Fiche d’identité : Cédric Jardin, 21 ans, EMLYON Business School, Master of Sciences in Management, 2A, Président de Sup’ de Coteaux

 

AU-DELÀ D’UN SIMPLE PLAISIR, CÉDRIC JARDIN VOIT DANS LE VIN UNE MANIÈRE D’EXPRIMER SES ÉMOTIONS ET OPINIONS. IL Y VOUE UNE PASSION COMPLEXE QU’IL EXPRIME DANS SON RÔLE DE PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION D’OENOLOGIE SUP’ DE COTEAUX À EMLYON BUSINESS SCHOOL. LE JEUNE HOMME REPRÉSENTE ÉGALEMENT SON ÉCOLE LORS DE CONCOURS DE DÉGUSTATION NATIONAUX ET INTERNATIONAUX, OÙ IL SE PLACE HONORABLEMENT. PORTRAIT D’UN ÉTUDIANT PASSIONNÉ !

© Association Déclic

© Association Déclic

Le vin dans les veines
D’un naturel curieux et amateur de bonne chère, Cédric s’intéresse très tôt à la gastronomie. Il se tourne tout naturellement vers le vin pour lequel il se prend de passion. Rapidement, le jeune homme se forme à la dégustation avec son meilleur ami et passe des heures à étudier le sujet. Ce qu’il apprécie le plus dans le vin ? Apprendre, (re)découvrir et s’étonner. « J’adore la complexité et l’image qui se dégagent du vin, pour son histoire et parce que l’on en apprend tous les jours ! Le plus excitant est de savoir que l’on n’a pas tout goûté et que la bouteille qui nous fera vibrer sera peut-être la prochaine. »

 

Un assemblage atypique entre oenologie et cours
Dès son arrivée à EMLYON Business School en 2013, Cédric intègre Sup’ de Coteaux, dont il est élu président en 2015. Il bénéficie alors d’un programme adapté qui lui permet de se consacrer pleinement aux diverses activités de l’association. De l’organisation de cours d’oenologie thématiques à des conférences- dégustations avec de grandes Maisons comme Philipponnat, rien ne l’arrête ! La pièce maitresse de son parcours ? Le Défi de Bacchus, concours de dégustation à l’aveugle dont la 14e édition s’est tenue à l’Institut Paul Bocuse. Son côté compétiteur le pousse également à monter une équipe de dégustation avec des anciens membres de l’association pour participer à plusieurs concours étudiants. Cédric va de réussite en réussite, avec une 6e place au concours de l’École Hôtelière de Lausanne et une 3e place au concours national Pol Roger. « La vie de l’association est tellement prenante et addictive qu’il peut être difficile d’en décrocher ! Les anciens membres encore présents sur le campus sont toujours ravis d’échanger avec nous et de nous faire profiter de leur expérience. Nous les accueillons avec plaisir ! »

 

Plus qu’une passion, une vocation
S’il n’était pas certain de faire carrière dans le vin en intégrant EMLYON BS après 2 ans sur les bancs de l’école, la vocation de Cédric est aujourd’hui on ne peut plus claire. « J’ai eu la chance de travailler 6 mois chez Flint Wines – un importateur londonien spécialisé dans les crus bourguignons – en tant qu’assistant marketing. J’ai très vite compris que je voulais dédier mon métier au vin. Le secteur oenologique fait partie de ces rares domaines où il fait bon travailler. C’est un milieu de passionnés où les gens sont heureux de partager et d’échanger. » Son rêve ? « Passer de l’autre côté de la barrière et acquérir mon propre domaine viticole ! »

 

PORTRAIT CHINOIS :
Tes valeurs : le partage et la curiosité. Des qualités fondamentales pour rester ouvert d’esprit.
Un animal : un félin, pour son indépendance
Une région : le Beaujolais, injustement méconnu
Une qualité que tu apprécies chez les autres : la motivation
Un vin : la cuvée « La Chapelle » du Château de Bellet. Très confidentielle, elle a tout d’une grande !

 

Océane Savoldelli