L’INSEAD a pour mission de promouvoir un environnement propice à la formation réunissant individus, cultures et idées des quatre coins du monde ; de promouvoir la formation pour dirigeants et de former des exécutifs et entrepreneurs du monde entier capables de créer de la valeur pour leurs organisations et leurs communautés ; d’étendre les frontières de la pensée académique et d’influencer Europe (Fontainebleau en France), en Asie (à Singapour) et à Abu Dhabi, ainsi que ses partenariats avec Wharton, Kellogg et Sais aux Etats-Unis et CEIBS en Chine, permettent aux participants du programme MBA d’obtenir une expérience internationale unique ouverte sur le monde. L’INSEAD a été un précurseur dans le monde de l’éducation depuis sa création il y a plus de 50 ans et a été la première école de management internationale en Europe à offrir un programme MBA en un an.
Les Fondateurs de l’INSEAD, dont le Général Doriot, professeur de management et inventeur du capital risque après le traité de Rome en 1957, met en place un modèle de formation pour dirigeants unique en son genre, s’inspirant du modèle des ‘business school’ américaines, qui allait devenir une référence dans le milieu de l’éducation. Cette approche a permis d’introduire des approches déjà globales au sein du programme MBA de l’INSEAD, développant une forme de management allant au-delà des frontières à une époque où la notion de business international n’était qu’un vague concept pour la plupart.
Le programme MBA de l’école se déroule sur 10 mois intenses et offre à environ 1 000 participants par an de plus de 80 nationalités en deux promotions distinctes la possibilité d’étudier en Europe (en France), en Asie (à Singapour), aux Etats-Unis grâce à ses partenaires ou pour un plus petit nombre à Abu Dhabi grâce à l’ouverture d’un nouveau module MBA de l’INSEAD de courte durée dans cette région. Aujourd’hui, l’école a formé environ 22 500 étudiants de haut profile au sein de son programme MBA. L’INSEAD a pu développer au fil des ans une communauté de 46 000 anciens influents présente dans 171 pays, aux profils internationaux. Les participants au programme MBA de l’INSEAD apprennent autant des professeurs que de leurs pairs qui proviennent de pays et milieux professionnels distincts. La grande diversité d’expériences apportée par les étudiants eux-mêmes font de l’INSEAD une école unique. Les participants reçoivent un enseignement global, apprennent à travailler en groupes et partager des idées avec des étudiants de toute nationalité et à respecter les opinions les plus diverses au sein de groupes indéniablement internationaux. Les trois piliers de l’excellence sur lesquels l’INSEAD repose sont : son Enseignement, sa Recherche et son approche de l’Innovation. L’école s’efforce de mettre l’emphase sur la qualité plutôt que la quantité. 146 professeurs de 34 nationalités enseignent dans 9 domaines d’expertise dont la comptabilité et la gestion, les sciences de la décision, l’économie et les sciences politiques, l’entrepreneuriat et l’entreprise familiale,la finance, le marketing, le comportement organisationnel, la stratégie, la gestion de la technologie et de la production.
L’INSEAD offre un programme sur mesure grâce à 75 cours facultatifs et l’option d’étudier sur trois continents. Le programme MBA en deux promotions permet aux participants de ne pas se positionner trop longtemps en dehors du marché du travail et d’obtenir un très rapide retour sur investissement, l’un des meilleurs au monde. Apprendre à diriger au sein de différentes cultures et différents pays sont des éléments clés pour évoluer avec succès dans un monde en globalisation croissante.
Le programme MBA de l’INSEAD est véritablement global et unique par sa diversité, la qualité de ses participants et ses enseignants, la recherche et les études de cas discutées en cours. Il offre le même enseignement en Europe et en Asie. Autant de diversité concentrée en un même lieu génère le partage de nombreuses idées et permet d’encourager la création et l’innovation. Voilà certainement la raison pour laquelle 50 % de nos diplômés ont lancé leur propre entreprise à un moment donné dans leur carrière ou sont devenus entrepreneurs et continuent de gérer leur entreprise.
La diversité reste un élément clé pour continuer à innover : nos participants au programme MBA représentent 84 nationalités distinctes, se rassemblent pour partager une année unique et obtenir un savoir sans précédent dans un environnement où aucune culture dominante n’apparait. Le classement du Financial Times des 500 plus importantes entreprises compte 8 anciens élèves de l’INSEAD à leur tête. Le retour sur investissement est le meilleur au monde selon le classement de Forbes. Le classement ‘QS Global 200 Business School’ a demandé aux employeurs internationaux de choisir les écoles prises en considération pour recruter les participants MBAs : L’INSEAD apparait en première position en Europe et en Asie.

