Objectifs et thématiques de recherche
La recherche en Finance à SKEMA Business School est structurée au sein du centre de recherche European Center for Corporate Control Studies (ECCCS), qui a pour objectif la promotion d’activités de recherche de qualité et de niveau international. Notre effort de recherche se déploie essentiellement autour de quatre axes :
– les fusions et acquisitions (F&A)
– l’intermédiation financière
– la finance entrepreneuriale (private equity, venture capital…)
– comptabilité et information financière

 

A titre d’illustration, voici la liste de trois articles récemment publiés par les membres de l’ECCCS : l Aktas, Nihat, Eric de Bodt, and Richard Roll, “Learning from repetitive acquisitions : Evidence from the time between deals”, Journal of Financial Economics, forthcomingl Abhyankar, Abhay, Devraj Basu, and Alexander Stremme, 2012, “The optimal use of return predictability: An empirical study”, Journal of Financial and Quantitative Analysis, Vol. 47, 973-1001l Schwienbacher, Armin, “The entrepreneur’s investor choice: The impact on later-stage firm development”, Journal of Business Venturing, forthcoming

 

Recherche au service de la société et de la communauté scientifique
L’ECCCS met à disposition de la communauté scientifique une base de données sur les fusions et acquisitions (F&A) européennes. La base de données couvre la période 2001-2007 et comporte plus de 2 000 transactions notifiée à la Commission Européenne. Les champs d’information ont été collectés dans les rapports publiés par la Commission Européenne. Un accord a été conclu avec INSEAD OEE Data Services (IODS) pour la distribution de cette base de données sous le nom de « The ECCCS M&A database ».
Un autre projet important de notre centre est la réalisation d’un tableau de bord dédié aux opérations de F&A en collaboration avec la société Bureau Van Dijk (BvD). Il s’agit d’une interface web qui donne accès en temps réel à des statistiques et autres informations agrégées sur le marché des F&A telle que le nombre de transaction, le volume agrégé en valeur, le mode de paiement, les secteurs les plus actifs. L’interface en question a pour source la base de données Zephyr recensant plus d’un million d’opérations conclues ou à l’état de rumeur. Librement consultable, ce site est utile aux chercheurs et étudiants, ainsi qu’aux professionnels et journalistes. Il contribue à aider chacun dans ses recherches sur le monde des F&A. Son adresse est la suivante :
http://mandadashboard.bvdep.co

 

Recherche au service de l’enseignement
Nos activités de recherche nourrissent également nos enseignements. A titre d’exemple, je me permets de citer le cours Mergers, Acquisitions, and Corporate Restructuring que j’enseigne dans le programme MSc in Corporate Financial Management. Une des missions de ce cours est de porter à la connaissance des étudiants les résultats de recherche publiés dans les revues académiques de premier plan. Les thèmes abordés durant ce cours sont plutôt nombreux : les effets de richesse associés aux décisions de F&A, les motivations des entreprises/dirigeants à participer aux marchés des F&A, les déterminants du choix du mode de vente. D’autres sujets sont également traités, comme l’économie de la régulation et l’utilité sociale liée à l’existence d’un marché actif de F&A. A côté des objectifs avoués, il y a aussi des objectifs implicites que je m’efforce d’atteindre : tels qu’inciter les étudiants à lire des articles scientifiques, présenter aux étudiants les thèmes de recherche d’actualité et les équipes de recherche les plus importantes dans ce domaine. Ce cours est également un très bon prétexte pour introduire et encourager les étudiants à utiliser les bases de données que les chercheurs et professionnels utilisent régulièrement dans le domaine des F&A (p. ex., SDC, Datastream, Thomson One Banker,…). L’objectif du cours n’est pas de former des chercheurs, mais bien de donner une culture générale à de futurs acteurs capables de maîtriser les concepts et d’analyser les pratiques en profondeur. Rien n’est plus bénéfique que de revenir aux sources et aux fondements de la réflexion scientifique en période de grande incertitude.

 

Par Nihat Aktas
Directeur du centre de recherche ECCCSSkema BS
nihat.aktas@skema.edu