Présentation
Les activités du Centre de Recherche se positionnent en Sciences de l’Ingénieur et des Systèmes. L’objectif est de conduire des projets pluridisciplinaires de haut niveau académique. Le Centre de Recherche de l’École Centrale Paris est structuré autour de 8 laboratoires et équipes de recherche, il regroupe environ 400 personnes menant des activités de recherche autour de thématiques pérennes. Les unités de recherche de Centrale Paris sont actives et reconnues dans cinq domaines scientifiques : Matériaux et procédés ; Mécanique, énergétique et combustion ; Physique appliquée ; Mathématiques appliquées, technologies et systèmes d’information ; Génie industriel, économie et gestion.

À l’échelle nationale il développe ses collaborations avec les grands organismes de recherche et les entreprises, à travers la constitution d’équipes mixtes et de projets coopératifs : partenariats avec le CNRS, le CEA, l’INRIA ou encore le groupe Thalès. L’École participe aussi aux pôles de compétitivité en régions, comme son Centre d’excellence en biotechnologies blanches à Reims. Actives dans les RTRA digiteo et triangle de la physique, ses équipes sont aussi engagées dans les 8 grands pôles de recherche en Île-de-France. Dans le cadre de la construction de l’Université Paris- Saclay, Centrale Paris et Supélec sont deux partenaires essentiels et complémentaires des projets de laboratoires d’Excellence (LabeX), tels que le LASIPS – le Laboratoire des Systèmes et Ingénierie du Plateau de Saclay. L’Alliance CentraleSupélec occupe une place majeure dans l’IdeX Paris-Saclay, ainsi que dans la création et la mise en oeuvre de 2 Equipex, MatMéca et Digiscope, et de 5 LabeX : LASIPS, Nano-Saclay, Palm, CHARMMMAT et DigiWorlds. Sa politique de collaborations internationales possède de solides bases : la signature d’une convention entre le groupe des Écoles Centrale et le Chinese Scolarship Council (CSC), la finalisation d’un accord de cotutelle de thèse avec Politecnico di Milano et la signature d’une vingtaine de thèses en cotutelle avec l’Italie, la Tunisie, l’Australie, la Grèce, les États-Unis et le Brésil. En 2011-2012, 131 des 251 doctorants du Centre sont internationaux et l’École a encore confirmé l’attractivité de ses laboratoires avec 21 professeurs invités issus de 16 universités différentes.

 

Actualités 2013 du Centre de Recherche
En janvier 2013 a été créée la Fédération de Mathématiques de l’Ecole Centrale Paris. Elle est rattachée à l’Institut des Sciences Mathématiques et leurs Interactions (INSMI) du CNRS. Elle regroupe l’ensemble des mathématiciens de Centrale Paris. Au sein des enseignements et des thématiques du Centre de Recherche de l’École Centrale Paris, les mathématiciens de l’École sont répartis dans ces trois laboratoires et mènent une recherche ayant un fort dénominateur commun autour de la modélisation mathématique et de la simulation numérique. En juin 2013, Total et l’Ecole Centrale Paris ont signé un accord créant la chaire d’enseignement et de recherche « Risques Achats dans les Projets Complexes ». La Chaire développera trois types d’activités :
• De la recherche et de l’innovation méthodologique : le but fondamental est d’aider l’entreprise Total à maîtriser les risques liés aux achats dans le cadre de ses projets complexes ;
• De la formation initiale et des projets étudiants : les sujets seront réalisés par des étudiants de l’Ecole Centrale Paris (élèves-ingénieurs, master recherche, mastères spécialisés) et suivis par des responsables opérationnels de l’entreprise en binôme des métiers Projet et Contrats/ Achats de l’entreprise ;
• Un forum pour praticiens et académiques, ouvert à despersonnes externes, pour susciter des échanges d’expériences et de bonnes pratiques. Depuis la rentrée 2013, L’Ecole Centrale Paris propose le Parcours Recherche (ECPR), un parcours d’excellence axé sur les sciences et la recherche. Il s’adresse aux élèves passionnés de sciences qui souhaitent découvrir le monde de la recherche par un apprentissage progressif, adossé à leur cursus ingénieur centralien. L’ECPR est basé sur la conduite d’un projet de recherche sur trois ans au sein d’un des 8 laboratoires et équipes du Centre de Recherche de Centrale Paris. Il permettra à une vingtaine d’étudiants, sélectionnés en amont, d’embrasser un cursus scientifique renforcé et de devenir des acteurs du Centre de Recherche de l’école.

 

CentraleSupélec
Dans le cadre de l’alliance entre Centrale Paris et Supélec, le rapprochement en recherche a été accéléré au cours de ces dernières années et se concrétise par plusieurs chaires communes, la mise en place d’un Institut des Sciences du Risque et de l’Incertain, des thèses en co-direction et plus récemment, des réponses communes à des appels à projets Idex (Labex, Equipex…). Ces projets communs mettent en évidence la grande complémentarité des deux établissements dans le domaine de la science des systèmes. Ainsi, la recherche CentraleSupélec couvrira un spectre large de compétences disciplinaires de Science pour l’Ingénierie et les Systèmes, permettant d’adresser des problématiques appliquées dans les domaines de l’énergie et de l’environnement, des transports, des systèmes de communications, des micro-nano sciences, de l’ingénierie du vivant, des risques et les systèmes d’entreprise. En parallèle, les collaborations scientifiques avec l’ENS Cachan engagées depuis plusieurs années se sont amplifiées. CentraleSupélec portera 4 Ecoles Doctorales de la future Université Paris Saclay: Interfaces, STIC, Sciences Mécaniques Energétique Matériaux et Electrical and Optical Engineering. La structuration des Départements de Recherche est en cours; elle permettra aux laboratoires de jouer un rôle essentiel au sein des communautés disciplinaires associées à nos disciplines coeur.

 

Par Estelle Iacona
directrice de la recherche de l’Ecole Centrale Paris

 

Contact : direction.recherche@ecp.fr