Présent au cœur des territoires depuis des décennies, La Poste est aussi un acteur moderne, qui sait se transformer pour relever les défis d’un monde qui change. Passer d’une structure historiquement hiérarchique à un mode résolument collaboratif est le défi relevé par Marc Bonnin, Directeur des services collaboratifs au sein du groupe La Poste.

 

Où en est votre ambitieux projet de plateforme collaborative .COM1 ?

Après un appel d’offres européen, nous avons retenu la solution Microsoft Office 365 pour équiper environ 200 000 collaborateurs du groupe, hors international : postiers, guichetiers, salariés de la Banque Postale, de la holding, de notre filiale immobilier… C’est un chantier énorme qui a débuté il y a 2 ans et devrait s’achever fin 2019. Côté sécurité, nous avons exigé que les données soient stockées en Europe.

Quel avantage de partager le même outil ?

Communiquer et travailler ensemble plus simplement ! Jusqu’ici, chaque entité  utilisait une solution différente, ce qui compliquait les échanges. Grâce à .COM1, chaque collaborateur de chaque entité peut entrer librement en contact avec ses collègues : il a accès à leur agenda pour organiser une réunion, ou peut partager rapidement un document, lisible par tous…

On devine l’enjeu humain derrière le projet technique…

En effet ! Même si la migration de messageries anciennes dans des environnements hétérogènes n’est jamais facile, le véritable enjeu pour nous est l’adaptation des usages. Je travaille d’ailleurs étroitement avec la responsable de la conduite du changement. Et pour accompagner les collaborateurs qui en ont besoin, 4 000 ambassadeurs volontaires servent de référents auprès de leurs pairs afin d’expliquer et de diffuser les bonnes pratiques.

Quels sont les outils collaboratifs en vogue depuis le déploiement du projet ?

Skype bien sûr, mais aussi Teams, sorti récemment. Cet outil permet de créer sa communauté en interne autour d’un thème ou d’un projet, puis d’échanger des informations, des plannings, de déposer des documents… Teams est un outil qui a bien pris auprès des équipes.

En quoi le projet .COM1 reflète-t-il la volonté de transformation du groupe?

Il ne faut pas oublier que La Poste était à l’origine une administration. Favoriser les échanges collaboratifs permet de passer d’une structure hiérarchique à une organisation plus transverse, ce qui correspond à l’air du temps et aux attentes des jeunes diplômés qui nous rejoignent. Un environnement de travail à la pointe est important pour eux…et pour nous !

L’EISTI pour moi c’est surtout…

– une école technique ouverte sur le monde, offrant une vision transverse
– un niveau d’employabilité assuré à la sortie
– une capacité à apprendre et à ne rien considérer comme acquis

Votre conseil aux jeunes ingénieurs ?

Bougez, faites des expériences variées, ne vous enfermez pas et faites ce qui vous intéresse : expertise pointue, gestion de projets, management d’équipes…à chacun sa voie ! Et surtout sachez évoluez, car les métiers numériques de demain ne sont pas encore là !

Le projet .COM1 en chiffres, c’est :

– un des plus importants projets transverses du groupe La Poste

– un appel d’offre à l’échelle de l’UE

– près de 200 000 collaborateurs concernés

– 3 ans de déploiement

Contact : marc.bonnin@laposte.fr

 

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?