 

Témoignages d’INSEADers
Par MICHEL DE ROVIRA, MBA de l’INSEAD 2004 D
A quoi ça sert un MBA quand on est déjà diplômé d’une grande école de commerce ? Beaucoup m’ont interrogé en 2003 sur mon choix de postuler à l’INSEAD alors que tout juste 6 ans avant je sortais de l’ESCP. Dix ans plus tard, je m’apprête à participer à la réunion de mes 10 ans de sortie de l’INSEAD et je suis incroyablement reconnaissant pour cette belle année bellifontaine et singapourienne. Cette année, c’était l’occasion de participer aux fameux (pour les anciens) « groupes de travail ». Dans mon cas, j’ai rejoint un groupe composé de : • Chirag, entrepreneur Indien destiné à reprendre un groupe familial à Bombay • Jose Antonio, ancien banquier espagnol chez Merrill Lynch à Londres, créateur d’une boite de nuit madrilène, devenu depuis consultant en stratégie chez McKinsey puis directeur de la stratégie chez Iberia • Steven, banquier germano-canadien devenu manager au Luxembourg à la European Investment Bank • Erica, consultante sino-américaine devenue directrice du site internet Homelidays (locations de vacances) au Royaume-Uni • Isabel, banquière portugaise qui a poursuivi sa carrière chez Santander Travailler avec eux 5 a été une expérience magique. La mondialisation heureuse existe, elle est à leur contact ! Des gens ouverts, curieux, passionnés, rapides, exigeants, attachants ! Quelle joie de les avoir rencontrés ! Sans l’INSEAD, je n’aurais pas osé me lancer dans l’aventure entrepreneuriale de Michel et Augustin. Sans cette année où j’ai pu suivre de nombreux cours d’entrepreneuriat, où j’ai pu rencontrer l’un des fondateurs du ketchup « W » (en clin d’oeil au ketchup Heinz, propriété du rival de George W Bush à la campagne présidentielle américaine), où j’ai pu discuter avec les « entrepreneurs en résidence » toujours prêts à partager leurs expériences… Sans cette année, je n’aurais pas su démystifier l’entrepreneur que j’imaginais forcément surdoué, bourreau de travail, superman… Grâce à l’INSEAD, nous avons fait le saut avec mon ami de lycée Augustin de lancer en 2004 une aventure un peu folle : créer en France une nouvelle marque alimentaire. Quelle chance avions nous face à Lu ou à Danone ? Bien peu ! En dix ans, l’équipe autour de nous a montré que Michel et Augustin résonnait vraiment au coeur des consommateurs et que boire une vache à boire, dévorer une mousse au chocolat ou déguster des cookies coeur fondants étaient des expériences sans équivalent…
FREJA DAY – Anciennement Cartier (Cartier Women’s Initiative Awards) et maintenant chez Zara : Jeune femme au profil complètement atypique et à la fois très INSEAD
Avant l’INSEAD, je travaillais chez Cartier où j’ai créé et développé un prix pour les femmes entrepreneurs, le Cartier Women’s Initiative Awards. J’ai passé cinq années passionnantes sur ce projet qui me tenait beaucoup à coeur puis j’ai eu envie de relever un nouveau défi. Avec un Master en Relations internationales et une expérience professionnelle assez unique – et donc difficilement catégorisable – j’ai voulu faire un MBA dans une grande école afin d’apporter une touche plus “business“ à mon profil. Je suis Suédoise d’origine chinoise et américaine et je vivais en France depuis 12 ans déjà : j’ai toujours baigné dans la diversité culturelle. Je n’ai donc pas vraiment hésité sur le choix du MBA et j’ai postulé à INSEAD, le MBA le plus international du monde. Ce fut un tournant dans ma vie et pour ma carrière. Mais je serais incapable de résumer la valeur ajoutée de INSEAD en un mot. D’un point de vue personnel, ce fut une année incroyablement riche. J’ai découvert beaucoup de choses sur moi-même, mes ambitions, mes capacités. J’ai acquis de nouvelles compétences et développé grande confiance en moi. Je suis plus organisée, plus analytique, plus objective et plus ouverte d’esprit. J’ai rencontré des personnes extraordinaires qui m’inspirent au quotidien et m’incitent à toujours aller de l’avant. Il y a un esprit de soutien et d’entraide qui, je crois, est unique à l’INSEAD. Quelque part, je pense qu’on se sent “INSEADer“, cela finit par faire partie de notre identité. D’un point de vue professionnel, évidemment, avec un MBA d’une école internationalement reconnue, on ne vous propose plus les mêmes postes. Je n’ai plus besoin de prouver que j’ai du potentiel, les employeurs n’en doutent pas. De fait, à la fin de l’année, on m’a proposé des postes très intéressants dans le luxe et le retail, en Asie comme en Europe. J’ai décidé de rejoindre le management training program d’Inditex (groupe Zara) et travaille actuellement chez Zara France pour ma première mission.

 

Par Urs Peyer,
Doyen des programmes diplômant de l’INSEAD