Communiqué de presse :

Animé par l’Université PSL, KEDGE Business School et l’Université de Cergy-Pontoise (UCP), le réseau SDSN France (Sustainable Development Solutions Network) a été lancé le 13 novembre 2018 avec pour mission de mobiliser la communauté scientifique et les différents acteurs de la société civile, associatifs, politiques autour des objectifs de développement durable.

 

En 2015, l’Assemblée générale de l’ONU adoptait les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) dans le cadre de l’Agenda 2030. Le SDSN (Sustainable Development Solutions Network) a été fondé en 2012 sous l’égide des Nations-Unies afin de mobiliser chercheurs et experts du monde entier pour définir des solutions pratiques et accélérer la réalisation des ODD.

Déjà implanté dans plusieurs pays (Allemagne, Canada, Suède…), le SDSN s’étend désormais à la France et se donne pour missions d’encourager l’émergence de solutions à impact positif afin de faciliter les transitions économique, énergétique et sociale dans le cadre des ODD. L’Université PSL, KEDGE et l’Université de Cergy-Pontoise se sont rapprochées pour constituer la tête de ce réseau.

Le SDSN France se fixe cinq objectifs :

  • Développer la recherche fondamentale et l’enseignement sur les solutions permettant d’atteindre les ODD
  • Mettre en valeur, auprès des pouvoirs publics, des organisations internationales, des entreprises et des ONG, ces initiatives d’enseignement et de recherche.
  • Favoriser les coopérations entre les différentes parties prenantes.
  • Intéresser des mécènes et des sponsors au financement de projets issus des universités françaises.
  • Diffuser et améliorer la connaissance des enjeux du développement durable auprès du plus grand nombre.

Le réseau SDSN France a été officiellement lancé le 13 novembre par l’Université PSL, KEDGE et l’Université Cergy-Pontoise lors d’une conférence de l’économiste Jeffrey D. Sachs intitulée « Objectifs de développement durable : accélérer le changement ». Des ateliers de travail réunissant enseignants et chercheurs de toutes disciplines, acteurs institutionnels et membres de la société civile (Agence Française de Développement, Comité 21, Réseau Français des Étudiants pour le Développement Durable, CGE, CPU, Novethic, Global Compact France, etc.) ont été organisés autour de la transition énergétique, l’éducation au développement durable, la finance durable, les villes durables, les chaînes de valeur durables, le marché et la responsabilité sociétale des entreprises.

 

Alain Fuchs, Président de PSL, déclare : « L’une des missions de l’université est de rapprocher ceux qui produisent les savoirs des décideurs. Avec la création du SDSN France, PSL entend montrer que la science est, et doit être, du côté du développement durable. »

José Milano, Directeur Général de KEDGE, ajoute : « Nous sommes ravis d’avoir réussi à réunir l’ensemble des acteurs engagés dans le développement durable en France pour initier une plateforme qui appartient à tous. Ce dispositif va nous permettre de trouver des synergies, des façons de procéder pour accélérer ce qui existe et inventer de nouveaux concepts. L’engagement de notre corps professoral aujourd’hui dans ce projet montre qu’au-delà de l’excellence de notre recherche, nos enseignants-chercheurs savent s’investir sur des projets de société. »

François Germinet, Président de l’Université Cergy-Pontoise déclare quant à lui : « Inventer les solutions d’un monde durable est aujourd’hui incontournable. Mais les porter à la lumière de tous et en déployer les effets à grande échelle par la constitution de réseaux, c’est tout aussi essentiel. C’est en cela que le SDSN me parait si important, notamment en vue de la réalisation des accords de Paris (COP21) et des ODD de l’agenda 2030. Je suis donc particulièrement fier que l’université de Cergy-Pontoise fasse partie des fondateurs du SDSN France. »