Ils sont quatre BTS à trôner au top de l’intégration professionnelle : CI, CGO MUC, NRC ! Qu’ont-ils de particulier qui les rend si attractifs pour les recruteurs ? Pourquoi sont-ils encore au top des attentes des organisations ? Nous allons vous l’expliquer en quatre temps.

BTS CI – Commerce International : Le BTS de tous les horizons
BTS à référentiel commun européen, il est extrêmement recherché et difficile d’accès. Pour preuve, plus de la moitié des élèves qui l’intègrent sont issus de bacs S et ES. Et ce n’est pas sans raison ! Il constitue l’archétype de la cohésion scolaire européenne et permet de travailler dans tous les pays de l’Union européenne, voire dans d’autres régions du monde.
En effet les stages à l’étranger sont un des atouts essentiels de ce BTS. Anne-Marie Lesca, professeur de matières professionnelles au lycée Carcado-Saisseval estime que « son point fort relève d’abord des stages de langue effectués à l’étranger qui font la différence dans la mesure où la capacité opérationnelle des étudiants s’en trouve améliorée. »
Au-delà de cet aspect linguistique, la connaissance des différentes cultures constitue également un plus. Dans cette optique, le cours de « Communication et management interculturels » permet d’acquérir une dimension internationale. Elle constate : « Les élèves comprennent bien l’importance de la culture à l’international et savent en parler, notamment aux recruteurs qui apprécient énormément cette qualité. »
Un autre atout de taille concerne le potentiel d’embauche des titulaires de BTS CI qui ont encore de bonnes années devant eux. En effet, elle explique : « Très forts en logistique, ils n’ont aucune difficulté pour exercer des fonctions dans ce domaine ; et tant que les échanges internationaux continueront à se développer, les entreprises auront besoin de leur service. Je pense que ce phénomène durera encore longtemps car la mondialisation est toujours d’actualité. »

 

BTS MUC – Management des Unités Commerciales : Leur cadre, c’est de gérer la vente
Les titulaires du BTS MUC savent à la fois gérer et vendre. Ce BTS a été créé au départ pour permettre la gestion d’unités commerciales de petites tailles, qu’il s’agisse de magasins de détail, d’agences commerciales, de boutiques intégrées dans des centres commerciaux ou encore de sites marchands sur le web. Très rapidement, les besoins du marché ont poussé les diplômés à s’orienter vers la commercialisation des produits ou des services, l’étendue de leurs ressources commerciales constituant leur atout majeur par le biais des trois cours : « Gestion de la relation clientèle », « Informatique commerciale », « Développement de l’unité commerciale ». Dans ces conditions, les débouchés sont nombreux, variés et la carrière intéressante puisque les diplômés peuvent accéder à une multitude de postes portant autant sur le management, le produit que la vente : chef de rayon, de produit ou de marque, responsable de centre de profits, Community Manager, chargé d’administration commerciale ou directeur de magasin.
Vu sur le net … ça vaut le coup !
Justlova Moi j’ai fait MUC si tu veux des infos, écris moi !! MUC en gros le client vient vers toi… Pour MUC on pouvait faire nos stages en distribution / banques…
Mélanie05 ! Ecoute, moi j’ai fait MUC… Pendant que je faisais la gestion d’un point de vente d’une chaine de vêtement féminin… MUC te permet de voir également le coté gestion et administratif de la vente. Enfin, aujourd’hui, je suis collaboratrice d’agence en assurance…
Brelandas2 Ton salaire augmentera mais ne t’attends pas à 1 500 €, il est vrai qu’en banque y’a plein d’avantages ; ça, faut pas le nier mais sache que dans une banque, il y a des grilles de rémunérations ; j’ai fait mon stage et j’ai vu cette grille et en niveau Bac +3 en sachant que si tu fais la licence en interne ça te fait un an d’expérience c’est 1 300 € net (maximum)…
Micmac Moi, on me propose 1 800 € net en tant que manager…

 

BTS NRC – Négociation Relation Client : Le client en ligne de mire
Le but du BTS Négociation et Relation Client consiste à former des commerciaux capables de se constituer un portefeuille client et de le gérer. Dans ces conditions, les trois objectifs des diplômés sont la prospection, la vente et la fidélisation de la clientèle. Mais attention, ils peuvent également manager à terme une équipe commerciale. Les postes les plus rencontrés sont ceux de vendeur, de télévendeur, de chargés de clientèle en agence (banque, assurance, immobilier), d’agent technico-commerciaux… puis de gestionnaires d’équipes.
L’emploi, les exemples !
Des offres, vous en trouverez beaucoup dans des domaines très divers.
Conseiller client (h/f) MANPOWER
…reporting. Expérience exigée de 3 ans sur le même type de poste Formation et connaissances : niveau 3 (Bac+2) types BTS NRC ou équivalent. Dans le cadre de sa politique diversité, Manpower étudie, à compétences égales, toutes candidatures.
Conseiller de vente (h/f) • Vaucluse • SYNERGIE ET VOUS
…inventaire si nécessaire. De formation Bac à Bac+2 type NRC/MUC, vous avez une première expérience de minimum 1 an…globale des Ressources Humaines, recrute pour l’un de ses clients : Prêt-à-porter DUT/BTS/Bac+2.
Chargé de clientèle téléservices (h/f) • CDI • Côtes d’Armor • MAIF
…en Vente à Distance (H/F) en CDI Issu(e) d’une formation de niveau Bac +2/3 type BTS NRC, MUC ou DUT Tech de Co, licence professionnelle Commerce.
Alléchant et Net !
Vincekilou Salut à tous, je suis en 2e année de BTS NRC, les exams approchent… j’ai eu un entretien d’embauche avec mon directeur commercial, pour un poste d ‘Attaché Technico-Commercial. Voici l’offre : salaire 1 750 € bruts, une voiture de fonction, téléphone portable, prime sur objectif, prime de trimestre en fonction des résultat de la Zone, ticket resto + notes de frais (resto client, kdo client.)

 

BTS CGO – Comptabilité Gestion des Organisations : La compta, on peut compter dessus
Réussir un BTS en comptabilité et gestion des organisations, ce n’est pas simple ; et pourtant 80 % des élèves qui l’intègrent sortent de STG et de Bac Pro ! Ce BTS, très recherché par les entreprises, les organisations et les cabinets comptables, permet de travailler, au sein de services administratifs, comptables et financiers.
Cela dit, quels sont ses atouts maîtres ? Certainement, l’étendue des disciplines apprises au cours des deux années d’études qui touchent tous les domaines de la gestion comptable, fiscale et sociale en lien avec l’informatique. Vous êtes donc capables d’assister tous les comptables des grandes entreprises ou de tenir les rênes comptables et financières d’une PME.

 

Des salaires d’exception pour des débutants
D’un point de vue de la progression des salaires et du poste considéré, les salaires annuels moyens offerts par les métiers de la comptabilité avec moins de 2 ans d’ancienneté sont éloquents.
Aide comptable : 18 600 – 21 000 €
Comptable fournisseurs : 22 500 – 23 500 €
Comptable trésorerie : 22 000 – 24 000 €
Gestionnaire de paie : 25 000 – 27 000 €
Comptable clients : 24 000 – 28 000 €
Comptables auxiliaires : 24 000 – 26 000 €
Comptable général : 28 000 – 30 000 €
Chef de mission : à partir 40 000 €
Expert-comptable : 60 000 €

 

Patrick Simon