TROISIÈME LABORATOIRE PHARMACEUTIQUE FRANÇAIS ET DEUXIÈME LABORATOIRE DERMO-COSMÉTIQUE MONDIAL, LES LABORATOIRES PIERRE FABRE RÉALISENT 2 MDS€ DE CA PAR AN, DONT 56 % À L’INTERNATIONAL. RENCONTRE AVEC ALAIN VEUILLET (ESC ROUEN 3E CYCLE 1988), DIRECTEUR DU DÉVELOPPEMENT OFFICINAL ET DE LA COMMUNICATION DE PIERRE FABRE CONSUMER HEALTH CARE, QUI A TRAVAILLÉ SIX ANS DE FAÇON RAPPROCHÉE AUPRÈS DE PIERRE FABRE, CET EMBLÉMATIQUE PHARMACIEN, HOMME DE SCIENCES ET D’INDUSTRIE DISPARU EN JUILLET 2013.

 

Alain Veuillet, Directeur du Développement officinal et de la Communication de Pierre Fabre Consumer Health Care

Alain Veuillet, Directeur du Développement officinal et de la Communication de Pierre Fabre Consumer Health Care

 

QUELS SONT LES GRANDS DOMAINES D’ACTIVITÉ DES LABORATOIRES…
De la santé à la beauté, tel est notre crédo afin d’apporter aux patients et aux consommateurs une réponse globale à leurs besoins de mieuxêtre dans une vraie logique de continuum. Le médicament de prescription est l’activité historique avec une large gamme de spécialité en oncologie, urologie, neuropsychiatrie, cardiologie, pneumologie-allergologie et rhumatologie. La division Consumer Health Care, laboratoire acteur majeur de la santé grand public en France, intervient dans 3 domaines : la santé familiale, la santé naturelle, l’hygiène et la santé bucco-dentaire. Comme créateur et leader de la dermo-cosmétique, nous apportons aussi des solutions en matière d’hygiène, de soin et de beauté de la peau, du cuir chevelu et des cheveux avec un portefeuille de marques à forte notoriété comme Avène, Ducray, Elancyl, Galenic, Klorane, René Furterer, Pierre Fabre Dermatologie…

 

“ Etre fidèle à nos valeurs en répondant par l’innovation
aux attentes des professionnels de
santé et des consommateurs. ”

… ET CE QUI FAIT LEUR SINGULARITÉ ?
L’innovation a toujours été notre ADN, à l’image de Pierre Fabre, notre Président fondateur, qui, parti de l’arrière-boutique d’une petite officine du centre-ville de Castres a construit un laboratoire de 10 000 salariés sans jamais cesser d’innover, d’inventer et d’investir. Pierre Fabre, c’est aussi un groupe entrepreneurial qui privilégie la création de valeur durable à la recherche de profits à court terme et où le « produire français » n’est pas un slogan mais une réalité malgré son fort développement mondial, avec 42 filiales à l’étranger et des produits diffusés dans 130 pays. Enfin, et c’est un exemple unique dans l’univers pharmaceutique en France, les laboratoires appartiennent majoritairement à une fondation éponyme reconnue d’utilité publique « gardienne du temple », ce qui garantit la pérennité et l’identité de nos valeurs en plaçant l’humain et l’éthique pharmaceutique au coeur de notre engagement.

 

EN QUOI LA SANTÉ CONNECTÉE EST-ELLE UN ENJEU STRATÉGIQUE POUR LE GROUPE ET VOS PARTENAIRES PHARMACIENS ?
Il faut bien faire le distinguo entre big data et smart data. Nous pensons que demain il y a un vrai enjeu à permettre aux actients (patient acteur) de partager leur personnel data en toute confiance au médecin ou au pharmacien. La big data doit servir à faire des modèles prédictifs, qui vont peut-être pouvoir apporter beaucoup à l’humain, mais en le respectant et non en récupérant, volant, pillant volontairement ou involontairement des données personnelles pour une finalité purement mercantile.

 

QUELLES SONT VOS PRINCIPAUX AXES DE DÉVELOPPEMENT ?
En une phrase, notre nouveau plan stratégique « Trajectoire 2018 » ambitionne de tirer le meilleur parti du dynamisme des marchés de l’OTC (dont l’automédication), de la santé naturelle et d’accélérer le développement à l’international de la branche dermo-cosmétique qui représente déjà 55 % de notre CA.

 

QUELQUES MOTS SUR VOTRE PARCOURS ET SUR LES PROFILS RECHERCHÉS POUR INTÉGRER LE GROUPE ?
Après avoir débuté à la Société Navale Delmas-Vieljeux (SNCDV), j’ai ensuite été VRP pour Wella activité cosmétique Rochas-René GARRAUD, une société allemande de produits capillaires. Cette expérience du terrain, les mains dans le cambouis, ont vraiment été un accélérateur. Cela m’a permis d’être chassé et d’intégrer les laboratoires Pierre Fabre en mars 1995, et d’être nommé directeur commercial coiffure pour la marque René Furterer après avoir rencontré Monsieur Pierre Fabre à Castres. J’ai ensuite eu le privilège de travailler directement à ses côtés comme attaché de Direction Générale en charge des Relations extérieures de 2000 à 2006. Ce brillant industriel doublé d’un esprit humaniste avait un degré d’exigence incroyable ce qui a été très formateur. Je souhaite vraiment aux jeunes diplômés de pouvoir vivre ainsi de tels moments auprès du fondateur de leur entreprise. Pour nous rejoindre, une formation scientifique couplée avec une formation commercial/ marketing est judicieuse et permet d’avoir une vision très bicéphale pour bien appréhender toutes les problématiques. Ensuite je citerais comme qualités l’ouverture d’esprit, l’agilité, la curiosité, la mobilité, le pragmatisme et enfin le fait de savoir faire siennes les valeurs du Groupe… sans perdre sa personnalité !

 

CHIFFRES CLÉS
2 108 M€ de chiffre d’affaires global en 2014 (+ 8 % par rapport à 2013) en 2014 • 1 163 M€ de CA à l’international (soit 55 % du CA global) • 207M€ de dépenses R&D en 2014 (17 % du CA pharma et 4 % du CA dermo-cosmétique) • 10 000 collaborateurs dans le monde (6 300 en France, 3 700 à l’étranger)

 

B.B.

 

Contact : rh.pierre-fabre.com/recrutement