La réussite pour Yannick Steunou (ISAE 92, ENSIA, 92), directeur Excellence opérationnelle Groupe Bel ? Le collectif… et les expériences à l’international.

 

Le Business

Vos leviers d’excellence ? Mon challenge : construire dans la durée les fondamentaux qui contribueront à l’accélération de la performance opérationnelle et de la compétitivité du groupe. Pour le relever, mon 1er levier est humain. L’excellence n’est pas une simple question d’outils. Elle est avant tout au cœur d’une dynamique de transformation dont l’objectif essentiel est de contribuer au développement des compétences de chacun. Mon 2nd levier est technique. Les outils et les méthodologies sont au service de l’humain et non une fin en soi.

Votre prochain point d’excellence ? L’innovation dans le snacking sain au travers de marques fortes, est au cœur de la stratégie de croissance internationale du groupe dans de nouvelles géographies. Nous sommes déjà très présents en Europe, en Amérique, en Afrique et au Moyen Orient.

Comment comptez-vous y parvenir ? Grâce notamment au BMM, le Bel Manufacturing Model : notre référentiel d’excellence opérationnelle groupe établi sur la standardisation et le partage des meilleures pratiques. Objectif : diffuser le savoir-faire de Bel  dans le monde en développant  nos équipes locales.

 

Le boss

En quoi partagez-vous la devise de Bel : « Du sourire à partager » ? L’audace, la bienveillance et l’engagement représentent des valeurs fortes au sein du groupe. Développer une responsabilité individuelle et collective vers l’excellence au sein des opérations est un formidable vecteur d’enrichissement personnel. La prise d’initiative est un principe fondamental pour engager les collaborateurs et conduire le succès du groupe. C’est cette volonté de construire qui me donne le sourire et de l’énergie pour toute la journée. Chacun a la possibilité d’apporter ses idées, de l’innovation, une nouvelle façon de voir les choses, et c’est très motivant.

Quel a été votre plus « Bel » échec ? Je suis entré dans le groupe fin 2011 en tant que directeur industriel pour la région Proche et Moyen Orient : Une région extrêmement instable. Ce qui m’a impressionné, c’est notre capacité à avoir su gérer les affaires dans des environnements géopolitiques très complexes et volatiles. Comprendre, savoir s’adapter et réagir face à des situations humainement difficiles fait partie des événements qui m’ont beaucoup marqués.

Comment accompagnez-vous vos équipes vers la réussite ? La réussite réside pour moi dans une approche collective. Elle doit être avant tout partagée. Dans l’excellence opérationnelle, mon rôle est de créer la cohésion et de donner envie pour embarquer le collectif. J’y parviens en faisant preuve de simplicité, de pragmatisme et en donnant du sens au travail de chacun. La résilience est également une clé essentielle. Parfois la route est sinueuse et remplie d’obstacles mais ne vous arrêtez jamais en chemin. Croire en soi et en ce que l’on fait aide à se dépasser et à aller au bout.

Bel a créé des marques iconiques. Quelle est votre icône ? J’ai eu l’occasion dans ma carrière de travailler dans des environnements très internationaux et d’avoir eu des patrons de différentes nationalités qui m’ont véritablement aidé à dépasser les limites interculturelles. J’ai eu la chance de participer activement un projet de transformation lorsque j’étais Directeur Performance Industrielle de Nestlé Waters France, et particulièrement impressionné par la capacité et le charisme du Directeur Général de l’époque et du Comité de Direction à piloter et réussir cette transformation.

 

L’audacieux

Le jeune talent façon Bel en 3 hashtags ?
#ouverturedesprit
#persévérance
#adaptabilité

Le profil d’un Bel talent ? Celui d’un globetrotter ! La curiosité intellectuelle et l’ouverture à l’international sont essentielles. J’ai moi-même effectué un VIE de 18 mois en Thaïlande, j’ai travaillé en Chine, en Espagne, en Asie… Nous cherchons des jeunes capables d’évoluer vers des parcours internationaux. Les expériences à l’étranger sont une vraie source d’inspiration et un atout clé des managers de demain.

Quels dispositifs favorisent la réussite de vos talents ? La meilleure formation est de leur confier rapidement des challenges et des responsabilités en les exposant à des problématiques multiples et en donnant un vrai sens à leur travail. J’ai récemment recruté un jeune ingénieur des Arts et Métiers à la suite d’un stage de 6 mois pendant lequel il avait eu l’opportunité de travailler sur un sujet complexe dans un cadre international, avec une forte autonomie.

« Bel vous offre une formidable opportunité de créer l’avenir. »

 

Contact : ysteunou@groupe-bel.com

 

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

norelem : l’industrie 4.0 n’attend que vous !

« Laissez-vous gagner par l’usine du futur 4.0 et découvrez un monde d’opportunités » assure Coskun Duman, Directeur Général du groupe norelem.

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

GBH : cultivons l’envie d’entreprendre

Si Michel Lapeyre est un DG épanoui, c’est parce que le Groupe Bernard Hayot est un acteur 100 % familial qui offre de réelles opportunités dans un contexte international challengeant !

Total tête de proue du projet Amiral

Avec le Projet Amiral, Total accélère son développement au Moyen-Orient. Son directeur, Jean-Jacques Mosconi (ENS 77), dévoile les contours de ce nouveau complexe pétrochimique et les challenges qui attendent les jeunes diplômés.   Après avoir...

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?