Diplômé de l’Ecole des Ponts ParisTech, Pascal Casanova (X 87) a rejoint Lafarge en 1999. Après avoir travaillé au Royaume Uni, en Allemagne, puis en France comme directeur du centre R&D et directeur général France, il a rejoint en 2015 le comité exécutif du Groupe LafargeHolcim en charge de l’Amérique Latine et est, depuis août 2016, Directeur de la région Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis, Mexique, Antilles)

 

Pascal Casanova

Qu’est ce qui fait l’attractivité du groupe LafargeHolcim pour de jeunes X ?

Le groupe favorise les différents types de mobilité – tant géographique que professionnelle avec une grande palette d’opportunités et de pays. L’inclusion et la diversité font partie de notre « Plan 2030 de développement durable », avec pour objectif ambitieux d’atteindre 30 % de diversité hommes / femmes à tous les niveaux de l’entreprise. Et avec le premier laboratoire au monde dédié aux matériaux de construction, nous sommes en pointe en matière de R&D et d’innovations.

Qu’est-ce qui relie toutes les entités du groupe ? 

LafargeHolcim est présent dans 80 pays, et partout notre objectif est le même : contribuer à construire mieux et durablement. « So the world builds better » : tel est notre positionnement affirmé depuis la fusion en 2015 entre Lafarge et Holcim. L’urbanisation, le changement climatique, la pression sur des ressources stratégiques non renouvelables, la révolution digitale : des transformations fortes traversent notre secteur et, en tant que leader mondial des matériaux de construction, notre mission est de les anticiper et d’y répondre.

Quels sont vos axes de développement en Amérique du Nord ?

Forts de 25 cimenteries, de 17 000 collaborateurs et d’un réseau logistique unique, nous couvrons la plupart des marchés nord-américains pour répondre aux besoins en infrastructure et en logement des habitants. Le développement de solutions à valeur ajoutée pour des auto-constructeurs comme pour de grandes entreprises de construction, ainsi que notre capacité à contribuer à des partenariats publics-privés, vont nous permettre de capter ces besoins en croissance. Les principaux enjeux pour nous sont la construction durable et la révolution digitale.

Quelles sont vos dernières innovations ?

Nous travaillons avec une start-up américaine sur le projet Solidia, afin de développer un ciment qui renforce sa résistance en absorbant du CO2, divisant par 2 l’empreinte carbone du béton. Egalement, nous avons mis au point une mousse minérale innovante à base de ciment, baptisée Airium : un nouvel isolant qui pourra concurrencer l’usage de la laine de verre ou du polystyrène, sans composés volatils et avec une excellente tenue au feu.

A l’aune de votre parcours, que vous a apporté l’X ?

Être diplômé d’une grande école comme l’X est une sorte de label qui atteste d’un potentiel et d’une capacité de travail, et qui nous offre l’accès à de nombreuses opportunités. Cette formation me permet aujourd’hui d’aborder des sujets complexes et très variés. Je sais qu’il y a toujours des solutions aux problèmes : il faut s’entourer des bonnes équipes et ne pas reculer face à ce que l’on ne connaît pas.

 

Perspectives
Le béton est le matériau le plus consommé au monde
. Il est robuste, disponible partout, facile à utiliser, durable et abordable, avec un impact maîtrisé sur l’environnement-. Apres avoir accompagné les constructions majeures du 20è siècle et le développement économique de nombreux pays, il a toute sa place au 21ème siècle grâce à ces nombreux atouts.

 

Des opportunités pour les jeunes X
Nous cherchons des talents prêts à développer leur plein potentiel et à apporter de la valeur. Que vous privilégiez l’innovation dans la construction durable, les postes à dominante industrielle, les postes avec une responsabilité de P&L ou au sein d’une fonction régalienne, les opportunités sont nombreuses de développer vos capacités managériales et de leadership !

 

Souvenirs
Avec du recul, la place des valeurs dans la formation à l’X, école militaire, m’a beaucoup servi. Face à des problèmes humains ou éthiques, pouvoir s’appuyer sur des valeurs solides m’a permis de trancher avec sérénité. Tout comme l’honnêteté intellectuelle, promue par le directeur de l’école lors de la remise des diplômes, me pousse à écouter les arguments et à changer de direction si nécessaire.

 

 

Contact: pascal.casanova@lafargeholcim.commarianne.rieter@lafargeholcim.comelise.ginioux@lafargeholcim.com

 

Carrière du Hainaut : le beau qui fait du bien !