Sébastien Fofol
Sébastien Fofol

Organisée de manière relativement originale, la vie associative de l’Ecole des Ponts ParisTech laisse la part belle au BDE, lequel regroupe l’essentiel des initiatives étudiantes et se trouve être le principal interlocuteur de la direction de l’école.

Lorsque l’on veut s’intéresser aux associations étudiantes de l’Ecole des Ponts ParisTech, le tour est assez vite fait… Et pour cause, l’école n’en compte que quatre ! La Junior-Entreprise Ponts Etudes Projets, le Bureau des Sports, l’Association organisatrice du Forum Trium et le Bureau des élèves. « A côté de ces entités, les Ponts comptent néanmoins au moins une vingtaine de clubs, explique Sébastien Fofol, président du BDE King Ponts’g. Des groupes de tailles très variables qui dépendent administrativement du BDE et dont nous chapeautons le fonctionnement, les comptes et autres calendriers. »

Club Bitum, PIC, biérologie, charcutologie…
Parmi les clubs les plus importants, citons le Bureau des Arts, l’association Développonts qui intervient localement auprès d’élèves en difficulté, le club Gala responsable de la soirée du même nom, le Bitum qui met en place d’autres soirées tout au long de l’année et le PIC – Ponts Investment Club. On trouve aussi d’autres équipes plus petites comme les clubs Ciné, club Informatique, club Politique ou encore le club Dessin, Biérologie, Charcutologie et Cigarologie… « Le nombre de ces structures est très variable, reprend Sébastien Fofol. De nouveaux clubs apparaissent en effet régulièrement. Il suffit pour cela de s’adresser au BDE pour obtenir l’autorisation d’organiser des événements et si besoin des fonds. » Si tous n’ont pas besoin des subventions du BDE, celui-ci verse malgré tout chaque année près de 30 000 euros aux demandeurs. Autres missions du Bureau des élèves, l’organisation de soirées en interne, les relations avec les entreprises, la recherche du parrain de promotion, et bien sûr un fort rôle d’interface entre la direction de l’école et les associations. « Nous disposons par ailleurs d’un responsable ParisTech qui veille à l’organisation d’événements inter-écoles, à l’image du tournoi ParisTech qui s’est déroulé en octobre dernier. Ne pas oublier le responsable communication, ou encore le responsable de l’accueil des étudiants étrangers. »

Le BDE verse chaque année près de 30 000 eurosaux clubs de l’école

A l’Ecole des Ponts ParisTech, il est possible de pratiquer à peu près tous les sports
A côté du BDE et de ces clubs existent donc trois autres grandes associations. Tout d’abord Ponts Etudes Projet, la Junior-Entreprise, auteur d’études techniques de génie civil et mécanique, des prestations de génie informatique, génie industriel ou encore de traduction technique. Ensuite l’association Trium qui gère le Forum du même nom et qui se trouve répartie sur les trois écoles organisatrices de l’événement, l’Ecole des Ponts ParisTech, les Mines ParisTech et l’Ensta ParisTech. Enfin le Bureau des Sports qui organise à peu près tout ce que l’école compte comme activités sportives.

La campagne BDE, quand l’école s’enflamme
Les événements étudiants les plus importants de l’année ? « J’en citerais trois, souligne Sébastien Fofol. Tout d’abord la soirée Descartes qui concerne les diverses institutions du campus de Champs-sur-Marne et réunit dans nos murs 2000 étudiants pour une fête montée en lien avec les élèves des autres établissements. Ensuite le Forum Trium qui réunit près de 150 formations et entreprises. Enfin et surtout la campagne BDE qui, une semaine durant le mois de janvier, va enflammer l’établissement et voir s’affronter les listes BDE candidates, à grands coups de soirées, de hotline crêpes, d’amphis de présentation etc. »

 

A.T.