Dès sa sortie d’école, Mélanie Jourdain (X 2000) a rejoint Arkema, groupe français leader de la chimie dans le monde. Mentorée, valorisée et épanouie, elle grimpe rapidement les échelons et monte en compétences jusqu’au poste de Directrice Europe des Gaz Fluorés. Comme un proton, l’entreprise est pleine d’ondes positives !

 

Votre coup de cœur pour Arkema ?

J’ai toujours été attirée par le domaine de la chimie. Elle est partout dans notre vie quotidienne sans forcément qu’on s’en rende compte : dans les voitures, sur les chantiers de construction, dans les emballages alimentaires … Tellement importante et si passionnante ! Leader du secteur, Arkema s’est imposé comme le meilleur choix à la fin de mes études. En plus, le groupe prenait son envol à ce moment et j’ai été séduite à l’idée de participer à l’aventure que représentait le spin-off.

Que fait Arkema pour favoriser l’émergence des talents féminins ?

Le groupe s’est fixé des objectifs à moyen-terme de diversité dans l’encadrement. Un programme de mentoring a notamment été mis en place pour aider les femmes à évoluer au sein d’Arkema. Pendant un an, elles sont accompagnées par un(e) dirigeant(e) pour bénéficier de son expérience, échanger et établir un plan de carrière.

Vous en avez bénéficié ?

En effet. Ce programme m’a permis de prendre du recul, de mûrir mon projet professionnel et ensuite de l’exprimer clairement auprès de ma hiérarchie et des ressources humaines.

Quel est votre parcours au sein de l’entreprise ?

J’ai débuté en tant qu’ingénieure développement, un poste à l’interface entre la R&D, le marketing et les clients. Puis, après quelques années, on m’a confié la responsabilité d’une équipe de développement, avant de passer aux Achats. Une fonction complètement différente mais très enrichissante. C’est cette double compétence qui m’a ensuite propulsée à la direction stratégique, où j’ai participé aux grands projets du groupe, en soutien au comité exécutif. Mais j’ai très vite eu envie de retourner sur le terrain. Il y a 2 ans, je n’ai pas hésité lorsque l’on m’a proposé de prendre la Direction Gaz Fluorés Europe. Les mobilités transversales sont incroyables chez Arkema.

Vous avez remporté le Next Leaders Awards en 2018. Quel est votre secret de manager ?

Le meilleur moyen de fédérer ses équipes est de leur faire confiance et de les responsabiliser. Chacun contribue ainsi à l’ambition commune. Tous engagés, ils évoluent plus facilement et prennent plaisir à ce qu’ils font. J’ai pris conscience de cette puissance du collectif durant mes années à Polytechnique. L’X est la seule école qui, après les concours individuels de prépa, met tant en avant l’importance du groupe.

A quels nouveaux défis d’Arkema pourraient participer de jeunes diplômés de l’X ?

Aujourd’hui, nous avons plein de beaux projets pour devenir une entreprise nouvelle génération. Digital, RSE, R&D … Ils y trouveront forcément leur place, peu importe le domaine ou le niveau hiérarchique. Il ne faut surtout pas choisir son 1er emploi pour ce qu’il est mais plutôt ce vers quoi il pourrait amener.

C’est le conseil que vous leur donneriez ?

Oui, c’est comme la voile. On n’avance pas en ligne droite, on tire des bords. C’est la meilleure façon de tenir le cap et d’arriver rapidement à destination.

Un mot pour les Polytechniciennes ?

Osez dire ce que vous voulez, sentez-vous légitime d’évoluer dans votre carrière. Surtout ne vous bridez pas sous prétexte que vous êtes une femme.

Chiffres-clés

8,8 milliards d’euros de CA (16,7 % de marge d’EBITDA et 2,7 % investis en R&D)

19 800 salariés

plus de 200 métiers répartis dans quatre grands domaines : industries, R&D, business et supports

150 stages, 220 contrats d’alternance et 10 à 15 V.I.E chaque année (1/3 des cadres recrutés chaque année sont d’anciens stagiaires ou alternants)

 

Contact : melanie.jourdain@arkema.com