Du fait d’une pratique accrue, de la passion nationale, internationale et planétaire pour certains spectacles sportifs, de l’utilisation stratégique par les marques de la diffusion de ces événements, le sport-spectacle est devenu, en France et en Europe, au cours des trente dernières années un univers économique à part entière. Les succès d’audience TV ont validé les grands rendez-vous sportifs comme contenus télévisuels concurrentiels, conquérants, fidélisants et fédérateurs. Ce constat reste vrai même si deux décisions récentes de la première chaine française ont confirmé une fois de plus que les arbres ne montent jusqu’ au ciel dans aucun domaine et que le télespectateur, armé de sa télécommande, conserve la maitrise de ce qu’il souhaite voir. !

Pourquoi une école ?
Dans le sillage de ces spectaculaires conquêtes, les entités sportives ont commencé à se structurer, à professionnaliser leur approche aussi bien dans la conquête de nouveaux pratiquants que, surtout, dans celle de nouveaux publics, de nouveaux sponsors, de nouveaux sites, de nouveaux programmes. Il est donc apparu logique à Michael Tapiro et Alain Dominique Perrin qu’une école de commerce dédiée aux métiers du management du sport était une nécessité. La multiplicité des activités et des métiers exerçant dans cet univers ont besoin d’une approche, d’une sensibilité et d’une culture spécifiques .Ces atouts, nécessaires, doivent s’ajouter à la formation essentielle de tout étudiant en école de management : posséder les bases en économie, marketing, droit, comptabilité, commerce et culture contemporaine. S’ajouteront donc à ces fondamentaux, dès la deuxième année et jusqu’au MBA,des enseignements tels que histoire du sport, connaissance des institutions sportives, sponsoring, droit du sport,… Cet apprentissage doit en outre être complété, consolidé et éprouvé par un parcours professionnalisant de stages et d’expériences professionnelles concrètes dans le secteur concerné.

 

Qui peut recruter des diplômés SMS en management du sport ? Peut-on prétendre faire une liste exhaustive dans un secteur qui évolue et croit aussi vite ?
Certainement pas mais la réalité, observée au quotidien, de la vie et des opportunités offertes à nos étudiants suggère bien des pistes.

 

Les exemples qui suivent reflètent au plus près les stages proposés et les missions actuellement accomplies par nos étudiants :

 

Pour quels employeurs ?
• Les clubs professionnels des grandes Ligues pros françaises : Foot, rugby, basket, hand, volley….Ils doivent chercher des sponsors, séduire et fidéliser des abonnés, vendre des prestations d’hospitalité, accueillir leurs clients, négocier leurs droits,entretenir des relations fluides avec les media…
• Les grandes enceintes sportives qui sont, aussi,et parfois surtout,des enceintes événementielles de divertissement. Elles doivent commercialiser leur site, renouveler l’offre de spectacle, mettre en scène leurs événements, leur trouver des sponsors, vendre leurs sièges et leurs espaces de visibilité…
•Les distributeurs d’équipements sportifs qui ont besoin d’équipes marketing et commerciales performantes pour s’affirmer dans l’univers concurrentiel.
•Les clubs, comités départementaux, ligues régionales et fédérations de TOUS les sports qui ont besoin d’optimiser leur savoir faire pour recruter des licenciés, faire connaitre leur offre et, peut être, espérer tirer parti de la multiplication des chaines pour améliorer leur visibilité et séduire des sponsors.
• Les agences d’événementiel sportif qui sont prestataires des différentes structures ou qui proposent aux entreprises d’utiliser avec efficacité l’univers du sport comme opportunité de communication interne ou externe.
• Les agences de marketing sportif spécialisées dans l’activation de l’investissement et l’étude des retombées.
• Les media TV, presse, radio ou digitaux spécialisés dans le sport et surtout leur régies publicitaires.
• Les grandes enseignes et les indépendants des salles de fitness urbaines qui se multiplient. Là encore, il faut définir une offre, une chalandise et établir des stratégies marketing spécifiques.
• Les nouveaux sports en salle urbains .Les centres de foot à cinq se multiplient dans toutes les grandes villes et certains groupes leaders s’affirment déjà .La concurrence exacerbera la réflexion stratégique…
• Les équipementiers du sport qui doivent mettre en pratique des politiques de conquête et d’image et de présence sur le marché.
• Les collectivités territoriales qui, à des titres divers, ont TOUTES ,dans notre pays une politique d’investissement dans la pratique sportive et dans le soutien aux grands clubs de leur territoire.
• Les agences spécialisées dans les études sur l’univers du sport et l’implication des sponsors.
En liaison avec tous les univers présentés
plus haut, l’équipe pédagogique SMS accompagne les étudiants dans leur prise de contact avec ces différents acteurs.

 

Un parrain pour chaque étudiant
UNE PARTICULARITE : Chaque étudiant se voit attribuer un parrain, un professionnel en poste dans l’univers du sport,.Ce parrain pourra être à la fois son guide, son conseiller ou son référent. C’est la MARQUE SMS !

 

Par Jean-Claude VIDAL
Responsable pédagogique des cycles EXPERTS SMS Fondateur et Directeur Général d’ARENE EVENEMENTS