Le Challenge Spi Dauphine sera de retour le 27 avril à port Camargue pour la 32e édition de sa régate étudiante entreprise. Nouveau parcours, nouvelle équipe organisatrice et nouveaux concurrents, cette année encore le Challenge Spi Dauphine promet d’être mémorable. Avec 50 bateaux en compétition, plus de 500 étudiants s’affronteront durant 7 jours intenses de régate. Retour sur le plus grand événement étudiant du Sud de la France à l’aube de sa 32e édition.

8e manche lancée par le comité de course étudiant de la Spi Dauphine sous des conditions météorologiques idylliques

8e manche lancée par le comité de course étudiant de la Spi Dauphine sous des conditions météorologiques idylliques

Esprit d’équipe, compétition et sport de haut niveau seront les mots d’ordre samedi 27 avril sur les pontons du port Camargue. La recette de la Spi Dauphine qui fait son succès depuis 31 ans n’a pas changé et dans quelques jours de nombreux défis attendront nos compétiteurs. Toujours avec l’objectif d’organiser une régate de haut niveau, 3 ports étapes ont été sélectionné : Port Camargue, port Leucate et port de Sète. Les concurrents devront donc faire preuve d’adaptation et de maitrise technique afin de mener la course en tête et espérer une place sur le podium. Au programme, deux courses monotypiques seront organisées pour que les concurrents puissent s’affronter en temps réel, ainsi qu’une manche de nuit. Elles seront arbitrées par notre propre comité de course, seul comité de course étudiant d’Europe, entrainé tout au long de l’année par la FFV. Les courses en monotype se feront sur Grands Surprises et Dufourt 375. Comme chaque année, une personnalité nous fait l’honneur de parrainer notre régate. Arrivé 4ème du Vendée Globe et élu marin de l’année, Jean-Pierre Dick a été sensible au projet de la Spi Dauphine et sera à nos côtés pour cette nouvelle édition. Depuis la première course organisée en 1982 aux Sables d’Olonne, nombreux sont les équipages ayant remporté la première place du Challenge Spi Dauphine. Rendez- vous dans 3 semaines pour tenter de les détrôner et entrer dans l’histoire de la régate. La Spi Dauphine s’engage en Inde Pour la première fois depuis sa création le Challenge Spi Dauphine a décidé d’apporter son soutien à une association humanitaire : Reach for the Moon. Créée par Sarah Conty en avril 2010, elle agit pour l’amélioration des conditions de vie des orphelins d’Anchal Chaya, une province située en Inde au sud de Delhi. Ayant démarré avec 10 enfants à sa création, l’orphelinat accueilleaujourd’hui 50 enfants de 1 ans à 17 ans ainsi qu’un petit groupe de garçons handicapés mentaux. Trois membres de la Spi Dauphine ont passé leur mois de juillet 2012 à Anchal Chaya auprès des orphelins pour leur apporter de la joie, des animations, des soins ainsi que pour répondre à leurs besoins matériels. Par le biais de la Spi Dauphine nous souhaitons sensibiliser les concurrents, les locaux et les entreprises qui nous supportent. Ainsi, une exposition de leur séjour à Anchal Chaya sera organisé lors de la régate et chaque équipage sera le parrain d’un orphelin étant donné qu’une partie de leur inscription servira à l’éducation des enfants. De plus, 5 % des dons des entreprises et de nos partenariats financiers seront reversés à cette association.

 

Interview d’un Parrain de choix : Jean-Pierre Dick
Quatrième du dernier Vendée Globe et élu marin de l’année 2011, Jean-Pierre Dick nous fait cette année l’honneur d’être le parrain du 32e Challenge Spi Dauphine. Rencontre avec un marin d’exception.

Spi Dauphine : Tout d’abord, quelles sont les raisons qui vous ont poussées à parrainer ce projet étudiant ?
JPDick : Je suis fier et heureux de parrainer le projet Spi Dauphine 2013. Il m’importe de soutenir un tel évènement permis grâce à de jeunes étudiants qui partagent mon amour pour voile. La voile est un sport privilégié pratiqué par trop peu de jeunes. Une régate telle que la Spi Dauphine permet de démocratiser la voile et de donner la chance à un public jeune et diversifié de vivre l’expérience de ce sport riche en sensations.

SD : Quelles sont les valeurs que vous défendez et que vous aimeriez transmettre aux participants du 32e Challenge Spi Dauphine ?
JPDick : A terre comme en mer, la cohésion d’équipe et le respect des autres sont primordiaux pour avancer ensemble. De plus, lors de mon parcours à la fois sportif et professionnel, je me suis rendu compte que la persévérance et l’audace étaient essentielles pour monter un tel projet. Je suis donc très fier d’inculquer ces valeurs à toute l’équipe de la Spi Dauphine.

SD : Nous vous avons suivi pendant toute votre Vendée Globe. Quelle est la principale leçon que vous tirez de cette expérience incroyable ?
JPDick : Du financement du projet jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée nombreuses sont les difficultés à franchir. J’ai appris que l’on pouvait faire des choses potentiellement incroyables si on les prend une par une et qu’on les fait le plus honnêtement possible. A chaque étape franchie, on se sent renforcé. Face à chaque problème, il faut se dépasser. Franchir les barrières les unes après les autres donnes confiance en soi et nous permet de développer une connaissance accrue de soimême. J’aimerais vous citer un proverbe chinois qui résume très bien cette idée : « Le but n’est pas le but, le but c’est le chemin ». Bien plus que la participation ou même la victoire sur la Spi Dauphine, le plus enrichissant reste l’aventure humaine que vous allez vivre pour y parvenir !

SD : Quelles auront été votre meilleur et moins bon souvenir lors de ce Vendée Globe ?
JPDick : En tant que régatier, le meilleur moment est mon passage en tête. Il m’est arrivé ce qui est arrivé mais j’étais dans le match. Ma culture n’est pas le solitaire, j’ai gagné beaucoup de courses en double, mais lors de cette régate j’ai su apprécier la navigation en seul, face à moi-même. Le moment le plus difficile est évidemment ma mésaventure avec la perte de la quille dans l’Atlantique.

SD : Qu’attendez-vous du 32e Challenge Spi Dauphine ?
JPDick : Compétiteur dans l’âme, j’espère que la bataille sur l’eau sera féroce mais que les valeurs de fair-play seront respectées par les participants. J’espère aussi que la Spi Dauphine gardera les valeurs qui la sillonnent depuis des années : la convivialité et le partage entre les concurrents !

SD : Le mot de la fin ?
JPDick : Bon Vent à tous les participants du 32e Challenge Spi Dauphine. Je vous souhaite de profiter au maximum de ce bel évènement et je compte sur vous pour défendre coute que coute les couleurs de votre école.

 

Contact
Université Paris Dauphine :
1, Place du Maréchal de Lattre de Tassigny – 75775 Paris Cedex 16 – 01.44.05.41.36
www.spidauphine.com
Nicolas Conte : Président de la Spi Dauphine – 06 11 76 03 96 – nicolas.conte@spidauphine.com
Olivia Robin : Responsable Relations Medias – 06 38 88 04 55 – olivia.spidauphine@gmail.com