Communiqué de presse:

Dispenser une formation théorique tout en assurant une première expérience en entreprise, c’est toute l’ambition du parcours PIC « Projet – Innovation – Conception » du Master Innovation Entreprise et Société : une formation qui se concentre sur le management de projet innovant dans les entreprises. Créé en 2002, le Master PIC évolue et s’ouvre désormais à l’alternance à travers des contrats d’apprentissage. Une nouvelle formule qui vise à proposer un programme plus riche en accord avec les exigences et les réalités du monde du travail.

Jusqu’à présent, les promotions du Master PIC, composées d’une quarantaine d’étudiants par an, menaient un projet dans le cadre d’un stage au sein de l’une des soixante-six entreprises partenaires. Désormais et depuis la rentrée 2016, les étudiants peuvent suivre ce parcours de master dans le cadre de l’alternance. Les cours théoriques sont couplés à une mission en entreprise sur une période de 12 à 17 mois. Avec ce master en alternance, les étudiants se voient directement confrontés aux méthodes et aux pratiques contemporaines du management de l’innovation. Ils peuvent en effet s’impliquer dans une démarche d’innovation réelle tout en bénéficiant d’un tutorat régulier et personnalisé par un enseignant-chercheur. Le contrat d’apprentissage, qui confère le statut de salarié, accroît également l’opportunité pour les étudiants de voir leur expérience aboutir à une embauche.

 

Christophe Midler, Directeur scientifique du Master PIC et Professeur à l’École polytechnique se réjouit de cette avancée, « L’alternance convient parfaitement à cette formation de haut niveau dont la spécificité est d’être basée sur une intégration entre les cours théoriques et la mise en pratique de cet enseignement dans le contexte réel de l’entreprise. En effet, en management de l’innovation, les étudiants perçoivent d’autant plus l’intérêt des cours lorsqu’ils sont confrontés à la réalité d’un problème d’innovation ou de créativité au sein même d’une organisation. ».

 

De leur côté, les entreprises se sont également montrées très favorables à cette évolution, comme Renault, qui a notamment accueilli treize élèves du Master ces 5 dernières années. Dominique Levent, le Directeur Stratégie Recherche et Créativité de Renault se réjouit « La mise en œuvre de conventions d’apprentissage est utile du point de vue de l’entreprise pour pérenniser cette formation d’excellence. »

 

Plus largement, l’ouverture de ce premier master en alternance s’inscrit dans la volonté de l’X de proposer des cursus répondant aux besoins des entreprises. « La force de l’enseignement scientifique dispensé à l’École polytechnique réside dans notre capacité à associer formation théorique et pratique, sur des problématiques rencontrées par les entreprises », ajoute Christophe Midler. L’École positionne en effet la formation par la recherche et la découverte du monde de l’entreprise au cœur de ses formations en allongeant par exemple la durée du stage de 2e année du cycle ingénieur à trois mois, ainsi que le stage de recherche de 3e année du cycle ingénieur à cinq mois. Au total, deux cents projets ont déjà été menés au sein du master PIC qui compte près de 300 alumni depuis sa création.