre management humain et management de projet, nos ingénieurs sont au contact quotidien des clients et de la communauté scientifique qui viennent régulièrement visiter le Centre. On est loin de l’image d’Epinal du laboratoire de recherche ! »

 

L’expression de la vocation de l’ingénieur
Et cette pluridisciplinarité permet ensuite aux jeunes recrues d’accéder à des carrières passionnantes au sein du groupe, en France, mais aussi à l’international, Arkema étant très présent en Chine, aux USA et au Japon. Inversement, le Centre accueille également « de nombreux collaborateurs de tous les continents qui viennent se dépayser dans les rues de Serquigny et de Bernay ! » explique, rieur, David Silagy. Car de son ancrage régional entre les pommiers et les maisons à colombages, le Cerdato en fait une force. « Un jeune qui nous rejoint fait preuve d’une réelle motivation pour notre activité. En parallèle, il s’ouvre à une nouvelle qualité de vie tout en restant connecté à l’international et à la vie parisienne, à 1h30 de train seulement. A l’image de ces ‘‘promotions’’ de jeunes cadres qui nous rejoignent chaque année, il a la chance de profiter d’un réseau solidaire d’entraide qui lui servira tout au long de sa carrière dans le groupe. »

 

Les anciens au service de la promotion de l’ingénieur
« Quoi qu’il arrive, nous sommes marqués à vie par notre identité de Gadz’art. A ce titre, les Arts et Métiers sont un bon exemple à suivre pour la profession d’ingénieur qui souhaite accroitre sa visibilité. C’est en effet une formation riche en armes entrepreneurial, indispensable tant dans les PME que dans les grandes sociétés. En tant qu’anciens, c’est donc notre rôle de montrer concrètement à nos successeurs en quoi les ingénieurs peuvent contribuer aux évolutions et au dynamisme de notre pays. »

 

CW

 

Contact :
david.silagy@arkema.com