Leader du marché du colis en France, le groupe La Poste a engagé un vaste plan de restructuration de sa branche Coliposte. Revue de détails avec Benjamin Demogé, (Ecole des Ponts ParisTech 2001) Directeur opérationnel territorial Colis d’Ile-de-France.

Benjamin Demogé, (Ecole des Ponts ParisTech 2001) Directeur opérationnel territorial Colis d’Ile-de-France chez La Poste.

Benjamin Demogé, (Ecole des Ponts ParisTech 2001) Directeur opérationnel territorial Colis d’Ile-de-France chez La Poste.

En quoi consiste la refonte du schéma industriel que vous avez initié ?
Le colis est un marché en croissance en IDF où la concurrence est forte. Par ailleurs, nos grands clients e-commerçants sont en très forte croissance car ils s’organisent sous forme de Marketplace en permettant à d’autres e-commerçant de vendre sur leurs sites internet et bénéficier ainsi du trafic, de la visibilité et de l’effet « grossiste » en matière de transport ce qui permet d’avoir des tarifs ColiPoste plus avantageux. Ces deux phénomènes tirent donc le chiffre d’affaires par colis vers le bas car nous avons plus de colis mais vendus moins chers ! Pour maintenir notre marge et financer notre développement, nous devons donc baisser nos coûts fixes (transport et immobilier). Pour cela nous investissons 30 millions d’euros sur deux ans afin de réorganiser en profondeur la façon dont on trie et transporte les colis. Audelà de pouvoir proposer des tarifs plus compétitifs, nous travaillons sur de nouvelles offres demandées par nos clients, comme la livraison J+1 en intra régional.

 

« Les grandes écoles donnent l’envie de se surpasser et offrent
une vision très large du monde de l’entreprise. »

En quoi l’ENPC vous a-t-elle permis de performer durant votre parcours professionnel ?
Les classes prépa donnent une grande capacité de travail et l’envie de se surpasser. Les matières enseignées à l’école sont de bonnes bases pour commencer sa carrière professionnelle. Enfin, être généraliste avec un parcours à l’étranger, est un atout majeur pour mieux comprendre les enjeux du monde et ceux de l’entreprise. Après avoir longuement hésité entre la filière économique et la filière industrielle, j’ai choisi d’entrer chez l’Oréal, d’abord en tant que chef de projet industriel et logistique, puis comme chef de mission d’audit interne à la direction financière. J’ai voyagé dans le monde entier en passant un mois à chaque fois dans des pays différents. Ce fut une période exaltante professionnellement et personnellement. Cela m’a donné une grande ouverture d’esprit.

 

De 2007 à 2009, vous avez été conseiller de la ministr Christine Lagarde au ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie. Que vous a apporté cette expérience ?
J’ai eu la chance d’entrer dans le cabinet le plus prestigieux de la République et d’être au coeur du pouvoir économique. J’ai travaillé sur des dossiers industriels et politiques et j’avais l’avantage parmi mes collègues Conseillers hauts fonctionnaires USA, puis L’Oréal. La vie publique et la politique me passionnent. J’ai eu la possibilité d’être utile pour la collectivité. C’est une grande satisfaction.

 

Quels sont les atouts que doivent avoir les étudiants pour devenir des ingénieurs innovants ?
Il faut avoir de l’audace, ne pas uniquement réfléchir par ambition, ni se laisser berner par quelques avantages financiers. L’important est de suivre ses passions tout en étant conscient de ses capacités. Enfin ne pas oubliez que la chance, ça se mérite, il faut se donner du mal pour en avoir.

 

Quels sont vos champs de compétences et vos missions ?
Coliposte, la branche colis de la poste, compte 1 700 collaborateurs. Notre mission est de prendre en charge les colis fournis par nos clients, les grands e-commerçants, de les acheminer et de les livrer aux clients destinataires avec la qualité de service attendue cela pour un coût le plus faible possible pour réaliser nos objectifs économiques. Notre activité relève principalement du B to C. Nous livrons environ 150 000 colis par jour en Ile-de-France et nous en trions 400 000 au quotidien dans nos trois hubs nationaux et internationaux.

 

F.B.

 

Contact : benjamin.demoge@laposte.fr