Début octobre, Laurent Wauquiez, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est venu sur le terrain grenoblois constater par lui-même l’excellence des activités et des projets du pôle de recherche grenoblois.

 

 

Visite de Minatec, pose de la première pierre du second bâtiment de l’Institut de Biologie Structurale, visite de l’ESRF (synchrotron)… La journée de Laurent Wauquiez fut chargée le 6 octobre 2011.

A Minatec, après la visite du show-room, le ministre a rappelé la réussite grenobloise en termes d’investissements d’avenir (grand emprunt) : 24 projets retenus à ce jour pour 387M€ de financement total dont 251M€ sur 15 projets purement grenoblois. Le ministre a insisté tout particulièrement sur « la démonstration vertigineuse de réussite de Grenoble en termes de recherche et d’innovation, qui a pu aboutir grâce à la convergence de trois dimensions: des bâtiments modernes comme ici à Minatec, des équipements de pointe dans les laboratoires, et des chercheurs de pointe qui forment l’ossature, la colonne vertébrale de la recherche. » Il a également rappelé « combien le croisement formation-recherche-partenariat industriel était déterminant pour l’avenir ».

Les différents projets grenoblois retenus dans le cadre des Investissements d’Avenir ont ensuite été présentés au Ministre par le biais de posters. Parmi eux, l’Institut de Recherche technologique (IRT) NanoElectronique, dans lequel Grenoble INP est fortement impliqué et qui compte parmi les 6 IRT retenus pour permettre à l’écosystème grenoblois d’accélérer la réalisation du prochain objectif qu’il s’est donné: figurer parmi les 3 grands écosystèmes mondiaux par les micro-nanotechnologies. Ce projet représente à lui seul un investissement total projeté d’environ 460 millions d’euros sur 10 ans, financé à hauteur de 50% par le secteur privé. Autres projets d’envergure: les deux Equipex auxquels Grenoble INP est associé (ROBOTEX et EQUIP@MESO), le Labex CEMAM, piloté par Grenoble INP et les sept autres Labex dont l’établissement est partenaire. En présence de Paul Jacquet, Alain Pasturel, directeur adjoint du Labex CEMAM, a présenté les objectifs de CEMAM (qui dispose d’un budget de 7.5 millions d’euros) au ministre.

 

Contact :

www.grenoble-inp.fr